Euroleague J6 (fin) : Cantu sourit à Nancy!

by Calouet | Posted on jeudi, novembre 24th, 2011


Galatasaray MP ‘ Asseco Prokom Gdynia : 78-76 (AP)

Istanbul se replace, in extremis, après que les Polonais de Gdynia aient laissé passer leur chance dans le temps réglementaire, en dilapidant une avance de plus de dix points dans les cinq dernières minutes’ Jaka Lakovic (8 pts, mais au bon moment) est le grand artisan de la remonté des Turcs, avec Jamon Lucas (12 pts, 5 rbds, 3 ints), tandis que le pivot Zaza Pachulia a pesé très lourd, particulièrement dans l’overtime, malgré un gros déchet aux lancers sur la fin (19 pts, 10 rbds)’ Il a livré un superbe duel a Donatas Motiejunas (22 pts, 10 rbds, 4 blks), qui a lui aussi salement déchiré aux lancers, lorsque la victoire se jouait, dans une prolongation irrespirable. Au final, avec un affreux 16 sur 28 dans l’exercice, les joueurs de Gdynia ne peuvent s’en prendre qu’à eux-mêmes’ Le Top est déjà utopique (six défaites en six matches), tandis que Galatasaray peut vraiment y croire (3v-3d).

Real Madrid ‘ Belgacom Spirou Charleroi : 93-89

A chaque fois ou presque dans le coup depuis le début de la compétition, mais rarement gagnants, les Belges ont manqué un énorme coup à Madrid, alors qu’ils avaient magnifiquement résisté à l’ogre Espagnol, et étaient même en position de planter leurs hôtes dans la dernière minute, après qu’un magistral Calebb Green (17 pts) les eut ramenés dans le match, à coups d’interceptions et de paniers sur la transition’ Hélas, le cinquième contre du match de Serge Ibaka (12 pts, 9 rbds, 5 blks), les rebonds hors de prix gobés par Felipe Reyes sur la fin (8 pts, 9 rbds pour lui) et quelques lancers francs de Martynas Pocius (20 pts) ont fini par refermer le couvercle sur la marmite Carolorégienne’ Maladroits (3/21 à 6m75), les Madrilènes ont surtout dû leur salut à une domination sans partage aux rebonds (35 prises à 24), et la pluie de fautes sur leurs adversaires (habituel pour le Spirou, voir mes précédents coms). Dommage donc, car désormais le Top 16 devient plus qu’hypothétique pour le Spirou, avec 1 seule victoire pour 5 défaites, tandis que le Real se replace, à défaut de se rassurer (4v-2d)’

SLUC Nancy ‘ Bennet Cantu : 76-75

Après un début de match difficile, les Nancéiens ont su renverser la vapeur en première mi-temps, grâce à une meilleure agressivité en défense, à l’impact de Victor Samnick (11 pts, tous en première période) et à l’adresse de Pape-Philippe Amagou (18 pts, avec 3/3 de loin, en photo) La pause atteinte sur le score de 45-33, les Lorrains pensaient peut-être avoir fait le plus dur, mais le réveil du collectif italien fut terrible dans le troisième quart, remporté 29-11 par Cantu ! Heureusement pour le SLUC, l’ultime période fut dantesque, à l’image d’un impeccable Jamal Shuler (12 pts, 4 rbds et deux lancers ultra chauds à la fin) et de la gnac aux rebonds du duo Adrien Moerman, Akin Akingbala (respectivement 8 et 10 prises). En face, la belle seconde mi-temps de Maarten Leunen (18 pts, 9 rbds, 5 pds) aura fait craindre le pire, mais fort heureusement Nancy valide ce troisième succès à domicile, et a désormais de bonnes chances d’aller au Top 16, malgré un point average moins bon que son adversaire du soir ! A noter enfin, une fois n’est pas coutume, la discrétion de Nicolas Batum (4 pts, 5 rbds) ce soir

Regal Barcelona ‘ Olimpija Ljubjana : 72-46

Le record de points marqués en Euroleague de Marcus Brown (2715 pts) n’aura, comme prévu, pas tenu longtemps, et c’est désormais Juanca Navarro (14 pts ce soir) qui trône sur la compétition reine depuis ce soir avec 2716 pts, et la facile victoire catalane sur Ljubjana. Pas grand-chose à signaler dans ce match où Xavi Pascual a rapidement pu faire tourner son effectif, Ljubjana n’ayant pas les moyens de rivaliser avec le Barça, qui en est désormais à 6 victoires en autant de matches, et a d’ores et déjà validé son ticket pour la suite. Côté Ljubjana (1v-5d), ce sera en revanche très compliqué’

