Euroleague – Top 16 (5ème journée): Les deux derniers billets reviennent à Sienne et l’Olympiacos

by Antoine Billat | Posted on samedi, mars 7th, 2009

Groupe E

Olympiacos – AJ Milano : 84-81

Dans la douleur, l’Olympiacos est parvenu à s’imposer sur la coriace équipe de Milan. Si la victoire est là, la manière est à revoir, reste que la qualification pour les quarts de finale est acquise et c’est bien l’essentiel.
Les Grecs auront mené une bonne partie de la rencontre sans parvenir à distancer les Milanais. A égalité à la mi-temps (39-39), tout comme à la fin du 3ème quart-temps (59-59), il aura fallu attendre la fin de match pour voir les athéniens faire un break de 9 point (36ème min) pour finalement s’imposer d’un souffle. L’Olympiacos peut remercier sa paire d’intérieur Vujcic (27pts, 3pds, 4int) – Bourousis (20pts, 14rbds) qui a dominé de la tête et des épaules la raquette. Si la ligne arrière a paru plus en difficulté, Papaloukas a tout de même tiré son épingle du jeu (7pts ; 5rbds, 4pds). Côté Milanais, on a misé sur la puissance et l’adresse de Michael Hall (27pts, 9rbds, 3int, 33 d’éval), en grâce hier soir. David Hawkins, toujours aussi régulier a lui aussi tenu la baraque (21pts). Le problème est, qu’outre ces deux joueurs, l’AJ Milan n’a pu s’appuyer sur aucune autre personne fiable.
Longtemps dans la course aux quarts après ses deux victoires initiales, l’AJ Milano a donc baissé de rythme et perdu ce soir toutes chances de qualification, délaissant son billet au profit de l’Olympiacos. La logique a donc belle et bien été respecté dans ce groupe E.

Groupe F

Alba Berlin – Maccabi Tel Aviv : 70-76

Dans ce match sans enjeux entre deux équipes déjà éliminées, c’est le Maccabi Tel Aviv qui est allé s’imposer dans l’O2 world de Berlin. Malgré l’énorme désillusion subie dans ce top 16, les Israéliens vont essayer de terminer la compétition avec les honneurs.
Bien loin de la correction endurée au match aller, Berlin aura cette fois vendu chèrement sa peau. Devants à la mi-temps (32-30), et bien partis dans le 3ème quart-temps, les Allemands ont ensuite subi un coup d’arrêt avec un sévère 0-15 qu’ils ne parviendront pas à compenser. En l’absence de la révélation D’or Fisher du côté de Tel Aviv, c’est Charles Gaines, la récente recru Américaine, qui a pris la relève et avec la manière. En 36min, l’intérieur n’a laissé que des miettes à ses adversaires dans la raquette (22pts, 12rbds, 33d’éval). Marcus Brown s’est aussi distingué après avoir été plutôt discret offensivement depuis le début de ce top 16 (21pts, 3rbds). Adam Chubb (14pts, 11rbds) et Immanuel McElroy (14pts, 4rbds, 3pds) ont eux porté l’équipe Berlinoise sans réussite.
Toujours à la recherche de son 1er succès, l’Alba Berlin aura sa dernière chance la semaine prochaine contre le Real. Si le club Allemand est à la place qu’on attendait, le Maccabi Tel Aviv, au contraire, est la grosse déception de ce Top 16 et sera le grand absent des quarts de finale.

Groupe G

Partizan – Panathinaikos : 63-56

Au cœur d’une Beograd Arena magnifique et pleine à craquer (22 567 fans), le Partizan s’est transcendé pour venir à bout du Panathinaikos. Dans l’optique de la 1ère place, les serbes se devaient de s’imposer de plus de 18pts. Sans parvenir à l’exploit, les hommes de Vujosevic se satisferont d’avoir disposé de la seule équipe qui était encore invaincu dans ce Top 16. Les défenses auront parlé durant cette rencontre, pour preuve le petit 26-29 de la mi-temps. Alors que c’est le Pana qui aura mené tout la première période, Belgrade est revenu revigoré dan le second acte pour finalement faire la différence dans le dernier quart (22-16). Malgré une pléiade de ballons perdus (21) qui aurait pu leur porter préjudice, les serbes ont profité de la maladresse affligeante des grecs due en partie à leur bonne défense. Avec un ridicule 27% au shoot, le Pana s’est Hari-Kiri lui-même et ne pouvait pas rivaliser malgré leur adresse aux lancers francs (19/21). En dépit de la victoire, aucun joueur n’aura été exceptionnel pour le Partizan même si Lasme (12pts, 4rbds, 3ctr) et Vesely (9pts, 4rbds) ont su être décisif. Côté Grec en revanche, la grosse prestation de Diamantidis (21pts, 5rbds, 4int), bien accompagné par Fotsis (10pts, 8rbds), n’aura pas été suffisante pour faire la différence.
A l’image d’un Jasikevicius en dedans (-7 d’éval), le Pana connait, comme toutes les équipes, ses moments de faiblesse. La 1ère place reste tout de même entre leur main et c’est le principal.

Groupe H

Montepaschi Sienne – Cibona Zagreb : 86-70

Privé de Lavrinovic, blessé pour un mois, Sienne abordait ce match la peur au ventre. Battu au match aller, les Italiens se devaient de gagner de plus de 7 points pour ne pas jouer leur survie au dernier match. Finalement rien de tout ça n’arrivera puisque le Montepaschi s’est imposé tranquillement récupérant le point-average et se qualifiant du même coup pour les quarts de finale.
Après un démarrage en trombe (27-18 dans le 1er quart), les Toscan ont posé le jeu pour rentrer au vestiaire les mains dans les poches (46-32). Si le Cibona a intenté un timide retour dans le 3ème quart, les Italiens les ont rapidement remis à leur place en fin de rencontre pour s’imposer de 16 points. Investi d’encore plus responsabilité que d’habitude en l’absence de Lavrinovic, McIntyre n’a pas tremblé. Toujours innarêtable en pénétration, l’américain a porté en patron son équipe (29pts, 3rbds, 4pds) et se positionne encore cette année pour le titre de meilleur meneur de la compétition. Dans l’ombre de la star américaine, Domercant a assuré à l’arrière (14pts, 4rbds) tandis que Stonerook ratissait dans la raquette (2pts, 11rbds, 4int). Si Prkacin (10pts), Rosic (13pts, 5rbds) et Anderson (11pts, 9rbds) ont été correcte côté Croate, leurs performances furent insuffisantes en l’absence d’un Calloway crédible.
Après son coup d’éclat du 1er match, Zagreb n’aura pas su tenir la comparaison avec Sienne sur le long terme. Si les Croates sont éliminés, ils peuvent toutefois quitter l’Euroleague la tête haute.

About the Author

Qu'en pensez vous ?

You must be Logged in to post comment.

Toute l'actualité  et infos Basket et NBA

Toute l'information basket-ball et NBA