Euroleague ‘ 4ème journée : On attend toujours les victoires’

by Antoine Billat | Posted on jeudi, novembre 12th, 2009

Groupe A

Regal FC Barcelona – Asvel Villeurbanne : 76-62

Ça en deviendrait presque rageant…Comme contre Fenerbahce et Sienne, Villeurbanne est parvenu à faire jeu égal avec son adversaire. Aucune équipe n’avait même résisté autant que l’a fait l’ASVEL hier soir mais le final tout le monde le connait, une éternelle et inévitable défaite.

Déjà presque résignés à subir la loi de l’ogre Barcelonais, les supporters villeurbannais ont eu l’heureuse surprise de voir les verts tenir la dragée haute à leur homologue espagnol. Après un premier quart-temps encourageant (19-22) les hommes de Vincent Collet ont tenu tant bien que mal face à la monté en puissance des catalans. A 52-53 à la 28ème et avec un Lukauskis enfin sorti de sa léthargie (9pts, 4rbds, 4pds) on aurait pu croire au miracle…et bien non. Perdant l’âme de leur équipe, Ali Traoré (20pts, 8rbds), limité par les fautes, les Villeurbannais vont déchanter. Un 2-12 des barcelonais est venu s’abattre sur la tête de Bobby Dixon (11pts, 4pds) et consort. Pete Mickeal, incisif à l’aile (16pts, 3rbds) et Boniface Ndong (12pts, 5rbds) ont pris le jeu à leur compte pour glaner une 4ème victoire de rang.

La faiblesse des rhodaniens tout le monde l’a connait. En dehors d’Ali Traoré, voir de Dixon, personne n’a assez de talent pour planter plus de 10pts dans un match. Dans les rangs adversaires il y a du Traoré à chaque poste… Entendez par là que n’importe quel joueur du Barça est capable de faire la différence, du pivot titulaire au 3ème meneur.

Une chance pour l’ASVEL que le Cibona Zagreb est battu le Zalgiris Kaunas. Avec 4 défaites mais une seul victoire sur ses deux concurrents, le champion de France jouera sa qualification lors des deux prochaines rencontres qui l’opposera successivement au club Croate et au club Lituanien.

Groupe B

Entente Orléanaise – Unicaja Malaga : 74-86

A l’image de Villeurbanne, Orléans a su montrer de belles choses, mais l’Unicaja ne boxe pas dans la même catégorie que les jeunes premiers de l’entente. A peine les Andalous ont-ils haussé le niveau que l’EO45 s’est retrouvé la tête sous l’eau. Triste sort pour une équipe pleine de talent.

La question que tout le monde se pose est : « où est donc passé la défense de fer Orléanaise ». 86points encaissés dont 30 dans le seul 2ème quart-temps, il y a bien longtemps que l’on n’avait pas vu ça du côté d’Orléans. Ce sont pourtant les locaux qui avaient pris le meilleur départ (28-20 en début de 2ème quart-temps). La bonne entente entre Laurent Sciarra (3pts, 9pds) et Ludovic Vaty (15pts, 10rbds) laissait augurer de bonnes choses mais Malaga ne l’a pas entendu ainsi. Un 22-0 destructeur avant la mi-temps a définitivement plié l’affaire. Avec un Taquan Dean irrésistible (30pts à 7/12 à 3pts, 4rbds) et une réussite longue distance particulièrement bonne (50%), les Andalous n’avait même plus de quoi être inquiété jusqu’à la fin de la rencontre.

Il ne faut pas se voiler la face, certains joueurs de l’entente n’ont pas le niveau requis. Aldo Curti et Adrien Moerman par exemple. Sur les 4 premières rencontres, le premier culmine à 4,3pts et 3,8 d’éval de moyenne alors que le second atteint péniblement les 3,8pts et 0 d’éval, inquiétant… Il n’en va pas mieux pour Austin Nichols. L’ancien artilleur d’Hyères-Toulon est bien loin de ses cartons de la saison passée (6points aujourd’hui).

L’entente Orléanaise est désormais face à l’impossible. Dans l’espoir d’une qualification, les joueurs du Loiret devront ramener au moins une victoire de leur déplacement à l’Efes Pilsen où lors de la réception de l’Olympiacos…dur dur les premiers pas en Euroleague.

About the Author

Qu'en pensez vous ?

You must be Logged in to post comment.

Toute l'actualité  et infos Basket et NBA

Toute l'information basket-ball et NBA