Dossier: L’Equipe de France vers l’Euro ‘!

by François Martinet | Posted on mardi, juin 3rd, 2008

Un tirage au sort sévère…

Lors du tirage au sort des poules de qualification à l’Euro polonais, la France était placée parmi les têtes de séries…Mais cela ne l’a pas empêché d’obtenir la Turquie, la Belgique et l’Ukraine comme adversaires. Dur, dur ! Si la Turquie rassemble toutes ses Stars, c’est à dire ses joueurs NBA tels que Memet Okur (Utah Jazz) et Hedo Turkoglu (Orlando Magics), elle se présentera face à la France sans complexe et avec la ferme intention de dominer une formation française privée de "ses NBAers". Quant à l’Ukraine, il faudra s’en méfier, capable du pire comme du meilleur cette formation de l’Est n’a rien à perdre, d’autant qu’elle se verrait bien se qualifier pour un Euro disputé chez son voisin Polonais…En bref la France a toute ses chances et à surtout son destin entre les mains. Les rencontres de qualification se joueront en matches aller-retour à partir du 26 août et jusqu’au 20 septembre 2008 dont seuls les premiers de chaque groupe et les trois meilleurs deuxième (point-avérage) seront qualifiés pour l’Eurobasket 2009. Par malheur ou par une défaillance extrême, si la France ne parvient pas à se qualifier cet été, il lui restera toujours le tournoi qualificatif additionnel qui se déroulera l’été prochain. Mais au vue des déclarations de Michel Gomez, l’équipe de France doit se méfier mais devrait connaître qu’un minimum de difficultés:

"La pression ne commence pas sur le bord du terrain, car avec l’annonce de la poule en Février, on l’a sentait déjà palpable. Les poules de l’Italie et de la France sont deux poules très dures. On connaît la Turquie, qui est toujours très difficile à jouer chez elle avec une jeune génération pleine de talents. L’Ukraine est une équipe qui n’a rien à perdre avec des matches dans des salles pièges. Il faudra voir notre capacité à voyager avec cet esprit de reconquête car on sera attendu partout. Il faudra également que chez nous le public réponde présent pour nous soutenir. Enfin, sous estimer la Belgique serait une erreur car ils ont de très bons joueurs qui évoluent en Europe et en NBA, et il faudra prendre cette nation très au sérieux», a expliqué le sélectionneur de l’équipe de France (Michel Gomez)".

L’absence des cadres

On le savait, Tony Parker ne disputera pas les qualifications de l’Euro 2009, on ne tombe pas de haut, il l’avait annoncé en Septembre dernier. Cependant on ne s’attendait pas à l’absence des Frères Pietrus et plus particulièrement de Florent Pietrus, véritable assidu des rassemblements en Equipe de France. "Flo" de son surnom va en effet se faire opérer durant l’été d’après ce qu’a déclaré son frère: "Mon frère va subir une opération qui va le priver de terrain cet été." Alors que "Mike" s’accorde du repos en vue de la saison prochaine en NBA:"Free-Agent à la fin de la saison en NBA, Mickaël préfère éviter la blessure en déclarant forfait." Si la nouvelle affaiblit encore un peu plus l’équipe de France, va-t-elle permettre la venue des jeunes Batum et De Colo ou le rappel d’ancien dinosaure comme Julian ‘ Pour Nicolas Batum qui prend la direction de la NBA, la sélection en EDF n’est probablement pas pour cette année, mais pour Nando De Colo qui fait une saison remarquable avec Cholet, il pourrait bien se voir endosser le maillot Bleu dès cet été. L’absence des NBAers est donc un handicap pour l’équipe de France mais elle peut permettre à de jeunes joueurs de pouvoir s’intégrer au groupe et s’exprimer au niveau international.

