Euroleague – Top 16 (5ème journée) : Le Barça prend sa revanche

by Antoine Billat | Posted on jeudi, mars 5th, 2009

Groupe E

Asseco Prokom Sopot – Tau Vitoria : 72-92

Face à Sopot que l’on pourrait presque qualifier « d’équipe en bois », le Tau Vitoria est allé décrocher sa qualification pour les quarts de finale. L’essentiel est donc acquis pour le champion Espagnol.
Après des débuts poussifs, les basques ont réussi à renverser la tendance pour livrer une seconde mi-temps de premier ordre (36-54). Très adroit à 2pts (70%), les espagnols ont pu s’appuyer sur un Teletovic très en réussite (22pts à 9/13, 3rbds) alors que Will McDonald s’est imposé dans la peinture (11pts, 7rbds). Pete Mickeal n’a pas été en reste (14pts, 3rbds) et a parfaitement supplée un Rakocevic moins en vu que d’habitude malgré ses 13pts. Si Woods (12pts), Burrell (12pts, 3rbds) et Burke (15pts, 9rbds) s’en sortent honorablement pour Sopot, David Logan en revanche a shooté à tout va sans vraiment de réussite (11pts à 5/15). Il aura manqué un vrai leader du côté polonais pour pouvoir souhaiter un peu plus que cette grosse défaite. Avec cette victoire, le Tau Vitoria prend seul les commandes du groupe et pourra pérenniser sa position lors de la dernière journée face à l’Olympiacos. Toujours à la recherche de son 1er succès, Sopot risque au contraire de finir bon dernier avec un 0 pointé dans sa colonne victoire, à moins d’un dernier sursaut d’orgueil contre Milan lors de la prochaine journée…

Groupe F

Regal FC Barcelona – Real Madrid : 90-79

Dans un match au sommet à l’allure de revanche, le Barça s’est imposé dans sa salle histoire de récupérer le point-average favorable face à son rival et de prendre seul la 1ère place du groupe F.

Rapidement en jambe, les Catalans ont su faire la différence très tôt dans un 1er quart-temps rondement mené (30-21). En avance à la mi-temps (48-38), les Blaugranas ont réussi à préserver l’écart et empêcher les madrilènes de renverser la vapeur. Dominateur au rebond (25-35), les joueurs de la capitale n’ont pas su profiter de cette avantage et ont pêché par leur faible réussite à 2 points (31%) ainsi que par leur grand nombre de pertes de balle (18) qui ont permis des contres attaques faciles pour le Barça. Juan Carlos Navarro a parfaitement mené ses troupes (16pts, 6pds, 3int), tandis qu’Andersen faisait une nouvelle fois l’étalage de sa palette offensive (22pts, 4rbds) et que Vazquez assurait sous les panneaux (11pts, 4rbds, 3ctr).Pour le Real, seul Marko Tomas s‘est véritablement distingué (18pts, 3rbds) mais Bullock (15pts, 3rbds, 4pds) et la jeune star Sergio Llul (11pts, 3rbds) s’en sont tout de même sortis convenablement.
Le Barça décroche donc sa qualification pour les quarts de finale condamnant dans le même temps l’équipe de Tel Aviv. La dernière journée désignera l’heureux élu pour la 1ère place du groupe.

Groupe G

Unicaja Malaga – Lottomatica Roma : 99-64

Eliminé du Top 16, Malaga est tombé de haut après son début de parcours remarquable. Semblent-ils décidés à laver l’affront, les andalous ont écrasé l’équipe Romaine qui devra encore attendre pour décrocher son 1er succès dans ce Top 16.
Si Boniface Ndong faisait défaut pour les locaux, cela ne les a pas empêché de prendre les devants dès l’entame du match dans un 1er quart temps explosif (31-15). Les espagnols ne se sont pas arrêtés là et ont continué leur entreprise de destruction pour rentrer au vestiaire sur un score appel, 55-30. La deuxième mi-temps pris la même tournure sans que les Italiens, très maladroits à 3points (15%), ne puissent réagir. Dans cette rencontre de qualité un homme s’est illustré, Thomas Kelati (33pts, 7rbds, 3int et 30 d’éval). Après seulement 10 minutes, l’américain affichait déjà un exceptionnel 6/7 à 3pts et la suite du match fut du même calibre même si il fini par abuser des tirs longues distances. Alors que certains peinent à prendre 10 tirs par match, Kelati s’est lui fendu de 19 shoots longues distances pour une réussite de pratiquement 50%. Derrière la vedette d’un soir, Haislip (16pts, 5rbds) et Prestes (10pts, 8rbds) ont fait leur match. Même notre frenchi, Joseph Gomis a paru en jambe durant ses 15min de jeu (13pts, 3rbds). Côté romain, les choses n’ont pas été facile et malgré que Brandon Jennings est livré sa meilleure prestation offensive de la saison (17pts), son adresse était discutable (7/19). Finalement c’est Angelo Gigli (13pts, 9rbds) qui s’en est le mieux sorti dans cette déroute Italienne.

Groupe H

CSKA Moscou – Fenerbahce Ulker : 77-60

La grosse défaite du côté de Sienne est désormais bien loin dans les têtes Russes. Vainqueur ce mercredi de Fenerbahce, Moscou empoche du même cout son billet qualificatif pour les quarts.
Après un 1er quart-temps qui a viré à la démonstration (27-13), Fenerbahce a su retrouver la motivation nécessaire pour refaire son retard et rentrer au vestiaire à quelques encablures du CSKA, 38-35. Durant la seconde mi-temps, les moscovites ont fait parler leur défense pour s’échapper en fin de rencontre (22-11 dans le dernier quart). Lorbek a su être décisif malgré un temps de jeu limité (18pts, 3rbds en 18min) tout comme Khryapa dans une moindre mesure (9pts, 5rbds en 16min). Par ailleurs, le récent 4ème du classement FIBA du meilleur joueur européen de l’année, Ramunas Siskauskas, a livré une prestation discrète mais précieuse (9pts, 4rbds, 3pds). Côté Turque, Mirsad Turkcan a encore essayé d’enfiler le costume de sauveur, sans réussite, malgré un travail énorme (14pts, 10rbds). Gordan Giricek a bien soutenu le leader Turque (15pts), mais il fut bien le seul. Avec une si grande maladresse au shoot (36%), les stambouliotes ne pouvaient espérer mieux.
Alors que le CSKA Moscou est pratiquement sur de terminer en tête de son groupe et donc en position favorable pour les quarts, le Fenerbahce Ulker ne parvient pas à rebondir et reste bon dernier du groupe H.

About the Author

Qu'en pensez vous ?

You must be Logged in to post comment.

Toute l'actualité  et infos Basket et NBA

Toute l'information basket-ball et NBA