La France surprend l’Espagne

by Hubert Coze | Posted on dimanche, août 29th, 2010

Les hommes de Vincent Collet restaient sur 5 défaites en 7 matches de préparation. L’entraîneur lui-même doutait de son équipe avant de partir pour Izmir. On pouvait tous craindre une défaite contre l’Espagne qui aurait été sommes toutes logique mais pas dramatique. Et bien, surprise générale. Les coéquipiers de Batum (14pts) ont muselé les Ibériques (27-28 à la mi-temps). On retrouvait enfin la défense made in France. Albicy et Bokolo ont très vite assuré derrière De Colo utilisé « que » huit minutes et ont barré la route aux attaques espagnoles. Dans l’impossibilité de développer leur jeu, les rouges et jaunes manquaient d’inspiration. La circulation de balle des Français proposait de nombreuses solutions que se soit à l’intérieur comme à trois points. Ouverts, les Bleus faisaient mouche de part et d’autres 33% à trois points 55% à 2 points et 74% aux LF. L’écart était fait à trois minutes de la fin. Navarro dégainait à tout va. Cela ne suffit pas. Les coéquipiers de Gelabale (16pts, 6rbs) ont montré une certaine maîtrise sur la fin de match et ont créé un exploit avant de jouer le Liban, vainqueur surprise du Canada. Ils ne pouvaient pas mieux commercer ce championnat du Monde.

Groupe B

Tunisie ‘ Slovénie : 56-80. Sans surprise, les Slovènes ont largement dominé l’équipe tunisienne. Une défense agressive, de l’adresse extérieure et une grosse défense ont permis aux coéquipiers de Nachbar de prendre tout de suite les devants (8-14, 10e). Le talent a ensuite parlé face à une équipe tunisienne courageuse mais limitée (28-39, 20e, 40-63 et 40e). Porté par leurs magnifiques supporters, la Slovénie a fait forte impression. A confirmer demain face à un adversaire bien plus coriace : les Etats-Unis !

Etats-Unis ‘ Croatie : 106-78. Si les US partaient logiquement favoris, on ne s’attendait pas à une telle domination. Les Croates ont tout simplement tenu un quart temps (22-20, 10e) avant de sombrer. Dépassés par l’intensité physique et les qualités athlétiques du Team USA, les hommes de Vrankovic ont connu les pires difficultés à trouver le chemin du cercle. Ces attaques avortées ont donné beaucoup de munitions aux Américains pour développer le jeu rapide dont il raffole. Alors quand en plus, l’adresse extérieure est là (12/30 à trois points) à l’image de Gordon (4/6), impossible de lutter.

Iran – Brésil : 65-81. Victoire sans briller du Brésil qui a contrôlé la rencontre. Une bonne série en début de partie a permis aux coéquipiers de Giovanionni (17 points et 7 rebonds) de prendre rapidement 10 points d’écart (29-39, 20e) avant un gros coup d’accélérateur à la reprise (35-53, 25e). La rencontre était alors pliée. Le Brésil affrontera la Tunisie pour sa seconde rencontre.

Dans les autres groupes :

Dans le groupe A, au final pas de surprise sur le plan comptable mais des équipes inattendues. Qui aurait parié sur la Jordanie face à l’Australie. Certainement personne. Et pourtant les Jordaniens, sans une mauvaise gestion en fin de rencontre, aurait certainement remporté la victoire (76-75). De son côté l’Argentine a connu beaucoup de difficultés pour se défaire d’une équipe d’Allemagne accrocheuse qui a même eu la balle de match (78-74) tandis que la Serbie, bien que privée de Krstic et Teodosic, tous les deux suspendus, a surclassé l’Angola (94-44).

Dans le groupe C, là-aussi des surprises. La Grèce, privée de Schortsanitis et Fotsis, a connu les pires difficultés à venir à bout de la Chine (89-81) portée par Yi Jan Lian (26 points et 14 rebonds) tandis que Porto-Rico, qu’on pouvait attendre parmi les surprises de ce mondial, s’est incliné d’entrée contre la Russie (75 66). Enfin, la Turquie s’est logiquement imposé face à la Côte d’Ivoire (86-47).

About the Author

Qu'en pensez vous ?

You must be Logged in to post comment.

Toute l'actualité  et infos Basket et NBA

Toute l'information basket-ball et NBA