Eurobasket 2015 : Place au show

eurobasket2015jpg
by kobeone | Posted on Wednesday, August 26th, 2015

 

Rarement un Eurobasket aura été aussi dense ! Du 5 au 20 septembre 2015, le gratin européen s'est donné rendez-vous en France, pour une compétition d'exception. Tenants du titre et favoris désignés des bookmakers, les Bleus auront fort à faire s'ils comptent se parer à nouveau d'or. Le point sur les forces en présence.

Les Bleus pour un doublé !

C'est emmenée par un immense Tony Parker que l'équipe de France s'était hissée pour la première fois sur le toit de l'Europe en 2013, après avoir notamment écarté la grande Espagne en demie. Cette fois, T.P &co abordent la compétition avec un statut de tenants du titre, devant leur public. Avec de nombreux joueurs labellisés NBA (Diaw, Batum, Gobert, Fournier, Parker) et d'autres habitués aux grandes joutes européennes, comme le guerrier FloPietrus ou encore Nando De Colo, l'équipe de France est incontestablement la plus diabolique sur le papier. Reste à savoir si les grands favoris parviendront à gérer la pression liée à ce nouveau statut au cours des phases finales, programmées au Stade Pierre Mauroy de Lille.

 

:www.sportytrader.com

Source image :www.sportytrader.com

L'Espagne revancharde

Littéralement giflée par l'équipe de France en demi-finale de l'édition 2013 avant d'être à nouveau stoppée par les Bleus dès les quarts du Mondial 2014, les Espagnols se verraient bien profiter de cet Euro pour redéfinir la hiérarchie au sein du continent.

Le problème, c'est que la Roja se présente en France sans plusieurs éléments clés, dont Marc Gasol, Serge Ibaka,Ricky Rubio ou encore la gâchette Navarro. Titrés en 2009 et 2011, les Espagnols devront compter sur Sergio Rodriguez, meneur du Real, pour orienter le jeu. En l'absence de son frère, Pau Gasol devra lui faire sa loi dans la raquette. Il sera bien épaulé parMirotic, qui fait le bonheur de la Casa Blanca. Il faudra également surveiller le jeune pivot Guillermo Hernangomez, récemment tradé chez les 76ers de Philadelphie. Bien que diminuée, cette Roja revancharde et solide à tous les postes sera bien difficile à battre…

La Serbie veut confirmer

Avec Markovic (Malaga) et Teodosic à la baguette, un secteur intérieur très fort (Raduljica, Milutinov) et quelques joueurs capables de prendre feu, comme Bjelica, nouveau joueur des Wolves de Minnesota, les Serbes sont capables de faire plier tout le monde. Moins attendu que le duo France – Espagne, le finaliste du dernier Mondial pourrait à nouveau sortir de sa boîte en France…

La Grèce ne mourra jamais

Grâce à l'expérience de ses joueurs issu de l'Olympiakos et du Pana, les deux grands clubs de l'A1, la Grèce, nation majeure du basket européen, ne manquera pas d'automatismes. Avec en plus la présence du géant Koufos (Kings) pour rôder sous le panier et du jeune prodige Antetokounmpo (Bucks), la Grèce, passée à côté du dernier Euro (11e) et des Championnats du Monde (9e), pourrait renaître de ses cendres en France… S'il y a bien une équipe à ne pas sous-estimer, c'est elle.

Les outsiders

La Croatie, qui compte dans ses rangs de bons pivots (Tomic, Pavic) et plusieurs joueurs capables de réaliser des matchs à plus de 20 points, tels que Saric et Bogdanovic, jouera un rôle d'épouvantail dans cet Eurobasket. Au même titre que la Lituanie, l'une des nations les plus régulières du continent au plus haut niveau. Finalistes du dernier Euro, les Lituaniens compteront encore sur un jeu à risque basé sur beaucoup de tirs extérieurs pour faire à nouveau sensation. N'oublions pas non plus l'Italie de Belinelli et Bargnani, ni la Turquie, qui compte dans ses rangs Asik, Illyasova, et quelques jeunes prometteurs… Ces outsiders sont à prendre très au sérieux et pourraient surprendre lors des deux premières phases, mais il est tout de même difficile de les imaginer enchaîner les grands matchs jusqu'au sacre.

Tags
About the Author

Qu'en pensez vous ?

You must be Logged in to post comment.

basket-ball.com toute l'info du basket

Basket-Ball.com : Toute l'actualité du basket-ball