Euroleague : Le Pana, bien sûr.

by Spirit | Posted on lundi, mai 9th, 2011

« Je suis très content, et je félicité mes joueurs qui ont travaillé dur. Ils méritent cette victoire. Eliminer Barcelone a été un grand pas dans notre progression vers le titre. C’est important pour le club pas spécialement pour moi. Cela fait 12 ans que je suis au Panathinaikos, et ce qui est important c’est la continuité. Un final four est une compétition spéciale où tu essaies d’enlever la pression, mais c’est impossible. On a simplement essayé de jouer le basket que nous jouons habituellement’ Je n’irai jamais en NBA parce que je suis heureux ici au Panathinaikos et tout ce dont j’ai besoin dans ma vie est ici en Europe » a déclaré Zeljko Obradovic qui remporte son 8ème final four dans sa carrière dont les 5 dernières avec le Pana en ayant dominé le Maccabi de David Blatt en Finale (78-70).

Toujours au avant poste, le Pana était dangereux dans tous les secteur du jeu. A l’intérieur avec Batiste (18pts, 6rbs) mais aussi à l’extérieur avec Diamantidis (16pts, 5rbs, 9pds) élu MVP de Final Four après avoir été élu MVP de la saison d’Euroleague. Le Maccabi ne trouvait qu’Eidson (17pts, 7rbs) comme solution offensive en première mi-temps. En seconde, Pargo (12pts, 5rbs, 9pds) puis Bluthental (14pts) prenait le relais de l’ex Strasbourgeois cadenassé en défense. Sato (13pts, 7rbs) quasi inexistant en première période réalisé un 3/5 à trois points pour tuer les espoirs Israéliens. Le Panatinaikos remporte sa 6ème Euroleague et n’est plus qu’à deux titres du Real de Madrid.

Dans le match pour le 3ème place, Sienne l’emporte 80 à 62. Lavrinovic termine à 17pts, 5rbs, 4pds.

About the Author

Qu'en pensez vous ?

You must be Logged in to post comment.

Toute l'actualité  et infos Basket et NBA

Toute l'information basket-ball et NBA