Euroleague J3 (1) ‘ Séraphin et Vitoria au top !

by Calouet | Posted on jeudi, novembre 3rd, 2011


Caja Laboral Vitoria ‘ Olympiakos le Pirée : 81-79

Dominés en début de match (13-22 au premier quart), et contraints à un match de traînards, les Espagnols ont fait la décision sur l’unique shoot réussi du briscard Pablo Prigioni, à un peu moins de deux secondes de la fin, alors que Vassilis Spanoulis pensait avoir arraché la prolongation sur un tir primé cinq secondes plus tôt. Les joueurs de Vitoria font ainsi une superbe opération, empochant leur troisième victoire de rang, grâce comme d’habitude à Mirza Teletovic, pourtant ciblé par la défense grecque (20 pts). On notera aussi la grosse influence dans le money time de Fernando San Emeterio (15 pts), et les progrès constants de notre Kevin Séraphin national, auteur de 15 points (à 7/8, dont neuf dans le dernier acte), 5 rebonds, en vingt-six minutes. Le meneur Thomas Heurtel a marqué 5 points en 14 minutes, dans cette victoire… Côté le Pirée, les efforts de Spanoulis (19 pts, 7 pds), Pero Antic (14 pts, 6 rbds) et du cubique intérieur Kyle Hines (14 pts, 5 rbds) n’ont pas suffi pour contrer la grinta espagnole sur la fin.


KK Zagreb ‘ CSKA Moscou : 47-89

Les chiffres de ce match à sens unique donnent le tournis : les Russes ont shooté à 11/20 à trois points, ont fait 19 passes décisives pour seulement 8 petites balles perdues, n’ont jamais pris plus de 13 points par quart-temps – tous largement remportés – et terminent avec le différentiel d’évaluation colossal de 126 à 24 ! Tout leur a réussi, à l’image de leur figure de proue Andrei Kirilenko, 26 d’évaluation en 24 minutes seulement (14 pts, 7 rbds, 3 blocks) ou de Nenad Krstic (15 pts, 5 rbds, 2 ctrs)’ Vraiment beaucoup trop fort, pour des Croates beaucoup trop limités (troisième rouste en autant de journées), et qui ne verront évidemment pas le top 16 cette année’ Certaines des équipes éliminées lors de l’effrayant tournoi préliminaire doivent grincer des dents, quand on voit le niveau proposé par cette équipe de Zagreb.
Allez, pour finir quand même sur une bonne note : la balade du CSKA a permi à Sammy Mejia de se dégourdir un peu les jambes : 10 points en 16 minutes. Voilà qui doit lui donner espoir pour la suite.

Montepaschi Sienna ‘ Galatasaray : 103-77

Pas loin d’être un massacre là aussi, même si les Turcs ont tout de même proposé une certaine opposition, mais ont été plombés par leur défense intermittente. Les Italiens ont eux été d’une adresse magistrale, proposant un jeu d’attaque flamboyant : 24/46 à deux points, 10/18 à trois points, 25/28 aux lancers’ Le tout avec vingt passes décisives !
Ressort évidemment du lot le génial lutin Bo Mac Calebb, une nouvelle fois impérial : 19 pts (7/9 aux tirs) avec 4 passes, mais aussi un superbe Rimantas Kaukenas (30 d’évaluation globale, avec notamment 24 points à 89% de réussite).


Olimpija Ljubjana ‘ Asseco Prokom Gdynia : 70-62

Match des mal classés de la poule D, qui revêtait une importance capitale pour ces deux équipes qui souhaitaient garder l’espoir d’une qualification au Top 16, après deux défaites en deux journées. Les Slovènes, dominateurs de bout en bout, emportent la mise de ce match assez terne, marqué par une pluie de tirs lointains des deux côtés (près de la moitié des shoots de chacune des équipes ont été pris au-delà de la ligne).
Côté vainqueurs, on peut notamment souligner les 23 points (8/13) de Danny Green, et les 9 pts, 8 rbds de l’éphémère lampadaire parisien Robert Rothbart (2m16).

About the Author

Qu'en pensez vous ?

You must be Logged in to post comment.

Toute l'actualité  et infos Basket et NBA

Toute l'information basket-ball et NBA