Retour sur la saison 2010-2011, part 1

by Spirit | Posted on vendredi, avril 15th, 2011

Conférence Est

– L’équipe de l’année : Chicago Bulls
Impossible de ne pas parler des Bulls en cette saison 2010/2011. Equipe à la base ayant réussi un excellent changement d’effectif, l’équipe de Chicago pouvait être considérée comme un bel outsider, une équipe d’avenir. Or, Rose a pris son envol de M.V.P, Thibodeau s’avère à coup sur être le Coach of the Year et l’effectif pas mal miné par les blessures a su quand même former un groupe soudé qui fait des Bulls, l’équipe à battre, le prétendant pour le titre suprême. Oui, il est à noter que l’un des plus grands exploits des Bulls cette saison c’est d’avoir su et maitrisé le rôle de l’équipe à abattre et cela au détriment des Lakers. Grâce au meilleur bilan de la ligue avec 62 victoires pour 20 défaites, les Bulls ont surclassé les Spurs au niveau du meilleur pourcentage de victoires sur la saison régulière, cela leur octroie l’avantage du terrain jusqu’aux finales. Cette équipe fait dorénavant peur et les critiques qui soulignaient la faiblesse au poste 2, l’apport inconstant du banc et les défaites si blessure d’un bon joueur de l’effectif se sont en partie estompées. En effet tout le monde va avoir les yeux rivés sur la série opposant les Bulls aux Pacers, pour d’une part se rendre compte de l’énorme palier franchi par Chicago mais également pour s’extasier sur le talent de son franchise player : Derrick Rose

– Le joueur de l’année : Derrick Rose
Comment mentionner les Bulls sans nommer le meilleur meneur de la ligue, ou plus précisément le meilleur joueur de la ligue. Oui, Rose est devenu une icône, l’espoir d’une ville, le meilleur joueur des Bulls depuis le n°23 et le probable lauréat du prestigieux titre de M.V.P. 25 points/7 passes/4 rebonds, un côté cluch, une éthique de travail sans reproches, une personnalité ‘nice guy’. La NBA peut être ravie car avec Derrick Rose elle dispose du meilleur ambassadeur du basket qu’il soit.

– Le coach de l’année : Tom Thibodeau
Adapte de la défense, proche de ses joueurs, coach respecté et respectable, tous les moyens sont bons pour qualifier le travail de Tom Thibodeau. Encore assistant coach l’année dernière du côté des Celtics, Thib’ a fait un super travail aux Bulls et a su leur inculquer le travail en défense et leur faire prendre conscience que c’est en défendant que l’on accédait en Finales Nba. Futur lauréat du titre de Coach of the Year, il peut être considéré du côté de Chicago comme le digne remplaçant de Phil Jackson.

– La déception de l’année : Milwaukee Buck
C’était l’année de la consécration. Bien sur, pas au même niveau que les Bulls qui devaient eux aussi prouver leur soif de victoires, les Bucks venaient de terminer les playoffs de la saison 2009-2010 la tête haute et avec l’arrivée de Maggette rêvaient d’un 2nd tour des playoffs. Or non, cette équipe à l’instar de Dallas mais dans un degré moindre est une équipe de looser. Sans offenser le staff où les joueurs, il est difficilement compréhensible qu’un groupe aussi talentueux avec des bons joueurs à tous les postes ne puissent se qualifier en playoffs dans une Conférence Est qui est largement hétérogène et qui rassemble les talents dans un petit nombre d’équipes. Certes les blessures n’ont pas aidé Redd et Bogut notamment mais il serait temps du côté de Milwaukee de prévoir un changement dans l’effectif sous peine d’accéder aux playoffs tous les 2 ans.

– La descente aux enfers de l’année : Cleveland Cavaliers
Que faire lorsque la saison 2009-2010 on a un bilan de 61 victoires pour 21 défaites et un bilan de 19 victoires pour 62 défaites ‘ La réponse, les Cav’s ne l’auront pas de suite et devrons apprendre à vivre sans LeBron James. Ce dernier, conspué, haï et détesté lors de son départ de l’Ohio n’en demeurait pas moins le joueur le plus impressionnant de la ligue et la clé de voute de cette équipe de Cleveland. Or aujourd’hui les Cavaliers ont leur lame émoussée et ne font plus peur à personne et ce n’est pas les vieillissants Antawn Jamison et Baron Davis qui prouveront le contraire. Un tel bilan négatif, une réputation totalement perdue, une groupe dessoudé font des Cav’s même pas une équipe d’avenir mais la consécration ultime de l’échec. Ville maudite dorénavant où erre le fantôme de James, la descente aux enfers à été totale et risque de durer encore quelques années.

– Les espoirs de l’année : New Jersey Nets & Washington Wizards
Malgré la malheur s’abattant sur les Cav’s, la déception des Bucks, deux équipes tirent leurs épingles dans le jeu de la médiocrité. Ces équipes sont les Nets et les Wizards.

‘ D’une part les Nets peuvent avoir le sourire, loin de la l’idée de viser les playoffs, les hommes d’Avery Johnson sont sur une pente ascendante. L’arrivée de Deron Williams a fait un bien fou à l’équipe, cette dernière disposant également d’un effectif très intéressant. Brook Lopez a su faire son boulot malgré les blessures, Kris Humphries a su apporter sa pierre à l’édifice par un double-double quasi quotidien, quant à Farmar et Vujacic, ex Lakers ont su également apporter une certaine sérénité. Deron Williams à la baguette, une grande chance d’obtenir un bon pick à la draft, un entraineur compétent et un nouveau stade en 2012, les Nets sont sur la bonne voie.

‘ D’autre part les Wizards peuvent également avoir le sourire. Pourquoi ‘ Car ils disposent d’un effectif jeune, talentueux et diablement impressionnant. Outre la bonne saison du rookie John Wall, les Wiz’ peuvent dorénavant compter sur l’éclosion de Nick Young qui avait sa place dans les prétendants au titre de M.I.P, Jordan Crawford et Javale McGee. Wall (16pts, 8pds), meneur scoreur et adepte du cross, Young (17pts de moyenne), auteur de sorties impressionnantes et élu rookie de ce mois d’avril, Crawford (4pts chez les Hawks, 16 chez à Wash) qui formera avec son meneur un excellent duo et McGee (10pts, 8rbs, 2bks), excellent dunker et défenseur rageur apporte une touche de solidité à ce groupe. L’effectif n’est pas en reste avec le lourd contrat de Rashard Lewis et les apports de Maurice Evans et Kevin Séraphin notamment.

Vivement la saison prochaine pour ces deux équipes.

About the Author

Qu'en pensez vous ?

You must be Logged in to post comment.

Toute l'actualité  et infos Basket et NBA

Toute l'information basket-ball et NBA