Pro A: Recap des transactions de l’été

by | Posted on vendredi, août 10th, 2007

Roanne, comme prévu, c’est fait voler ces meilleurs éléments (Spencer et Harper) et devra très vite trouver sa carburation pour éviter de tomber dans une spirale négative (nul doute que la défense de leur titre et la découverte de l’Euroligue seront très difficiles).

Le pillage, phénomène également connu par le Mans, qui voit ces trois leaders partir sous d’autres cieux. Si Gregory a signé à Efes Pilsen pour un challenge sportif intéressant, Nicevic est parti pour une meilleure rémunération et Campbell a suivi son cœur en signant chez un promu israélien. Pour compenser ces départs, le MSB a signé des jeunes prometteurs et des menaces offensives (ce qui manquaient l’année dernière).

Nancy veut a décidé de stopper l’hémorragie et a fait venir du lourd (les frères Greer, Parker, Amagou, Bauer…), il faudra compter sur eux encore cette année.

Pau a décidé de faire table rase de la saison dernière en mettant en place un collectif justement plus collectif. En « chassant » Herbert, l’ordre devrait revenir dans la maison paloise.

Justement en parlant de coach, Dijon a décidé se séparer de Monclar et à laisser les clefs de la boutique au suisse Dessarzin. Les recrues sont de hautes volées et si Dijon est épargné par les blessures (c’est mal parti vu que TJ lux est le premier touché cette année), cette équipe paraît très prometteuse sur le papier.

Autre équipe qui promet beaucoup, le nouveau Paris-Levallois-Basket. Si l’année dernière a permis de consolider le club et continuer à épurer sa dette, le tandem Azzar-Rigaudeau est en train de faire des miracles et dans quelques mois, Paris pourra se targuer d’avoir une vrai équipe de pro A.

Hyères-Toulon fera aussi des ravages l’année prochaine. Le retour de Weisz dans le giron français ne fera que du bien à cette équipe. Et cela se traduit déjà par les arrivées de Masingue, Ajinça et par le retour de Rowe. Si la mayonnaise prend, cela devrait être de bonne augure pour « leur » semaine des AS .

Et si ces clubs ne réussissent pas à s’élever dans la hiérarchie du championnat de France, nous pourrons toujours compter sur les forces vives toujours présentes. L’ASVEL aura un effectif fabuleux avec un jeu intérieur gargantuesque. Si les blessures ne s’accumulent pas trop et que les extérieurs répondent présent, l’ASVEL sera dur à aller chercher. Gravelines continuera sur sa lancée avec un noyau français fabuleux mais qui devra répondre encore plus présent que l’année dernière. Chalon voudra continuer à jouer sans systèmes avec beaucoup de joueurs extérieurs. Ce système justement créera t-il encore la surprise ‘ Seul Beugnot le sait. Strasbourg essaye d’avoir un effectif plus polyvalent et dépendant moins de Cooper mais cela risque d’être assez dur pour eux cette année.

Pour les autres équipes, la tache risque d’être difficile, même si des équipes comme Orléans ou le Havre peuvent jouer les troubles fêtes !!! Début de réponse le 29 Septembre.

About the Author

Qu'en pensez vous ?

You must be Logged in to post comment.

Toute l'actualité  et infos Basket et NBA

Toute l'information basket-ball et NBA