Euroligue Féminine: Bourges sauve l’honneur tricolore

by Laurent Jeannas | Posted on vendredi, décembre 16th, 2011

A domicile, Prague est vite rentré dans le match qui l’opposait à Kaunas en menant 53-35 à la pause. Ensuite, les Tchèques ont terminé le travail sans se ménager, avec par exemple 19 points d’Eva VITECKOVA. En face, Amanda KEMEZYS a tenté de tirer son équipe vers le haut mais en vain. En Russie, Ekaterinbourg a fait le métier face aux Turques de Galatasaray. Les coéquipières de Sandrine GRUDA (10 pts, 7 rebonds) ont mené un combat sérieux et ont laché prise en fin de partie mais malgré les assauts de Diana TAURASI (28 pts, 5 rebonds), les Stanbouliotes s’inclinent. Face à une équipe de Gdynia qui n’a pourtant pas démérité, à l’image des 18 points et 8 rebonds de Géraldine ROBERT, Valence s’impose de 14 longueurs. Pourtant, le staff espagnol a décidé hier de se séparer de sa célèbre coach Natalia HEJKOVA, arrivée en février, pour des raisons assez floues. Après avoir été mené 43-34 au bout de 20 minutes de jeu, Bourges a réussi à renverser la tendance à Györ pour finalement s’imposer de 6 points, même si Cathy JOENS n’a joué que 5 minutes.

Sur le parquet d’Orenbourg, Tarbes a mis du temps à rentrer dans le match (60-40, 30′). Malgré un sursaut d’orgueil en fin de rencontre, les Tarbaises ne sont toujours pas arrivées à s’imposer en Euroligue. Les 18 points de Rebbekkah Brunson ont permis d’effacer l’efficacité d’Ana-Maria CATA-CHITIGA avec 15 points. Face à Schio, le leader du groupe B, Fenerbahce, n’a pas fait de détail, avec notamment deux joueuses à 21 points (Penny TAYLOR et Ivana MATOVIC). Malgré un regain d’énergie en fin de partie, les Italiennes s’inclinent à Istanbul. Après une série de 3 défaites consécutives dans cette compétition, Salamanque avait grand besoin d’un succès. Les partenaires de Marta FERNANDEZ (22 pts, 4 passes décisivesà en étaient conscientes et ont mené un beau combat face à Sopron avec par exemple un 19-5 dans le deuxième quart-temps. Jamais inquiétées par les Hongroises, elles s’imposent finalement de 19 points.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Kosice était très en forme cette semaine en Euroligue. Au terme d’une première période très offensive (61-34), les Slovaques se sont contentées de rester sur le même rythme pour la fin de match, bien aidées par les 20 points et 7 rebonds de Natalia VIERU. En revanche, le Spartak Moscou a vécu une soirée beaucoup plus mouvementée contre Rivas Ecopolis. A Moscou, chacune des deux équipes a eu sa mi-temps. Les locales ont pris les devant dans la première mais les Espagnoles ont relevé la tête dans la seconde. Même si le duel US entre Seimone AUGUSTUS-Asjha JONES a tourné en faveur de l’intérieure madrilène (20 pts, 9 rebonds), c’est l’équipe de l’ailière moscovite (18 pts à 53,8%) qui s’est imposée de justesse. Face à Cracovie, les Montpelliéraines ont montré leurs limites. Alors qu’elles avaient bien commencé (23-19, 10′), les Héraultaises ont laissé revenir leurs adversaires dans les 3 derniers quart-temps. La faute à un secteur intérieur qui manque cruellement de taille pour faire face à la réussite d’Ewelina KOBRYN.

(Photo: Sandrine GRUDA et Ekaterinbourg remportent une victoire de prestige face à Galatasaray)

About the Author

Qu'en pensez vous ?

You must be Logged in to post comment.

Toute l'actualité  et infos Basket et NBA

Toute l'information basket-ball et NBA