Euro 2007 Féminin: Recap match France-Russie

by Taha | Posted on mercredi, septembre 26th, 2007

Cette équipe Russe vice championne d’Europe et du monde est le gros morceau de la poule C.

Le début de match des bleues est une catastrophe collective et d’une impuissance défensive criarde face au pivot Russe (M. Stepanovo 19pts, 7rbs) qui fait parler toute son expérience et surtout sa taille. Un 9-0 encaissé et qui laissera la France presque surplace, 17-5 en faveur de la Russie à la 6ème minute.

Le temps mort de « Jacky » Commères ni fera rien, et ce même si le changement de 5 et l’entrée rapide de « jambe de feu » Gomis apporte un souffle nouveau. Cependant la défense tout terrain des française commence à prendre du volume et Emeline Ndongue (4pts 5rbs) sonne la charge avec ses deux seuls paniers du match. Le premier quart s’achève sur le score de 21-13 en faveur de la Russie et laisse tout de même présager une lueur d’espoir côté Français.

Le second quart temps démarre mieux pour les française qui reviennent à 5 petits points (24-19 à la 11ème mn). Mais Maria Stepanova tient solidement la raquette russe (4 contre en 1ère mi-tps) et fait déjouer les intérieures françaises en attaque. Elle est impériale! C’est le cas de le dire pour une Russe non ‘

La France court après le score encore et encore. La France revient même à 5 points à 6 minutes de la pause, grâce à un double pas d’ Edwige Lawson-Wade, son seul panier marqué de la partie (sic !). La France ne marquera plus pendant près de 3 minutes malgré les tentatives d’Emile Gomis (16 pts au total, meilleur marqueuse française). Trop maladroites, les Française rentreront au vestiaire avec un retard de 11 points. Dur, très dur, on s’inquiète même au vu de la maladresse affichée.

Au retour des vestiaires, le sens du match ne change pas et on craint la déroute Française. M. Stepanova continue son récital, et l’adresse Française ne répond toujours pas présent et pourtant ce sont bien les femmes qui jouent et non les hommes. Vous êtes certain me demanderez vous ‘ Et oui malheureusement !

L’écart ne cesse de grimper et la France se retrouve distancée de 17 longueurs !! Terrible !!! La France passe en zone pour essayer de mieux contrôler la raquette et la terrifiante Stepanova.

Troublant ainsi la tranquillité de jeu des Russe, et c’était sans compter sur le sursaut d’orgueil des française et un passage où l’adresse revient à nouveau, à l’image de C. Dumerc (7 pts et 0 Pd), la France revient sur les talons Russe. Moins 10 à la 6ème. On pourrait y croire !! Si si…

Sentant le danger, le coach Russe ( Igor Grudin) prend un temps mort. Cela remet en route la machine Russe 50-39 et il reste 2 minutes 30 à jouer dans ce 3ème quart. La France revient à 9 longueur sous l’impulsion d’une Sandrine Gruda (6pts, 4 rbs, 1ctr en 27mn de jeu) au four et au moulin et qui se permet de contrer la fameuse intérieur russe, excusez du peu. 52-41, fin du troisième quart, tout est possible en 10 minutes !

Le 4ème quart sera-t-il celui de l’équipe de France ‘!! A l’image de Sabrina Reghaissia et ses deux 3 pts consécutifs, la France revient dans le match à nouveau à 5 points ! Et là on se dit que tout est possible, sans aucun doute hein ‘

Les Russes ne paniquent pas, mais la France est derrière et le fait sentir, à l’instar de « jambes de feu » Gomis qui se démène corps et âme et ramène presque à elle seule la France à -1 à 3 minutes du terme ! On y croit !!! J’y crois !!!

En vain, un trois point « assassin » à 8 mètres, de O. Rakhmatulina (12 pts à 75% à 2pts), son seul trois points de la partie, « bon baisers de Russie » diraient certains.

Les 3 dernières minutes seront, malheureusement, à l’image de ce match. Dominé par la Russie, Françaises brouillonnent et perdant des ballons bêtement ne permettront pas à l’EdF de faire le « Hold up ». La Russie s’impose donc logiquement sur le score de (59-63), mais quel dommage pour cette EdF combative et qui n’a rien lâché.

On pourra se consoler du fait que l’Italie ait gagné sont match contre la Grèce (65-55), qualifiant directement la France pour la phase suivante. Mais vraiment que de regret, car battre la Russie en poule aurait pu donner pleine confiance pour la suite.

On a vu une équipe de France brouillonne, gérant mal certaine situation d’attaque mais qui part sa défense a pu rester dans le match et y croire jusqu’au bout ! « Jacky » l’avait annoncé, il faut de la rigueur en attaque sans ça…

La France devra donc se méfier de ses absences et ce dès aujourd’hui. Elle retrouve en effet l’Italie, hôte de la compétition, pour le dernier match de poule. Certes sans enjeu mais qui pour la suite de la compétition peut permettre d’engranger beaucoup de confiance et d’énergie. Ce qui est important pour la suite de la compétition avec près de 10 match à jouer pour l’équipe qui ira au bout ! Alors Française, à vous de jouer !

Voir la feuille de match.

About the Author

Qu'en pensez vous ?

You must be Logged in to post comment.

Toute l'actualité  et infos Basket et NBA

Toute l'information basket-ball et NBA