Euroleague J9 : les couguars la queue basse.

by Calouet | Posted on mercredi, décembre 14th, 2011

CSKA Moscou ‘ Panathinaikos : 91 ‘ 75

C’était le match au sommet du groupe B, et même sans Kirilenko, même face à son dauphin grec, le CSKA reste hors d’atteinte. Les Russes ont toutefois eu besoin d’une mi-temps pour mettre à genoux leurs adversaires, qui avaient jusque là bien résisté, notamment grâce à l’impact de Nick Calathes (9 pts, 4 brds et 15 d’éval au final) et Romain Sato (7 pts, 9 rbds). Pour Moscou, Victor Khryapa assume à fond les responsabilités qui lui incombent en l’absence d’AK47, et termine la partie avec une impressionnante ligne de statistiques : 16 pts, 7 rbds, 4 passes et 2 interceptions (28 d’éval)’ Il est juste devancé par son pivot, l’hyper rentable Nenad Krstic, qui culmine à un magnifique 31 d’évaluation finale (17 pts, 12 rbds, 8 fautes provoquées). Côté Pana, le meilleur scoreur est le pivot Ian Vougioukas, peu habitué à tant d’honneurs (17 pts, 7 fautes provoquées)’ Les deux équipes étaient déjà qualifiées pour le Top 16, mais désormais la première place est irrémédiablement verrouillée par le CSKA.

Galatasaray MP ‘ Union Olimpija Ljubjana : 80 ‘ 59

Les Turcs valident leur billet pour le tour suivant, avec cette victoire sur des Slovènes qui auront tenu une mi-temps. A 39-35 à la pause, tout restait en effet possible, mais les locaux ont alors passé un sévère 20-9 au troisième quart, sous l’impulsion notamment de Jaka Lakovic (16 pts à 100%), Aldemir Furkan (11 pts à 100%, 5 rbds, 2 contres) ou du méconnu Tutku Açik (9 pts, 3 rbds, 4 pds) ‘ En face, bonnes performances de l’immense Boris Rothbart (18 pts, 7 rbds, 4 blks) et du ricain Deon Thompson (21 pts, 7 rbds), mais le déficit aux rebonds (29 à 38) et aux tirs lointains (4/20 pour Ljubjana) était trop important pour espérer mieux’

Caja Laboral Vitoria ‘ SLUC Nancy : 90 – 55

Ridicules ! De bout en bout ce match aura été un cauchemar pour les Français, qui voient s’évaporer leurs derniers espoirs de Top 16 avec cette doudoune basque’ Mais soyons francs, sans Batum, et avec ce qu’elle a montré ce soir, cette équipe ne mérite pas d’aller plus loin. Dans la difficulté, les Lorrains ont été mauvais à peu près partout, ne parvenant jamais à stopper le collectif adverse et son diamant Mirza Teletovic (22 pts, tous en première mi-temps, il a peu joué ensuite), mais pas plus à installer un jeu d’attaque cohérent, basé sur les qualités de vitesse de ses joueurs. Finalement, les Espagnols se sont baladés, ont assuré leur place pour la tour suivant, et c’est somme toute logique. Côté Nancy, reste à se concentrer sur le championnat, mais le match lamentable de ce soir montre clairement que c’était déjà le cas. Allez, pour se consoler un peu, Cocorico : Thomas Heurtel a fait un très bon match (11 pts, 3 pds, 14 d’évaluation) ! Bravo à lui. Pour le reste, on va tâcher d’oublier ça’

EA7 Milano ‘ Belgacom Spirou Charleroi : 88 – 53

Les Italiens sont rentrés dans cette partie, celle de la dernière chance, le mors aux dents. L’écart était déjà conséquent à la pause (48-30) et jamais les Belges n’ont été vraiment en mesure de défier leurs adversaires, malgré les efforts d’André Riddick (12 pts, 5 rbds). L’addition finale est lourde. L’absence du scoreur Demond Mallet a certainement pesé lourd, tant le rendement de Spirou en attaque dépend de son lutin US’ Côté Italien, plusieurs joueurs se sont mis en évidence sur le plan statistique, avec un temps de jeu très réparti : Omar Cook (9 pts, 7 pds), Malik Hairston (15 pts), Drew Nicholas (12 pts), Ioannis Bourousis (12 pts, 13 rbds), Niccolo Melli (6 pts, 8 rbds), Leon Radosevic (17 pts)’ Ouf, n’en jetez plus’ Même le jeune arrière Ariel Filloy a explosé son record perso, en simplement 5 minutes (8 pts)’ Avec 3 victoires pour 6 défaites, Milan peut encore espérer accrocher la quatrième place du groupe C, synonyme de Top 16. Mais ce sera chaud.

KK Zagreb ‘ Unicaja Malaga : 67 – 82

Les Andalous assurent leur place pour le tour suivant, sauf cataclysme, avec cette importante victoire en terre Croate. Malgré un bon début de match, notamment grâce à Krunoslav Simon (16 pts, 7 rbds), les joueurs de Zagreb n’ont pas soutenu la comparaison, dominés au rebond (31 à 39) et perdant trop de balles (21 turnovers) pour espérer mieux ce soir’ En face, on retiendra entre autres l’abattage de Joel Freeland (17 pts, 8 rbds) et Luka Zoric (16 pts, 8 rbds). Désormais à 4v-5d et deux victoires d’avance sur les poursuivants, Malaga ne sera pas rejoint.

Real Madrid ‘ Partizan Belgrade : 101 ‘ 83

Les Madrilènes ont tranquillement déroulé leur basket, face au Partizan, sur la base d’un premier quart dominé 27-15′ Nikola Mirotic, énorme la semaine dernière, a confirmé sa forme actuelle (20 pts, 8 rbds, 29 d’évaluation), tandis que Felipe Reyes a fait le maximum sur son temps de jeu (15 pts, 7 rbds, 24 d’éval en 18 minutes !) et que Jaycee Carroll a canardé (22 pts, 4/6 à trois points)’ Rien d’inhabituel en somme. En face, le meilleur marqueur est  » Milan Macvan (16 pt), gagné’ A noter que le Real a rentré 25 lancers francs sur 26 ! Avec cette défaite, Belgrade reste sous la menace d’un retour milanais pour le quatrième spot, et l’ultime sésame pour le top 16 dans ce groupe.

About the Author

Qu'en pensez vous ?

You must be Logged in to post comment.

Toute l'actualité  et infos Basket et NBA

Toute l'information basket-ball et NBA