Cholet et Villeurbanne déjantent.

by Spirit | Posted on lundi, octobre 18th, 2010

Vendredi, Orléans a subi la défense Nancéenne (65-76). Le Sluc a contrôlé le rebond 42 prises à 33. Akin Akingbala établit un double double énorme (13pts et 16rbs dont 6 offensifs). Linehan a mis la pression sur l’Entente en volant 5 ballons, en distribuant 7 passes et en marquant 14pts. En face, le secteur intérieur a été étouffé. Sy, Moss et Moerman ont tourné 6/20 aux tirs. Bell termine à 20pts, 5rbs et 3pds.

Le Mans a contrôlé les Palois toujours diminués par les blessures (68-87). Le troisième quart eut raison des locaux. Diot (12pts), Deward (20pts) et Asker (13prs) ont joué les snipers à 3pts (10 sur 19) pendant que Koffi faisait le taff dans la peinture (19pts, 10rbs). Les Palois ont tenu en première mi-temps grâce à Antoine Mendy (17pts) et Slaven Rimac (16pts) mais Le Mans était trop adroit.

Gravelines atomise le champion (88-52). Cholet n’a pas vu le jour dans ce match à sens unique. 20 à 8 au bout de 10 minutes, 48 à 18 à la mi-temps. Les Nordistes ont tué le match dès le début. Woodside (17pts) et Bokolo (16pts et 8pds) ont assuré à l’arrière, Akpomedah (20pts, 4rbs, 2pds) sur l’aile et Issa à l’intérieur (8pts, 12rbs). Dans ces cas là, cela a été trop compliqué pour les Choletais de refaire surface. Vebobe (7pts, 5rbs) a tenu en temps soit peu et Causeur a rentré ses shoots à 3pts (11pts, 4rbs), mais ils n’ont jamais pu vraiment changer le cours du jeu.

Autre surprise, la défaite de Villeurbanne contre Strasbourg (67-82). La Sig a pris les devants sans jamais vraiment les quitter (13-22 à la 10e, 42-57 à la 30e). M’Baye a fait très mal à la défense villeurbannaise avec son 3 sur 4 à 3pts (18pts). Hawkins est désormais bien dans ses baskets (17pts, 3rbs, 2pds) Greer a fait du Greer (18pts, 6rbs), le tout orchestré par Jeanneau (4pts, 7pds). En face, Vassalo s’est totalement troué (3 sur 13 aux tirs) de même que Jackson (0/4 aux tirs). Hammonds a surnagé avec ses 15pts, ses 4rbs et 5pds. Villeurbanne n’est pas bien à l’image de Gelabale qui termine à 3 sur 7 aux tirs et 5 ballons perdus.

Roanne s’est fait respecter à domicile en maîtrisant sans trop de souci le HTV (98-76). Collectivement, la Chorale semble en place. Avec 25 passes décisives et sept joueurs à neuf points et plus, les coéquipiers de Dunn (10pts, 6rbs, 2 pds, 2int, 20 d’évaluation) ont fait la différence dans le troisième quart temps en infligeant un 30 à 19. Rick Hugues avec ses 21pts et ses 8rbs n’a pas pu faire grand-chose.

La saison de Poitiers s’annonce longue. Défaits à domicile par Levallois (63-75), les Pictaviens ont marqué le pas dans le dernier quart en encaissant un 30 à 14. Albicy fait un match de mammouth (16pts à 2 sur 3 à 3pts, 3rbs et 8pds!) bien aidé par Noel qui termine à 22pts et 6rbs. En face Wright et Ona Embo ont vendangé : 2 sur 13 à 3pts pour eux deux. Younger et Gunn ont évité le massacre mais sans vraiment être transcendant.

Le STB s’est incliné face à Chalon (64-72). Pourtant Wilkinson était affuté (17pts et 8rbs), mais Sangaré n’a pas trouvé la distance à 3pts (0 sur 5), 12pts, 4rbs et 3 pds au final. En face, Tchicamboud a joué juste pendant 33 minutes (16pts, 5rbs et 7pds). A ses côtés, Evtimov est bien le frère de Vasco. Il termine le match avec un double double (13pts et 10rbs).

Vichy remporte sa première victoire de la saison 2010-2011, 72-58. Limoges, quant à lui, n’a pas encore gagné en Pro A. Le premier quart a été à l’avantage des noirs qui servaient Massi dans la peinture ou ressortaient sur Salmon à 3pts (14-19, 10e). Bennett était rentré sur le terrain pour la première fois de la saison mais n’a pas semblé vraiment à son aise, la preuve en est son premier shoot en air ball à 2pts en ligne de fond. Vichy a du mal à trouver des solutions d’autant plus que leur réussite extérieur était très faible (4/14 aux tirs dont 1/7 à 3pts). Mais la JAV revient au score grâce à des rebonds offensifs et à Sumpter (24-24, 16e). Deroses refait le break pour les visiteurs sur un shoot à 3pts (30-32 à la mi-temps). Vichy ne trouve toujours pas la mire à mi-distance ni à longue distance (0/4 aux tirs extérieurs et 1/11 à 3pts).

En quelques minutes, Reid plante par deux fois à trois points et conjuguée à une grosse défense de son équipe, la JAV renverse la vapeur (40-35, 25e). Les noirs résistent, mais la défense auvergnate vole de nombreux ballons et Reid ou Sumpter se sont un plaisir de convertirent les paniers sur contre-attaque ou sur jeu en transition (48-44, 30e). La défense Vichyssoise ne manque pas de peps et monte encore d’un cran. Avec trois interceptions et un trois points avec la planche de Larrouquis, les Jaunes font l’écart (55-44, 33e). Banks veut joueur les pompiers (55-49, 33e), mais il est trop seul et Reid remet un coup d’accélérateur. Il envoie même Elegar au dunk (70-53, 38e). La salle Pierre Coulon prend feu.

About the Author

Qu'en pensez vous ?

You must be Logged in to post comment.

Toute l'actualité  et infos Basket et NBA

Toute l'information basket-ball et NBA