Eurocup : Deux victoires à la suite pour le BCM, les autre clubs Français défaits

by Alan-LB | Posted on mercredi, novembre 23rd, 2011

La performance de la soirée revient à Pape Sy, qui a grandement contribué au gain du match en faveur du club Nordiste. Son impact sur le parquet a été immédiat et rentable avec ses 16 points, 7 rebonds et 3 passes décisives (23 d’éval finale en 22 minutes). Le BCM n’aura pas eu besoin de forcer à l’instar de la première journée de l’Eurocup la semaine dernière. En effet, la réussite aux shoots de leur adversaire du jour a été catastrophique (27,5 % à deux points et 27,2 % dans la zone primée) tandis que Gravelines était sur un nuage (60 % de réussite dans les tirs tentés valant deux points). Gagner un match dans ces conditions aurait été un exploit. Au final, le score est sans appel : 78-53 pour les locaux.

Quant au bide, c’est William Gradit qui remporte la palme. Auteur de 0 point et de deux pertes de balles en 12 minutes de temps de jeu, il affiche un médiocre -6 d’évaluation sur la feuille de match. Son équipe, Cholet Basket, est allée s’incliner en Grèce sur le score 74 à 62. Une nouvelle « claque » au niveau Européen pour le club champion de France en 2010 et vice-champion de cette même compétition la saison passée. L’international Français Fabien Causeur (22 points, 4 rebonds) n’aura rien pu faire pour empêcher la défaite des siens de même que le (très) grand espoir du basket français, le jeune et talentueux Rudy Gobert. Ce dernier voit son temps de jeu s’accroitre de plus en plus en ce moment aux dépens de Romain Duport (seulement 4 minutes à son actif pour lui). Il l’a d’ailleurs très bien rentabilisé contre le PAOK Athènes. Sa maturité est impressionnante pour un joueur de son âge ainsi que sa capacité à contrer l’adversaire(ou du moins à modifier la trajectoire d’un tir) n’est pas à dénigrer. Ce fut une véritable « machine à avaler » les rebonds hier soir (12 prises de balles en 18 minutes). Maintenant, il lui reste à confirmer dès ce week-end face au Sluc Nancy de Nicolas Batum et d’Akin Akingbala.

Quant au MSB, l’adresse extérieure de l’effectif du Novo Mesto (11/23 derrière la ligne des 7 mètres soit 47,8 % de réussite) mais surtout celle d’Allan Ray (6/8 à trois points rien que pour lui), qui vient tout juste de rejoindre aujourd’hui la Pro A et Pau-Lacq Orthez, aura mis fin à tout espoir de revenir au score. Champion en titre de la troisième division de la coupe d’Europe, c’est-à-dire de l’Eurochallenge, les Slovènes auront infligé une dérouillé aux Manceaux 84 ‘ 65. Du côte du Mans, seuls William Coleman (11 points, 3 rebonds) et Henri Kahudi (7 points, 6 rebonds et 4 passes décisives) auront sorti la tête de l’eau.

A Sofia, les « Verts » (Lyon-Villeurbanne) se sont inclinés de trois petits points (66-62). Cette défaite n’est pas alarmante mais il faudra gagner dès la semaine prochaine contre Ostende. Pour remettre la machine en route. Pour cela, Hilton Armstrong entre autre devra être plus présent au scoring et à la bataille du rebond. Lors de ce duel Franco-Bulgare, Léo Westermann n’aura pas pu pleinement « profiter » de l’absence du meneur de jeu des Bleus (2 points, 1 rebond et passe décisive avec 4 interceptions mais 3 pertes de balles). Il laisse donc passé une chance de se montrer individuellement aux yeux de son coach. Même si ce dernier lui fait confiance, Léo devra enchainer les bonnes sorties sur le parquet sur de courtes périodes pour grappiller de précieuses minutes à Parker. Edwin Jackson (11 points, 7 rebonds) a signé un bonne performance, surtout au niveau de la réussite aux shoots, mais cela n’aura pas suffit de même pour Ronny Turiaf (11 points, 2 rebonds et 3 passes décisives) et Kim Killie (8 points, 7 rebonds).

Tags
About the Author

Qu'en pensez vous ?

You must be Logged in to post comment.

Toute l'actualité  et infos Basket et NBA

Toute l'information basket-ball et NBA