Pro A J1 : La SIG assure.

by Spirit | Posted on dimanche, octobre 10th, 2010

On pensait que le départ de certains de ses joueurs US allait perturber les hommes de Fred Sarre. Et bien pas du tout. Ils ont presque menés la plus part du temps (44-39 à la mi-temps). Greer a fait du Greer (17pts, 5rbs, 3pds, 4int). Il a été bien aidé par Pasco qui rate le double-double d’un rebond (15pts, 9rbs, 1pd, 4int). Côté des chanteurs, le très bon match d’Amagou qui finit à 50% à 3pts et 20pts n’aura pas été suffisant. Rivers a alimenté la marque 18pts, mais a perdu 5 balles sur les 16 de la Chorale.

Chalon n’a pas très bien commencé son match (14-21), mais a su régir pour l’emporter 76-69. Schilb n’a pas été adroit 5/14 aux tirs, mais il a pesé sur le match en provoquant 6 fautes et en convertissant ses 9 lancers francs. Sans oublier ses 20pts, 7rbs, 8pds, 2int, 27 d’évaluation, rien que ça. Vichy s’est tout de même battu jusqu’au bout à l’image d’Elegar qui termine avec un double-double (13pts, 12rbs mais 5bps).

Nancy, avec son effectif largement renouvelé, n’a utilisé que sept joueurs pour venir à bout de Gravelines 78-70. La différence s’est faîte dans le second quart temps. Darden a été énorme avec ses 17pts à 6/13 aux tirs et ses 18rbs. La faible adresse de Gravelines 34% a été rédhibitoire à l’image de Jeff Geer qui termine à 0/5 aux shoots en 20 minutes de jeu. Heureusement Bokolo a tenu la baraque (15pts, 7rbs, 4pds) mais il a été un peu trop seul même si Akpomedah a tenté des choses (14pts à 5/15 aux tirs et 7rbs).

Franchement la saison dernière, je pense que c’est le genre de match que Poitiers avait l’habitude de gagner. Finalement, c’est Toulon qui l’emporte 68-64, non sans une tentative de retour des Pictaviens sur la fin de la rencontre. Hughes a pris le dessus sur Badiane. Le premier termine avec 21pts à 9/15, 7rbs et 2pds, le seconde n’a pu scorer que 4pts à 2/8 aux tirs, et pris 5rbs. Le rebond où Toulon a dominé 40 à 32, dont 18 offensifs. Morlende n’a joué que 7 minutes sans prendre de shoot tout comme Masingue qui n’a fait qu’un passage de 5 minutes sur le terrain sans aucune tentative vers le panier. Côté du PB86, Guillard (15pts et 5rbs) ainsi que Younger (14pts) ont été les seuls à sortir un peu du lot. Wright termine avec une évaluation négative -5 à cause de son 1/10 aux tirs et de ses 6 balles perdues.

Enfin Orléans a subi pendant presque toute la première mi-temps où l’écart en faveur du promu a été de 18 points. Les hommes de Girard se sont appuyés sur l’homme au double-double, Massie (14pts, 11rbs, 3pds) et Wright (11pts, 3rbs, 5pds). D’Almeida confirme à la mène (6pts, 3rbs, 6pds, 2int, 15 d’éval) mais les Limougeauds n’ont pas tenu la distance. Bell, Smith et Reynolds (ce n’est pas un cabinet d’avocat :o)) ont réduit à néant les espoirs des noirs en scorant respectivement (14pts, 9pts +9rbs et 14pts). Sans compter Ndoye, transformé en sniper : 4/6 à 3pts, 18 points au final.

About the Author

Qu'en pensez vous ?

You must be Logged in to post comment.

Toute l'actualité  et infos Basket et NBA

Toute l'information basket-ball et NBA