Mondial : Présentation du Groupe D

by Antoine Poulain | Posted on samedi, août 28th, 2010

Canada :

Le Canada est surtout le plus beau collectif de ce tournoi, un groupe très soudé qui avait déjà prouver de belles choses l’an passé et qui ne tient qu’à confirmer sur la scène internationale après une belle préparation (malgré une déroute contre les grecs). Il manque sans doute un scoreur d’impacts et de véritables stars (Rautins, Brown, Anthony) mais cette équipe est capable de tout … elle pourrait créer la surprise de ce Mondial !

L’effectif :

Meneurs : Jermaine Anderson, Ryan Bell

Extérieurs : Andy Rautins, Denham Brown, Olu Famutimi, Aaron Doornekamp, Jevohn Shepherd

Intérieurs : Jermaine Bucknor, Levon Kendall, Kelly Olynyk, Robert Sacre, Joel Anthony

Coach : Leo Rautins

Espagne :

L’Espagne compte bien défendre son titre en Turquie et triompher une seconde fois dans cette compétition. Malgré les forfaits de Pau Gasol et Jose Calderon (blessé en préparation), la Roja est une équipe talentueuse mais aussi expérimentée. C’est un vrai groupe qui s’est formé et qui multiplie les bons résultats (l’effectif comporte 9 des 12 champions d’Europe). Les Ibères ne devraient pas avoir de problème lors des phases de poule et le dernier carré leur est promis … à eux, comme toujours, de confirmer leur statut de favoris !

L’effectif :

Meneurs : Ricky Rubio, Raul Lopez, Sergio Llull, Juan Carlos Navarro
Extérieurs : Rudy Fernandez, Alex Mumbru, Fernando San Emetario, Victor Claver

Intérieurs : Jose Garbajosa, Felipe Reyes, Fran Vasquez, Marc Gasol
Coach : Sergio Scariolo

France :

On ne sait plus quoi penser de notre Equipe de France, une équipe qui a alterné le bon et le moins bon lors des matchs de préparation (d’ailleurs la seconde mi-temps fait souvent défaut). Sur le papier, les Bleus paraissent bien supérieurs au Canada, au Liban, à la Lituanie et la Nouvelle-Zélande. Mais elles pourraient aussi bien perdre ces matchs, les hommes de Léo Rautins ont bien réussis à s’imposer par deux fois en amical face à une France dans ses deuxièmes mi-temps. Avec un peu d’espoir, on pourra atteindre les quarts …

L’effectif :

Meneurs : Andrew Albicy, Nando De Colo, Yannick Bokolo

Extérieurs : Edwin Jackson, Fabien Causeur, Nicolas Batum, Mickaël Gelabale, Boris Diaw

Intérieurs : Florent Pietrus, Ali Traoré, Ian Mahinmi, Alain Koffi

Coach : Vincent Collet

Liban :

Ce Mondial sera bien difficile pour l’équipe de basket libanaise qui semble avoir pour objectif la qualification aux JO de Londres. Pour les confirmer dans leurs difficultés, leur préparation a été raccourcie de trois semaines à cause de démissions au sein de la fédération et a même failli se passer de leur meilleur élément, blessé tout le mois de juillet, qui avait laissé planer le doute quant à sa participation. Finalement bien présent, il essaiera avec Vroman et Freije de tirer l’équipe vers le haut et préparer au mieux les prochaines compétitions.

L’effectif :

Meneurs : Rony Fahed, Ali Mahmoud, Rodrigue Aki

Extérieurs : Elie Rustom, Elie Estephane, Ghaled Reda, Jean Abdel-Nour, Fadi El Khatib

Intérieurs : Matt Freije, Ali Fakhreddine, Ali Kanaan, Jackson Vroman

Coach : Tab Baldwin

Lituanie :

La Lituanie est désertée, décimée de toutes ses stars. Une Lituanie, emmenée par un Kleiza bien seul, ne pourra espérer atteindre autre chose que les huitièmes. Cette sélection, qui a longtemps brillé dans cette décennie est en chute libre, à un an de le leur Euro, c’est plutôt inquiétant. En attendant, elle devra lutter pour une qualification au prochain tour, qui reste toujours possible emportée par une nouvelle génération …

L’effectif :

Meneurs : Mantas Kalnietis, Tomas Delinkaitis

Extérieurs : Martynas Gecevicius, Martynas Pocius, Renaldas Seibutis, Simas Jasaitis, Jonas Maciulis

Intérieurs : Linas Kleiza, Paulius Jankunas, Tadas Klimavicius, Robertas Javtokas, Martynas Andriuskevicius

Coach : Kestutis Kemzura

Nouvelle-Zélande :

La Nouvelle-Zélande a une carte à jouer dans ce Mondial et il faudra s’en méfier. C’est une belle équipe composée d’anciens de la belle épopée de 2002 (4ème) mais qui a tout de même vu de jeunes éléments intégrer l’effectif. Nous serions étonnés qu’ils rééditent un tel exploit mais nous les verrions bien passer le premier tour grâce au notamment à Kirk Penney, scoreur-né, qui était déjà à 21 ans l’un des cadres à Indianapolis. Attention les kiwis et leur « haka » sont de retour !

L’effectif :

Meneurs : Jeremy Kench, Michael Fitchett, Lindsay Tait

Extérieurs : Phil Jones, Kirk Penney, Thomas Abercrombie, Mika Vukona

Intérieurs : Benny Anthony, Casey Frank, Pero Cameron, Craig Bradshow, Alex Pledger

Coach : Nenad Vucinic

About the Author

Qu'en pensez vous ?

You must be Logged in to post comment.

Toute l'actualité  et infos Basket et NBA

Toute l'information basket-ball et NBA