Euro 2007 Féminin: En route pour les ¼

by Taha | Posted on jeudi, octobre 4th, 2007

La Serbie n’avait donc rien a perdre et on la senti dès l’entame du match. Les intérieures Serbes Grubor (17pts, 3/3 à 3pts !!) et Puskar (11 pts à 5/7) propulsent leur équipe, avec un 10-3 dans les 4 premières minutes. Les Françaises ne sont pas à leur affaire et on s’en inquiète un peu. La France compte même 9 points de retard à 2 minutes du terme du 1er quart. Heureusement « jambes de feu » E.Gomis (14 pts) et la « all around player » S.Ledréan ramènent la France à 5 longueurs. 18-23, fin du 1er quart, La France s’éveille et la défense ronronne…

Le moteur en route grâce à une défense retrouvée, la France lâche les gazelles. Les meneuses et en particulier C.Dumerc (6pts 50%) très, très active sur la défense individuelle, ne laissant que très peu d’espace à la meneuse Serbe, lance la charge grâce à une interception, ramènant la France à 3 points (22-25 à 8’50). Sous cette impulsion, la France inflige un 11-0 et amène la Serbie dans les cordes mais pas K.O. Les Serbes ne lâchent pas prise et ce même si le banc Serbe et nettement moins fort que le banc Français (34 points pour le banc Français et seulement 16 pour le banc Serbe), ce qui d’ailleurs se révèlera un atout pour la fin de match.
Le second quart temps est physique et quelque peu étriqué mais la France a fait la différence en l’emportant 21-9. Ainsi les Françaises rejoignent le vestiaire avec 5 petits points d’avance (34-39 à la pause). De bonne augure pour la suite.

Comment gagner avec un très jolie 0/10 à trois points ‘!!

Prenez un soupçon d’agressivité défense avec 16 ballons volés et 12 rebonds offensifs et vous avez la quasi recette. Et ce même si la Serbie revient à 1 point avec Grubor et Mosovic.
Mais pour aller avec ses 5 passes décisives E.Lawson-Wade nous gratifie d’une interception et relance la dynamique française. Un 8-0 s’en suit avec un +7 (47-40 à la 4ème) le jeu intérieur fait des merveilles comment souvent lors de cette compétition. S.Gruda (17 pts encore une fois meilleur marqueuse) et L.Yacoubou (6 pts, 9 rbs) dominent la raquette. Cela n’empêche pas le jeu de se durcir. Et là malheur un choc violent intervient entre A.Sauret-Guillespie et son vis-à-vis Serbe. Elle est obligée de quitter le parquet. Ouverte au front, elle n’a pas le choix. Rendant la partie plus crispante, les Françaises arrivent tout de même à contrôler le jeu grâce à sa marque de fabrique, la Défense. N’encaissant que 11 points, s’ajoutant à des interceptions bien senties et un petit « cross » de « jambes de feu » finition main gauche, (ça, ça fait plaisir à voir), la France vire une nouvelle fois en tête à la fin du 3ème quart, 56-47.

Le 4ème quart n’est pas une formalité et c’est là que l’on a vu la différence de banc. Alors que la France se permet de changer 3 joueuses en même temps, la Serbie, elle, ne procède à ses changements qu’avec les problèmes de fautes de ses joueuses majeurs. Musovic doit sortir pour 5 fautes et Petrovic est ménagée. Les joueuses Serbes ne suivent pas le rythme et ratent des paniers faciles, sur « pick and rool » alors qu’elles sont bien servies par leur meneuse. Tant mieux pour la France qui maintient son activité défensive. Et malgré sa maladresse terrible à points, la France s’en remet aux tirs intermédiaires (S Gruda fait mouche assez souvent quand elle en rythme, c’est beau à voir) avec un bon petit 54% et une bonne adresse aux LF 70%, la France finissait le match avec un plus 8, 68-60. Voir la feuille de match.

La France évite la République Tchèque, et affrontera, demain à 18h30, en direct sur Sport Plus toujours (merci Sport Plus) la Lettonie qui a finie 4ème de son groupe. Et attention à ce stade de la compétition tout est possible.
La France solide défensivement et qui peut jouer aussi en attaque peut battre cette équipe Lettonne. Il faudra juste mieux démarrer les matchs. A.Sauret-Guillespie devrait être sur pied, on l’espère parce que même si offensivement elle est un peu en de ça, on peut compter sur elle dans les autres secteur de jeu et on sait tous que les secteurs de jeu ombragé sont indispensable à la bonne marche d’une équipe de basket (n’est ce pas Mr Grant, ou Mr Weis ‘)

Toutes les forces vives du basket féminin français seront donc présentes et en eux se porteront l’espoir de représenter la France au TPO déjà même si dans le petit coin à gauche de notre tête on pense au JO directement. Mais comme on dit de par chez nous « ne vendons pas la peu de l’ours avant de l’avoir tué »

A bon entendeur…

About the Author

Qu'en pensez vous ?

You must be Logged in to post comment.

Toute l'actualité et infos Basket et NBA

Euro 2007 Féminin: En route pour les ¼ -