Le Rôle de Cap’tain Diaw

Il avait pourtant annoncé son refus de participer aux qualifications, mais son amour du maillot bleu, son amour de la France et son amour du jeu l’a contraint à revenir sur sa décision ! Bien l’en a pris, l’EDF a besoin de Boris Diaw. Véritable pièce maîtresse de l’effectif bleu, Boris Diaw apporte sur et en dehors du terrain. Son expérience du haut niveau acquérie avec Pau-Orthez ou les Phoenix Suns font de lui un leader. Même si lors des dernières campagnes internationales, "Bobo" n’a pas donné autant qu’on voulait de lui, il n’en reste pas moins indispensable à l’EDF, d’autant plus avec les absences de Parker et des frères Pietrus. Ses problèmes d’assurance avaient soulevé un tel remue-ménage dans les médias et chez les amateurs, que l’on avait ressenti l’importance de Cap’tain Bobo en équipe de France. Un potentiel énorme (meilleur progression de NBA en 2006), un physique (2,04m pour 103kg), un leader qui il est vrai a toujours été dans l’ombre de notre Tony national. Mais cette année, la donne est modifiée, Boris Diaw sera le seul "Grand" cadre et cela devrait lui permettre de s’imposer comme Le leader de l’équipe de France. Espérons qu’il supportera la pression sur ses épaules…"Les Suns m’ont donné leur accord. Notre élimination au 1er tour des play-offs NBA a changé la donne. Je me repose depuis le début du mois de mai et il me reste encore de nombreuses semaines avant de rejoindre le groupe France. Je devrais donc être là pour les qualifications" il a même ajouté: "Ils comprennent ma position. Ils savent que l’équipe de France me tient à coeur. Du moment que je me repose pendant plus de deux mois, ça ne leur pose aucun problème." O-U-F !

Des nouveaux venus ‘

Pour combler les absences de Parker et des frères Pietrus, Michel Gomez va devoir revoir sa copie…Sa tournée au USA pour rendre visite aux NBAers, a dû lui éclaircir les idées. En effet, si la motivation de Ronny Turiaf sera peut-être revue à la baisse après les Finals NBA, espérons que le grand gaillard signe au plus vite un contrat, car Free-agent à la fin de saison, Turiaf doit absolument régulariser sa situation pour prétendre à l’équipe de France. D’autre part, le cas Joachim Noah…Il a pris son temps, mais le 17 avril, il a enfin déposé son dossier pour obtenir un passeport français. Le joueur des Bulls de Chicago sera donc bientôt officiellement en mesure de porter les couleurs de l’équipe de France de basket. Et sauf grosse surprise, au lendemain de la finale de Pro A (le 15 juin), Michel Gomez ajoutera son nom sur la liste des Bleus chargés cet été d’obtenir cette qualification pour l’Euro 2009. Il réside également des incertitudes concernant les deux jeunes pousses du basket français: Nando De Colo et Nicolas Batum. Si le premier peut au vue de sa saison magnifique prétendre légitimement à l’EDF, le second n’en mérite pas moins mais sa situation vis à vis de la Draft NBA (il serait pris aux alentours du 20ème choix) pourrait lui barrer la route de l’EDF. Affaire à suivre. Notons également que le récent forfait de Florent Pietrus pourrait ouvrir les portes de l’équipe de France à Alexis Ajinca qui lui aussi se présente à la Draft NBA du 26 juin prochain.

En bref, l’équipe de France est en pleine reconstruction. Entre absence de cadres, arrivée de jeunes joueurs talentueux et une obligation de résultats après l’Euro 2007, l’équipe de France est en plein chantier. L’été chargé de nos Bleus (Voir l’article sur le programme de l’équipe de France cet été) devrait néanmoins apporter de nouveaux éléments de réponse. Le prix d’une qualification est à ce prix ! Allez la France !

About the Author

Qu'en pensez vous ?

You must be Logged in to post comment.

Toute l'actualité  et infos Basket et NBA

Toute l'information basket-ball et NBA