L’oeil de l’expert, J7

by Jean-Marc Dupraz | Posted on mercredi, novembre 23rd, 2011

Villeurbanne ‘ Chalon : 86-63
L’intégration de joueurs perturbe toujours le collectif. On a vu que cela coinçait au départ. Les cartes ont été redistribuées et tout le monde commence à s’intégrer. Parker et Turiaf font un gros match. A côté d’eux, tout le monde retrouve sa place et cela fait des étincelles. Ce n’est pas une grosse surprise de les voir faire ce genre de performances. Déjà contre Valence, ils ont fait de belles choses. Ceux qui étaient les plus perturbés se remettent en place comme Armstrong qui a été efficace et Thompson ‘
Chalon souffle le chaud et le froid parfois dans le même match. Ils ont pris l’eau dans le 3ème quart temps. A part Shilb (24pts, 2rbs, 3pds), les autres passent presque tous à côté de leur match.

Paris ‘ Orléans : 79-76
Eric Chatfield a retourné le match (33pts, 3rbs, 2pds). Orléans arrive à perdre malgré les 21 points d’avances qu’ils avaient à 7 minutes de la fin. Scénario impressionnant et rarement vu à ce niveau tant Orléans avait la maîtrise de son sujet. Mais ce n’est pas la première fois pour eux. Ils menaient de 12 points à quelques minutes de la fin contre Nanterre et ils sont inclinés. Le jeu de Philippe Hervé est très bien organisé et quand tout va bien, il y a de grandes qualités, mais il semble qu’il y ait une certaine fragilité. Il faudra corriger le tir car on sait qu’un match dure 40 minutes.

Cholet ‘ Le Havre : 90-77
Avant ce match, Jean-Manuel Sousa avait déclaré qu’il craignait plus Cholet que Villeurbanne. On voit ce que cela a donné. Causeur fait un très bon match, c’est un joueur complet (17pts, 4rbs, 4pds). Il y a eu de bonnes rotations dans l’équipe. Nelson (15pts, 2rbs, 5pds) s’est vite rappelé de la maison choletaise. Nichols (14pts, 5rbs, 1pd) est toujours un joueur dangereux. C’est plutôt logique même si du côté du STB on a vu un grand Boddicker (30pts, 5rbs). Avec un Mahnimi en forme, Cox un peu plus adroit, le Havre peut faire des coups.

Gravelines ‘ Toulon : 106 ‘ 57
Il ne faut pas tirer sur l’ambulance. Toulon s’est déplacé sans son coach, sans Morlende qui fait un gros début de saison, et sans Ajinca qui a fait un gros premier match. Krupalija, remplacé par un bon Roberts, manque encore. Normale comme défaite. La conclusion est sévère, mais dans un sens il vaut peut être mieux cela contre Gravelines que si cela avait été contre un concurrent direct style Nanterre, Poitiers’ Ils n’ont pas à rougir de cette défaite. Ils seront une équipe compétitive très rapidement avec le retour de Shaw Fein, de Rick Hugues et l’éventuelle arrivée de Thomas Terrell.
Le BCM a eu le mérite d’avoir fait un match sérieux et c’est tout à leur honneur face à une équipe diminuée de la sorte. Ils ont respecté leurs adversaires et cela a permis à Silas de s’exprimer un peu plus (13pts, 6rbs, 1pd).

Pau ‘ Nanterre : 89-84
Pau a régi. C’est peut être l’effet psychologique du changement de coach ‘ Il y a des joueurs de qualité dans cette équipe. Gipson a encore montré qu’il était indispensable (24pts, 6rbs, 12pds). C’est un match précieux pour la bataille du maintien. Elonu a joué 40 mins ce qui montre qu’il n’a pas eu de problème de fautes et a pu aider son équipe des deux côtés du terrain (13pts, 14rbs, 1co, 2int).
Nanterre pousse Pau en prolongation, c’est bien pour un promu. Ils ont des valeurs. Daniels n’est pas un monstre de régularité. C’est un joueur clé. 4pts à 2/7 en 16min de jeu, Nanterre a besoin de ce joueur pour s’imposer.

Poitiers ‘ Strasbourg : 78-79
Strasbourg fait la bonne opération. Un point ça suffit pour gagner un match. La SIG est une équipe complète et équilibrée. Greer retrouve des couleurs (14pts, 3rbs, 5pds). Il prend son rythme, il sera déterminant. Strasbourg a contrôlé son match en ne perdant que 10 ballons face à une défense de Poitiers que l’on sait agressive à domicile.
Le PB86 est difficile à man’uvre chez lui. Fournier montre qu’il est un joueur de haut niveau (23pts, en 29min) il lui manquera de jouer en championnat d’Europe pour s’aguerrir encore un peu plus. Les retours de blessure de Grant et Wright n’ont pas aidés.

Roanne ‘ Dijon : 80-58
Roanne a réagi comme ils l’avaient fait en Coupe d’Europe. Diabaté est revenu. C’est une grosse équipe, c’est logique qu’elle s’impose à domicile. 37 à 23 rebonds pour la Chorale. Le rebond a été contrôlé. Barrett fait un gros match (20pts, 5rbs, 5pds). Uch (Nsonwu) a été le point de fixation (10pts à 5/5, 2rbs). C’est important face à Dijon qui trappe beaucoup en ligne de fond, poste bas, et qui empêche le jeu intérieur. 51% aux tirs pour Roanne, ce n’est pas un mauvais pourcentage face à une équipe qui a tendance à faire baisser la réussite de ses adversaires. Il y a du avoir des contre-attaques aussi avec le nombre de rebond car il n’est jamais facile de jouer Dijon sur demi-terrain. 80 points encaissés, pour la JDA, cela sort de leur standard, en plus Dixon passe à côté (0pts à 0/8, 2rbs, 3pds).

Le Mans ‘ Nancy : 80-78
Un match qui a tenu toutes ses promesses : très engagé, très disputé et très physique. Le Mans a mis beaucoup d’intensité et de dureté en défense. Ils ont bien joué en attaque. Kahudi fait une grosse performance en attaque (13pts, 7rbs) mais aussi en défense face à Batum. Même si Batum fait un match intéressant aussi, ce n’est jamais facile d’arrêter vraiment un joueur comme lui. Summerville fait un 3/8 à 3pts, Bryant reprend le rythme, il devient une rotation intéressante pour le MSB. Le Mans a dominé au rebond offensif (15). C’est dommageable de laisser autant de deuxièmes chances pour Nancy qui est pourtant une belle équipe avec deux très bons postes 4 (Moerman et Samnick). Nancy a la balle pour égaliser ou gagner le match sur un trois points. Ils n’ont même pas l’opportunité de shooter. Dommage.

About the Author

Qu'en pensez vous ?

You must be Logged in to post comment.

Toute l'actualité  et infos Basket et NBA

Toute l'information basket-ball et NBA