Pro B: Le Portel trop fort pour Denain.

by Laurent Jeannas | Posted on mercredi, décembre 4th, 2013

Après avoir enregistré quelques bons résultats à la maison, l’espoir d’y faire tomber Le Portel était bel et bien présent, avant le match, du côté des Denaisiens.

Le départ canon des maritimes allait vite calmer les ardeurs (0-8, 3éme), et même si Maurice ACKER sonnait la révolte chez les locaux (8-11, 7éme), BRONCHARD et Mc KINES veillaient au grain, et maintenaient leur équipe à flot (14-20, 10éme).

En début de second quart temps, GIBSON venait se mêler aux deux premiers nommés, et enfonçait un peu le clou (18-30, 14éme), avant que l’écart ne se stabilise un peu (26-36, 18éme).

Une poussée d’adrénaline de BROWN et LOPEZ permettait à Denain de réduire la marque (33-38, 20éme), mais Le Portel affichait une telle sérénité qu’on ne voyait pas comment les locaux allaient pouvoir inverser la tendance….et pourtant !!!

Sous l’impulsion du trio ACKER – BROWN – POUPET, les hommes de Fabrice COURCIER faisait égal à la reprise (43-48, 24éme), avant de revenir à la marque, et même de passer devant, par le biais de quelques coups de génie de son micro-meneur US (52-50, 26éme).

En face, on ne s’affolait pas pour autant, et JACKSON permettait au sien de pouvoir conserver l’avantage, avant le money time (56-59, 30éme).

Chacune des deux formations se rendaient alors coup pour coup, et si Le Portel prenait un peu d’avance (63-68, 34éme), Denain revenait encore à la marque (68-68, 35éme), et prenait même l’avantage par ACKER (72-70, 36éme)….avant le trou noir !!!!

En deux minutes, CHATHUANT, GIBSON et McKINES allaient s’en donner à cœur joie, et assommer Denain avec un 0-16 sorti de nulle part (72-86, 39éme).

Denain n’y était plus, et terminait la rencontre sur les rotules, et sur un écart sévère (76-93, score final), au vu du match, même si la victoire Porteloise ne souffre d’aucune contestation.

Eric GIRARD, le coach maritime, était très satisfait car, selon lui : « On a produit notre meilleure rencontre de la saison. Même quand Denain est revenu et est passé devant, je n’ai jamais douter car il y avait une sérénité telle dans le jeu de mes joueurs, qu’on ne pouvait pas ne pas gagner. Denain est une belle équipe, qui mérite le respect, et gagner ici reste un superbe résultat car, à l’avenir, il sera de plus en plus dur de venir gagner ici. »

Pour Fabrice COURCIER, le coach Denaisien : « On est tombé sur une équipe du Portel qui a très bien joué. On n’a pas défendu suffisamment fort en début de rencontre et après, on a couru après le score, et on le paie cash en fin de match. On a joué tout le match à la limite de la rupture, et quand ça a cédé, ça a fait mal. On doit encore progresser dans la concentration, surtout en début de rencontre, mais aussi dans l’effort, dans le don de soi. Là, on enchaîne avec Saint Quentin et Lille à l’extérieur. Il faut aller en chercher au moins un. »

DENAIN – LE PORTEL 76-93
(14-20, 33-38, 56-59)

DENAIN : 27/56 aux shoots dont 8/19 à 3Pts, 14/19 aux LF, 18 fautes, 25 rebonds (ZENO, 4), 6 Interceptions, 15 balles perdues et 12 passes décisives (ACKER, 3)
ACKER 22, POUPET 14, BIGOTE 11, BROWN 10, ZENO 7, LOPEZ 5, FOFANA 4, CORREA 3, DJIMRABAYE 0, COURCIER 0.

LE PORTEL: 34/64 aux shoots dont 9/16 à 3Pts, 16/17 aux LF, 21 fautes, 34 rebonds (JACKSON, 9), 7 Interceptions, 14 balles perdues et 13 passes decisive (JACKSON, CHARLES et BRONCHARD, 3).
McKINES 21, GIBSON 17, JACKSON 16, CHATHUANT 16, BRONCHARD 8, MANGIN 7, MAILLE 5, CHARLES 3, ZAKI 0 – DNP : WOJCHIEKOWSKI.

(Photo : Martin ZENO et Denain sont tombés sur plus fort qu’eux avec Le Portel – Crédit : VDN)

Tags
About the Author

Qu'en pensez vous ?

You must be Logged in to post comment.

Toute l'actualité  et infos Basket et NBA

Toute l'information basket-ball et NBA