Equipe de France/Qualification Euro2009: 2003…2007…2008, les années se suivent et…se ressemblent

by François Martinet | Posted on lundi, septembre 22nd, 2008

France-Turquie 78-80:

Ce n’est pas compliqué: il n’y avait que Tony Parker sur le terrain côté français, hier soir à Limoges. Point final. Si depuis début de la campagne de qualification, on pouvait douter de l’effet Parker en EDF et sur ses capacité d’altruisme, désormais aucune critique ne peut-être de mise à l’encontre du meilleur joueur français de tous temps. Et rien ne sert de mâcher ses mots.

Si l’équipe de France a pu survivre dans ce match et espérer une qualification directe pour l’Euro jusqu’au terme de la rencontre c’est bien grâce à son leader charismatique.

Auteur de 37pts, 7rbds et 5pds Tony Parker a tenu "la Baraque France". On a beau dire que TP mange trop de ballons ou bien qu’il ne fait pas brillé ses coéquipiers, mais il faut se rendre à l’évidence sans lui l’équipe de France aurait tout bonnement sombré face aux coéquipiers de Solak (16pts). Et personne ne peut nous contredire.

Nous prendrons juste l’exemple de ses deux trois points consécutifs à 1min30 du terme de la rencontre alors que l’équipe de France était menée de 7pts et qui recolla donc au score (73-74)…Mais ensuite alors que TP était pris en tenaille par les turcs, ses coéquipiers Diawara et Brun ratèrent la cible et l’équipe de France la qualif !

Pourtant l’équation était simple: Gagner.

Certes les hommes de Michel Gomez avaient une chance en cas de défaite de se qualifier directement à l’Euro polonais mais Israël en décida autrement en infligeant 37pts à la République Tchèque et repoussant la France à la place du c.. !

L’Euro Polonais semble à des années lumières…mais gardons espoir tout de même puisque la France aura une dernière possibilité de se qualifier, ce sera en Août prochain lors des matchs de Barrages. Mais après ce qu’on vient de voir, on a de quoi s’inquiéter. Let’s wait & see !

Les statistiques:

France:

26 paniers (dont 9 sur 35 à trois points) sur 71 tirs – 17 lancers sur 28 – 37 rebonds (Parker 7) – 12 passes décisives (Parker 5) – 7 balles perdues – 21 fautes personnelles – Joueur sorti: Turiaf (39e)

Marqueurs: Diawara (8), Giffa (2), Issa (2), Gradit (7), Parker (37), Tchicamboud (3), Marquis (2), De Colo (9), Brun (3), Turiaf (3), Kirksay (2)

Turquie:

27 paniers (dont 6 sur 20 à trois points) sur 62 tirs – 20 lancers sur 26 – 50 rebonds – 13 passes décisives – 16 balles perdues – 23 fautes personnelles – Joueur sorti: Gonlum (32e)

Marqueurs: Akyol (0), Guler (14), Atsur (7), Ilyasova (12), Solak (16), Tunçeri (13), Savas (4), Gonlum (3), Arslan (2), Hersek (9), Nalga (0)

About the Author

Qu'en pensez vous ?

You must be Logged in to post comment.

Toute l'actualité  et infos Basket et NBA

Toute l'information basket-ball et NBA