Euroleague J8 (fin) – Nicola Mirotic en vedette

by Calouet | Posted on jeudi, décembre 8th, 2011

Unicaja Malaga ‘ Brose Baskets Bamberg : 79 – 90

Réputé pour ses qualités de scoreur, depuis plusieurs saisons passées sur le Vieux Continent, Julius Jenkins avait jusque là été décevant. Son réveil a été brutal (23 pts, 5 passes, et 25 d’évaluation) pour les joueurs de Malaga, qui pourraient bien laisser leurs tombeurs du soir terminer devant elle, même si leur place au Top 16 ne semble pas en danger. Le point average de l’aller (remporté d’un point par les Espagnols) renversé, la troisième place risque de revenir à Bamberg, ce qui est une vraie surprise dans ce groupe B. Les Allemands ont parfaitement man’uvré ce soir, prenant les devants au 2ème quart pour ne plus lâcher de terrain ensuite. Outre Jenkins, on retiendra la performance du duo d’intérieurs de Bamberg, composé du bien connu Marcus Slaughter (14 pts, 8 rbds, 3 ints, 4 pds, pour 23 d’évaluation) et du petit mais costaud Anthony Tucker (11 pts, 13 rbds)’ C’est d’ailleurs en partie au rebond que les Espagnols ont lâché, et les efforts de Joel Freeland (17 pts, 7 rbds), Earl Rowland (17 pts, 5 passes) ou Gerald Fitch (15 pts) sont restés insuffisants.

Galatasaray MP ‘ Montepaschi Sienna : 63 ‘ 67

Heureusement pour les Turcs, hier Ljubjana a chuté à Gdynia, sans quoi la menace d’une élimination serait plus que sérieuse, après cette courte défaite à domicile’ Le match a été indécis de bout en bout, la lumière venant finalement pour les Italiens de David Andersen (18 pts, 8 rbds), l’intérieur assurant 8 points d’affilée dans les deux dernières minutes pour mettre le couvercle sur ce match ! A ses côtés, Igor Rakocevic (17 pts) et Nicos Zisis (8 pts, 3 rbds, 6 pds) ont fait le boulot. Chez les locaux, Jamon Lucas (10 pts, 6 rbds, 5 ints, 3 pds), Jaka Lakovic (15 pts) et Luksa Andric (14 pts, 7 rbds) ont été les joueurs les plus en vue, mais pourront longtemps ruminer les lancers francs ratés (10/19 dans l’exercice, contre 18/21 à Sienne), qui ont pesé lourd dans le résultat final.

Olympiacos ‘ Caja Laboral Vitoria : 84 ‘ 82

Même si Fernando San Emeterio (14 pts, 6 rbds) a réussi à préserver l’égalité au point-average sur la fin, la victoire grecque de ce soir est cruciale car elle remet ces deux équipes à égalité de victoires, avec un bilan équilibré de 4v-4d, dans ce groupe A incroyable de densité’ Si Mirza Teletovic (32 pts, 5/8 de loin, 7 rbds, 34 d’évaluation) a sans doute été le meilleur joueur du match, force est restée à Olympiacos, où le danger était plus réparti : après que Spanoulis (21 pts, 5 pds) ait tenu la baraque l’essentiel du match, d’autres joueurs ont mis le nez à la fenêtre dans le money time, tels Kyle Hines (11 pts, 6 rbds), Gorgios Printezis (11 pts, 6 rbds) et Kostas Papanikolaou (12 pts, 5 rbs). A noter aussi, chez les vaincus le match complet du meneur Pablo Prigioni (8 pts, 6 rbds, 6 pds, 4 steals pour 22 d’évaluation). En relais de l’Argentin, Thomas Heurtel a été discret (4 pts, 12 minutes)

Belgacom Spirou Charleroi ‘ Partizan Belgrade : 84 ‘ 79

Les Belges sont récompensés des efforts et de la combativité affichés depuis le début de la compétition, et remportent une deuxième victoire de prestige, même si la qualification n’est plus dans leurs cordes. Une fois de plus, le feu-follet Demond Mallet a été intenable en attaque (22 pts), biens outenu par Tornike Shengelia (17 pts), le vétéran Jiri Welsh (13 pts, 5 rbds, 4 pds) et l’ancien de pro A Chris Hill (15 pts). C’est principalement leur agressivité défensive qui aura permis aux joueurs du Spirou de mater le Partizan (10 balles volées, 17 balles perdues provoquées), où Milan Macvan n’a pas eu son rendement habituel en l’absence de son ex-compère Nikola Pekovic (10 pts, 12 rbds quand même !). Par contre Acie Law a été très bon (22 pts, 27 d’évaluation). Désormais à 4v-4d dans la poule C, le Partizan peut se féliciter de la défaite hier de Milan, qui le qualifie presque certainement pour la suite’

Regal Barcelona ‘ Unics Kazan : 63 ‘ 50

Un vrai score façon Euroleague, comme on avait l’habitude d’en voir à foison voici quelques années. Les Blaugranas restent invaincus dans ce groupe D, grâce ce soir à une défense de fer (simplement 44 shoots accordés à Kazan, avec un ratio de 9 pd/24 turnovers’), et comme d’habitude à une marque et des responsabilités très réparties. Juanca Navarro termine top-scoreur des siens avec 13 pts, devant Erazem Lorbek (11 pts) et Pete Mikeal (10 pts), tandis qu’en face Terrell Lyday émarge à 12 pts’ Pas vraiment une orgie donc, ce match où les Russes n’étaient pas si loin finalement, comme en témoigne le rapproché à 44-43 à la 29ème minute. Au final, la première place n’échappera pas au Catalans, tandis que Kazan peut encore rêver de la deuxième, dans ce groupe.

Real Madrid ‘ Maccabi Tel Aviv : 88 ‘ 64

Tranquille victoire des madrilènes, dans cette superbe affiche face au Maccabi, les deux équipes pointant à 5v-2d, en tête de la poule C avant ce soir. La future star Espagnole Nikola Mirotic a été étincelante avec la bagatelle de 26 pts (4/5 à trois points), 8 rbds, 3 interceptions et une évaluation énorme de 33 ! Dans l’ensemble les joueurs du Real ont été très adroits de loin, à l’image de Jaycee Carroll (17 pts, 3/4 à trois points, 6 rbds). En face, Keith Langford (18 pts, 4 rbds, 3 pds) était vraiment trop esseulé pour créer un réel danger, Jordan Farmar n’a pas été remplacé, et David Blu semble au fond de la nasse (-2 d’éval en 23 minutes’)

About the Author

Qu'en pensez vous ?

You must be Logged in to post comment.

Toute l'actualité  et infos Basket et NBA

Toute l'information basket-ball et NBA