Pro B: Orchies exact au rendez-vous, face à Aix Maurienne.

by Laurent Jeannas | Posted on dimanche, septembre 22nd, 2013

Pour la première du BC Orchies à domicile, en Pro B, l’adversaire n’avait rien d’un faire valoir, car c’était les Savoyards d’Aix Maurienne qui se présentaient à la Pubeco Pevele Arena, copieusement garnie de 4 600 supporters en bleu et blanc.

Aucunement impressionné, Orchies prenait les choses en mains dès le début de la rencontre (4-0, 1ére), faisant même grimper son avance, même si cela restait dans des proportions acceptables (16-10, 5éme).

IVEY et ADJAGBA remettaient de l’ordre dans la maison Savoyarde (21-20, 7éme), mais GRIER et ROWLAND redonnaient de l’air aux locaux (28-20, 9éme), avant que CLERC ne vienne réduire la marque au buzzer (29-26, 10éme).

En début de second quart temps, les Nordistes semblaient repartir sur les mêmes bases (35-28, 14éme), mais un petit coup de mou permettait à Aix Maurienne de revenir à la marque (35-34, 16éme).

Renaud BROCHERAY redonna des couleurs au BCO (40-35,17éme), insuffisant néanmoins pour inquiéter l’adversaire qui, au métier, prenait l’avantage pour la première fois de la partie (40-42, 19éme), avant que Vince GRIER ne remette tout le monde sur le même pied (44-44, 20éme) : à la pause, tout restait à faire, d’un côté comme de l’autre.

En fait, le mano à mano ne faisait que débuter (51-51, 23éme, puis 56-56, 25éme), et si Orchies parvenait à rester devant grâce à PETROVIC, c’était toujours de peu (62-61, 28éme).

Finalement, après une nouvelle égalité (64-64, 29éme), une ultime tentative de ROWLAND échoua, laissant le suspense entier, à l’entame du dernier quart temps.

C’est le moment que choisit le duo MENO – ADJAGBA pour faire parler la poudre, obligeant Orchies à entamer une petite course poursuite (64-69, 31éme).

PETROVIC prit ses responsabilités, et ramena ses troupes dans la partie (69-69, 33éme) à lui seul, ou presque, avant que GRIER ne fasse repasser son équipe devant (71-69, 34éme) : le mano à mano pouvait reprendre !!

A cinq minutes du terme, GRIER donnait l’avantage à Orchies, mais rien n’était fait (73-71, 35éme), à l’image d’EKANGA qui redonna de suite l’avantage à Aix Maurienne sur trois lancers francs (73-74, 36éme).

La tension était à son comble, entraînant son lot de maladresses de part et d’autre.

A ce petit jeu, Orchies s’en sortait le mieux par ROWLAND et PETROVIC, au point de compter quatre longueurs d’avance à 1mn39 du terme (78-74, 38éme).

C’était néanmoins sans compter sans IVEY qui ramena Aix Maurienne à une longueur (78-77, 39éme).

Une longueur d’avance et possession Orchies à 29 secondes du terme, tel était le scénario de cette fin de match à la Pubeco Pevele Arena.

ROWLAND ajoutait deux points à 17 secondes et Aix Maurienne perdait la balle de l’autre côté du terrain : il restait 7 secondes et trois points d’avance pour Orchies (80-77, 39éme), avec une salle en ébullition qui voulait fêter sa première victoire en Pro B.

PETROVIC ajoutait un lancer : il ne pouvait plus rien arriver, et le BCO pouvait célébrer comme il se doit ce premier succès dans la cour des grands (81-77, score final).

Aix Maurienne n’avait pas démérité, bien au contraire, mais Orchies la voulait trop cette victoire, et il est allé la chercher au bout du suspense, et avec les tripes.

Pour Antoine MICHON, le coach Savoyard : « On compte deux défaites au compteur ce soir et, même si c’est embêtant, ce n’est pas dramatique. Ce soir, on est resté à peu près dans les clous, mais on a perdu certains ballons importants, dont Orchies a su tirer profit. On a parfois manqué de rigueur, de constance et de confiance, alors qu’Orchies l’avait ce soir. Il nous faut tirer les leçons de cette défaite, afin de progresser collectivement, en évitant de reproduire les mêmes erreurs, et on verra ce que nous pourrons faire dans ce championnat. »

Du côté de Philippe NAMYST, Coach du BCO : « La Pro B, c’est un niveau au dessus physiquement, et on a du sortir un grand match pour l’emporter. Ce qui est intéressant, c’est que justement on a pu tenir le choc physiquement, face à des Savoyards bien pourvu, d’aller chercher le match dans le dernier quart temps en serrant la défense, en ayant des ressources morales. On est en construction, comme toutes les équipes, et il y a encore des choses à travailler, offensivement et défensivement, mais ce que j’ai vu ce soir est encourageant, et on va essayer d’enchaîner à Souffelweyersheim, la semaine prochaine : si on met la même intensité que lors de la seconde période ce soir, on doit pouvoir être conquérants !! »

ORCHIES – AIX MAURIENNE 81-77
(29-26, 44-44, 64-64)

Orchies : 32/66 aux shoots dont 6/19 à 3Pts, 11/17 aux LF, 37 rebonds (GRIER, 7), 11 passes décisives (GRIER, 4), 6 interceptions, 8 balles perdues, 17 fautes.
PETROVIC 20, GRIER 18, ROWLAND 18, BROCHERAY 10, STANLEY 10, GOUEZ 2, TACCOEN 2, DOUCOURE 1, THALIEN 0, SIEGWARTH 0 – DNP : NOEL

Aix Maurienne : 27/60 aux shoots dont 11/23 à 3Pts, 12/16 aux LF, 31 rebonds (TUCKER, 10), 6 passes décisives (IVEY et QUINCY JONES, 2), 3 interceptions, 9 balles perdues, 16 fautes.
TUCKER 16, IVEY 15, EKANGA 15, ADJAGBA 9, MENO 8, BING 8, ADJIWANOU 3, CLERC 3, YVRANDE 0, QUINCY JONES 0.

(Photo: l’expérience de Vince GRIER s’est avérée précieuse en fin de rencontre)

Tags
About the Author

Qu'en pensez vous ?

You must be Logged in to post comment.

Toute l'actualité  et infos Basket et NBA

Toute l'information basket-ball et NBA