Euroleague J10 ‘ Vitoria à la trappe, Milan sauve sa tête à Belgrade !

by Calouet | Posted on vendredi, décembre 23rd, 2011

SLUC Nancy ‘ Olympiacos le Pirée : 74 ‘ 79

Ce match n’avait plus de réel enjeu au classement, le sort des deux équipes étant déjà scellé ; il s’agissait surtout pour les Lorrains de bien finir, devant leur public, et d’emporter leur premier succès depuis le départ de Nicolas Batum… Il n’en a rien été, et malgré le courage des Nancéiens, et les sautes de concentration d’Olympiacos, force est restée aux Grecs, déjà vainqueurs à l’aller’ Largement dominateurs aux rebonds en l’absence d’Akin Akingbala (43 prises, dont 17 off, contre 29 à Nancy), et portés par la performance du pivot macédonien Pero Antic (20 pts, 4 rbds, 3 pds, pour 28 d’éval), ils ont su élever leur niveau de jeu à chaque fin de période, pour garder la tête sous l’eau à leurs adversaires, au sein desquels Moussa Badiane (8 pts et 4 contres) et surtout Jamal Shuler (18 pts, 9 rbds) ont été irréprochables dans l’attitude. Pour Olympiacos, il convient aussi de souligner l’impact au rebond du musculeux Kyle Hines (12 prises, pour aller avec ses 8 pts) et les 18 pts, 5 rbds de Georgios Printezis.


Biskaia Bilbao ‘ Caja Laboral Vitoria : 77 ‘ 72

Devant 10000 fans, Bilbao a gagné son ticket pour le tour suivant, grâce à ce succès qui du coup expulse Vitoria de la compétition. La partie a été très serrée, mais les joueurs de Bilbao n’ont pas craqué sur la ligne des lancers (22/24 en tout !), au moment de repousser les ultimes assauts de Pablo Prigioni (13 pts, 4 passes) et ses copains’ Du côté des vainqueurs, l’intérieur gominé Marko Banic a été parfait (18 pts à 7/10, 4 rbds), bien soutenu par Alex Mumbru (10 pts, 5 rbds, 4 pds) et le super shooteur Janis Blums (11 pts, 3 pts)’ A noter, me match catastrophique du pourtant très fiable Fernando San Emeterio : -10 d’évaluation! Voilà Vitoria éliminé, avec pourtant un bilan équilibré (5v-5d) et le meilleur point average général de ce groupe A (mais un mauvais point average particulier avec Bilbao et Cantu’) ! Rageant.

Anadolu Efes ‘ Real Madrid : 66 ‘ 75

Malgré une superbe première mi-temps, conclue sur le score de 43-36, les locaux ont baissé pavillon face à la longueur de banc madrilène. Dusko Savanovic a été impérial pour les Turcs, avec 15 pts, 11 rbds et 4 passes décisives. Ce sont sans doute les 18 balles perdues qui ont coûté le plus cher aux joueurs Turcs, qui étaient pourtant revenus à 59-63 à la 34ème, sur un tir lointain de Cenk Akyol (8 pts)’ Mais rapidement, Kyle Singler (12 pts) et Sergio Rodriguez (7 pts) ont rentré les shoots qu’il fallait pour verrouiller le match, et offrir à Madrid sa huitième victoire, et la première place du groupe C.

Bennet Cantu ‘ Fenerbahce Ulker : 76 ‘ 83

Première défaite à domicile, sans conséquence pour des Italiens qualifiés, mais qui permet aux stambouliotes de finir en tête de la poule A. Très serré durant trois quart temps, le match s’est décanté dans l’ultime période, remportée 28-21 par les visiteurs, sous l’impulsion de Bojan Bogdanovic (19 pts, 5 rbds), du bucheron Oguz Savas (21 pts, 6 rbds) et une bonne entrée du néophyte Engin Atsur (5 pts marqués à un moment clé du 4ème quart) ‘ Globalement la puissance intérieure des Turcs a été trop importante sur la durée (39 rebonds à 26), malgré les efforts de Giorgi Shermadini ou Maarten Leunen (13 pts chacun).

Partizan Belgrade ‘ EA7 Milano : 66 ‘ 72

C’était un des matchs à suivre dans cette dernière journée, car s’y jouait la dernière place qualificative pour le Top 16, dans le groupe C. Les Croates menaient pourtant encore 42-31 à la 22ème minute, mais n’ont pas su s’adapter à la rugueuse zone mise en place par les Italiens en seconde mi-temps. Malik Hairston (notre photo), auteur d’un gros passage en fin de match, termine meilleur marqueur avec 18 points. Dans son équipe, belle performance aussi du meneur Omar Cook (17 pts, 6 pds), tandis qu’Antonis Fotsis se concentrait sur le rebond (12 prises, et 5 pts)’ Pour Belgrade, comme d’habitude Milan Macvan a surnagé (13 pts, 11 rbds, 4 pds), de même que Dragan Milosavjlevic (14 pts, 6 rbds) et Miroslav Raduljica (11 pts, 8 rbds)’ Entre deux équipes maladroites aux lancers, la différeence s’est sans doute faite sur l’adresse extérieure (5/24 pour le Partizan à trois points, contre 7/19 pour Milan). Avec cette victoire de 6 points, les Milanais renversent le point average face à leurs victimes du jour (-4 à l’aller) et les coiffent ainsi sur le fil pour le Top16.

Belgacom Spirou Charleroi ‘ Maccabi Electra : 69 ‘ 86

Dans ce match sans enjeu, le Maccabi s’est tranquillement imposé, en faisant tourner son effectif. Six des joueurs du Club Nation dépassent les 10 d’évaluation, et parmi eux le shooteur Keith Langford s’est taillé la part du Lion (20 pts, 5 rbds, 3 pds, 27 d’éval)’ En face, seul Calebb Green est parvenu à rendre une fiche statistique correcte (16 pts, 5 rbds). Globalement, les Belges ont sans doute pêché par excès de prise de risque à trois points, tout en étant dominés aux rebonds.

Récapitulatif des équipes qualifiées pour le Top 16 :

CSKA Moscou, EA7 Milano, Maccabi Electra, Zalgiris Kaunas, Bennet Cantu, Fenerbahce Ulker, Panathinaikos, Olympiacos, Bizkaia Bilbao, Regal Barcelona, Real Madrid, Unics Kazan, Unicaja Malaga, Montepaschi Sienna, Anadolu Efes, Galatasaray MP.

About the Author

Qu'en pensez vous ?

You must be Logged in to post comment.

Toute l'actualité  et infos Basket et NBA

Toute l'information basket-ball et NBA