Euroleague J8 ‘ Le top 16 s’éloigne pour Nancy

by Calouet | Posted on mercredi, décembre 7th, 2011

CSKA Moscou ‘ KK Zagreb : 87 ‘ 74

Le match avait plus d’enjeu pour Zagreb ‘ pour qui le Top 16 était encore envisageable ‘ que pour les Russes, ultra dominateurs jusque là dans la compétition. De ce fait, pas mal de joueurs cadres ont été ménagés côté CSKA, et les Croates ont tenu la dragée haute à leurs adversaires, revenant dans le match au cours d’un troisième quart temps dominé 24-17′ Au final, le CSKA a resserré les boulons dans l’ultime période, grâce notamment au pivot vedette Nenad Krstic (14 pts, 9 rbds), et aux moins habituels Jamont Gordon (18 pts, 3 pds) et l’ex-MVP de Pro A Sammy Mejia (13 pts, 2 ints)’ En face, comme souvent à Zagreb, ont surnagé Krunoslav Simon (21 pts, 5 pds) et l’intérieur shooteur Josh Heytvelt (19 pts)’ Un statistique résume la marge que le CSKA possédait ce soir, malgré l’adresse adverse : les Russes ont pris 41 rebonds (14 offensifs) quand leurs visiteurs se contentaient de 18 prises (3 offensives)’

Zalgiris Kaunas ‘ Panathinaikos : 59 ‘ 94

Le lituaniens ont pris une leçon de basket dans leur antre, à l’image notamment d’un deuxième quart-temps durant lequel ils ont été broyés 5-26 par leurs visiteurs, qui avancent au top 16 grâce à cette 6ème victoire en huit journées. Pour mesurer la qualité du basket déployé par Dimitris Diamantidis (discret avec 5 pts, 4 passes) et ses copains, on signalera qu’ils ont réussi 21 passes décisives pour simplement 4 balles perdues’ Mike Batiste (13 pts, 5 rbds, 3 ints), Romain Sato (7 pts, 8 rbds), Steven Smith (17 pts, 5 rbds, 3 pds) et Nick Calathes (17 pts à 8/9 avec 4 passes) se sont mis en évidence chez les Grecs. Pour Kaunas, Sonny Weems (16 pts, 12 rbds) a une nouvelle fois été le meilleur, avec Marko Popovic (14 pts).

Anadolu Efes Istanbul ‘ EA7 Milano : 84 ‘ 70

Les Turcs ont validé leur billet pour le tour suivant grâce à cette victoire sur le seul adversaire qui pouvait encore espérer revenir dans la course à la qualification. Menant déjà 45-27 à la pause, les joueurs stambouliotes ont largement dominé cette confrontation, grâce à une adresse remarquable (64% à deux points, 53% à trois points, 80% aux lancers !)’ A ce petit jeu, Cenk Akyol (12 pts à 100%), Sasha Vujacic (12 pts, 4 rbds, 4 pds) et le super défenseur Sinan Guler (14 pts à 6/7) ont été les plus en vue. Chez les Italiens, Malik Hairston (17 pts mais 0 rbds), Antonis Fotsis (13 pts, 6 rbds) et Ioannis Bourousis (13 pts, 6 rbds) ont fait ce qu’ils ont pu, sans jamais vraiment pouvoir inquiéter les locaux.

Biskaia Bilbao ‘ Bennet Cantu : 64 ‘ 67

Déjà fameux la semaine dernière, l’arrière vétéran Gianluca Basile (7 pts) a une nouvelle fois été énorme ce soir, en dépit de statistiques modestes, en enquillant un gros shoot from dowtown, au buzzer, alors que le score était de parité (64-64)’ Très clairement, les italiens auraient pu s’éviter de telles frayeurs, eux qui avaient parfaitement négocié la première mi-temps, et menaient encore d’une dizaine de points en fin de troisième quart’ Roger Grimau, très présent pour ramener les siens au score dans le quatrième quart (11 pts) a failli permettre aux basques de réaliser le hold-up, bien aidé par le très régulier et très gominé Marko Banic (16 pts, 5 rbds)’ Mais Giorgi Shermadini (11 pts, 5 rbds) et Vladimir Micov (13 pts, 3/3 à trois points) veillaient au grain, avant que Basile ne fasse ce qu’il fait depuis maintenant une vingtaine d’années, et tue le match. Au final, voilà Cantu à (5v-3d) qualifié grâce à ce premier succès à l’extérieur.

SLUC Nancy ‘ Fenerbahce Ulker : 53 ‘ 73

L’arrivée de Kenny Gregory ne change pour l’heure pas grand-chose à l’immense vide laissé par Nico Batum ; s’il convient de ne pas tirer de conclusions hâtives, tant l’ailier US a manqué de temps pour s’adapter à sa nouvelle équipe (8 pts ce soir pour lui), les Nancéiens se retrouvent en tout cas dans une situation assez compliquée désormais (3v-5d) dans l’espoir d’aller au top 16′ La faute à un déficit criard au rebond (45-33 pour les Turcs), et à une adresse globalement catastrophique (17/61 en cumulé, soit 28% !), à l’image d’Adrien Moerman (6 pts à’ 3/15 aux tirs), qui avait jusque là bien profité de la présence de Batum à ses côtés’ Alors même si Jamal Shuler (17 pts) et Akin Akingbala (11 pts, 9 rbds, 4 ctrs) se sont bien battus, la marche était vraiment trop haute ce soir pour le SLUC, qui n’a jamais su se sortir du faux rythme imposé par le Fener. Pour les Turcs, les US James Gist (14 pts, 7 rbds, 2 ctrs) et Curtis Jerrels (14 pts, 5 rbds) ont assuré, tout comme le très technique Bojan Bogdanovic (14 pts, 4 rbds en seulement 19 minutes). Avec cette victoire le Fener arrache sa qualification. Pour Nancy, il faudra un miracle’

Asseco Prokom Gdynia ‘ Olimpija Ljubjana : 67-52

Les Polonais ont enfin ouvert leur compteur de victoires dans ce match sans réel enjeu, grâce notamment à un troisième quart temps dominé dans les grandes largeurs (23-3 !)’ De cette rencontre peu spectaculaire, on retiendra surtout la domination au rebond de Gdynia, symbolisée par l’énorme performance de Donatas Motiejunas (11 pts, 21 rebonds), bien soutenu dans la peinture par Adam Lapeta (9 pts, 11 rbds). Chez les vaincus, double-double inutile de Boris Rothbart (16 pts, 11 rbds).

About the Author

Qu'en pensez vous ?

You must be Logged in to post comment.

Toute l'actualité  et infos Basket et NBA

Toute l'information basket-ball et NBA