Caja Laboral Vitoria ‘ Fenerbahce Ulker Istanbul : 90-85 (AP)

Cette soirée de basket aura vraiment été magnifique, et ce match joué en prolongation (le deuxième ce soir après Galatasaray-Gdynia) n’échappe pas à la règle. Alors que Curtis Jerrels (13 pts) et Thabo Sefolosha (13 pts, 7 rbds, 4 pds, 5 ints !) avaient arraché la prolongation (73-73) pour le Fener, ceux-ci ont dû baisser pavillon devant un fantastique Fernando San Emeterio (25 pts, 8 rbds, 36 d’évaluation) qui a multiplié les actions décisives dans le temps additionnel. Bon match également de Milko Bjelica (16 pts, 7 rbds) chez les vainqueurs, tandis que la nouvelle recrue NBA Goran Dragic n’a joué que trois minutes, et que Mirza Teletovic a quelque peu pioché en attaque (12 pts à 40% et 5 balles perdues pour le top scoreur de l’Euroleague)’ Côté Turc, bon match aussi de Oguz Savas (14 pts) et Bojan Bogdanovic (19 pts, 6 rbds). Enfin, concernant les Français : Kevin Séraphin termine à seulement 6 pts, 2 rbds et 4 passes en 17 minutes – presque tout en début de match – et Thomas Heurtel se contente de 3 pds en 15 minutes’

Unicaja Malaga- Panathinaikos Athenes : 76-77

Quel final!!! Revenus du Diable Vauvert (-15 dans le second quart), les Espagnols se sont fait chiper la victoire sur le fil’ Kristaps Valters (11 pts, 5 pds) pensait bien avoir donné la victoire à son équipe en enquillant un tir à trois points à 15 secondes du terme, mais c’était sans compter sur le cojones de l’éternel Dimitris Diamantidis (23 pts à 7/11 de loin, 4 pds), qui par deux fois from downtown va frapper Malaga, pour finalement donner au Pana une quatrième victoire en six matches ! Pour les Espagnols, Luka Zoric a bien fait le boulot à l’intérieur (21 pts, 6 rbds), et Tremmel Darden a fait un bon match (13 pts, 7 rbds, mais un lancer important raté entre les deux derrnières bombes du Diamant)’ Côté Grec, outre le héros du Peuple, les ailiers Romain Sato et Steven Smith ont assuré chacun 13 pts et 6 rebonds.

KK Zagreb ‘ Brose Baskets Bamberg : 86-74

Quel match du trident Mario Kasun / Josh Heytvelt / Krunoslav Simon! A eux trois, les membres de la frontline croate ont cumulé ce soir 56 points (!), 35 rebonds (!!!) pour une évaluation de 72′ Le Grand Josh Heytveld (2m11) poussant la plaisanterie jusqu’à assurer un impensable 7/13 à trois points, lui qui avait réussi jusque là 3/18 dans l’exercice ! Rien d’étonnant au final que Zagreb se soit imposé, pour la seconde fois cette saison, et redresse ainsi clairement la tête après un début de compétition catastrophique. Les Allemands de Bamberg, broyés sous les panneaux (50 rebonds à 37 pour Zagreb) ont pu compter sur Marcus Slaugther (16 pts, 10 rbds, 4 ints) mais pas sur Julius Jenkins (2 pts à 1/10, -5 d’éval !), et se font rejoindre par leurs bourreaux du soir, dans la course au Top 16′

Maccabi Electra ‘ EA7 Milano : 85-76

Porté à un monumental Sofoklis Schortsianitis (22 pts déjà la pause, 28 au final, avec 9/12 à deux points, 10/12 aux lancers et 6 rebonds !) le Maccabi avait creusé un écart plus que sérieux à la mi-temps, mais a vu le Milano revenir sur lui dans le troisième quart, sur l’action notamment d’Omar Cook, Danilo Gallinari et Antonis Fotsis, en verve à trois points’ Mais force restera au Club Nation, grâce au réveil opportun de Jordan Farmar en attaque (12 de ses 21 pts dans l’ultime période)’ C’est le rebond qui aura fait la différence dans ce match, puisque le maccabi en a pris la bagatelle de 41, contre simplement 21 aux Italiens !

Demain, je tâcherai de vous faire un point sur le classement dans les différentes poules. Car l’emballage final approche à grands pas!

About the Author

Qu'en pensez vous ?

You must be Logged in to post comment.

Toute l'actualité  et infos Basket et NBA

Toute l'information basket-ball et NBA