Pro B: Vichy enchaîne à Denain, et reprend espoir.

by Laurent Jeannas | Posted on lundi, mars 19th, 2012

Vendredi soir, à Denain, Vichy jouait une grande partie de son avenir, et se devait impérativement de l’emporter, s’il voulait conserver des chances de maintien.

Si Vichy eut un début de rencontre plutôt délicat, par la faute d’un Juwann JAMES intenable (10Pts dans le premier quart temps), les hommes de Laurent SCIARRA parvenait néanmoins à garder la tête au dessus de l’eau (21-16, 10éme).

Certes, on eut peur pour eux quand, en milieu de second quart temps, l’écart grimpa pour atteindre les douze unités (33-21, 15éme).

En face, cependant, on ne parvînt pas à enfoncer le clou et, au contraire, avec un groupe limité à six unités du fait des absences de Fred MINET et Renaud BROCHERAY, c’est Vichy qui revînt dans le match (41-37, 20éme).

On ne le savait pas encore, mais l’espoir avait changé de camp avec cette remontée: le duo CRAVEN – COLEMAN allait porter les verts sur des chemins encore inexplorés, ceux d’une victoire à l’extérieur.

Vichy prenait l’avantage pour la première fois de la rencontre (50-52, 24éme), et si Denain fît illusion encore quelques minutes (58-57, 27éme), c’est bien les partenaires de EITO qui basculaient devants (63-66, 30éme).

Denain courait désormais après le score, et s’en remettait essentiellement au duo GAILLOU – KANTE, mais la fatigue faisait perdre de la lucidité aux hommes de Marc SILVERT, qui devaient finalement s’avouer vaincus (84-87, score final).

Pour Laurent SCIARRA, le coach de Vichy: « On prend notre premier match à l’extérieur, et c’est tout ce qui importe. On continue notre série, on doit savourer cela avant tout, même si la blessure de Mathieu GUICHARD reste un point noir. Vichy n’est pas encore mort: on reçoit Evreux, on va à Antibes puis on reçoit Lille avant de jouer Limoges et Boulazac. Maintenant, on a un repère à l’extérieur avec cette victoire à Denain, qui reste une équipe de qualité. On peut tout espérer maintenant. »

Pour Marc SILVERT, le coach de Denain: « On n’a pas su se mettre à l’abri alors qu’à +12, on doit tuer le match. On manque d’adresse mais même s’il y avait la place pour passer, avec 3/19 à 3Pts, ce n’est pas possible. C’est dommage car, avec des rotations en plus, on pouvait passer. Maintenant, on a encore trois matches et le pointaverage sur Vichy, et je préfère être dans ma situation que dans la leur. Il nous faut encore trois victoires sur les huit matches qui restent, et on va tout faire pour les avoir le plus vite possible. C’est surtout dommage pour le public ce soir, qui attendait sans doute autre chose de notre équipe, surtout après le match de Limoges. Sur les cinq en lutte pour le maintien, je pense qu’on a le meilleur calendrier: on va tout faire pour se mettre à l’abri au plus vite. »

DENAIN – VICHY 84-87
(21-16, 41-37, 63-66)

DENAIN: 34/58 aux shoots dont 3/16 à 3Pts, 13/19 aux LF, 18 fautes, 36 rebonds (ROSSITER, 13), 3 interceptions, 18 balles perdues, 14 passes décisives (GAILLOU, 6).
KANTE 17, JAMES 17, ROHNERT 15, ROSSITER 15, GAILLOU 10, ZAKI 6, MUBARAK 4 – DNP: TOTO, BROCHERAY, BRUYERE.

VICHY: 33/72 aux shoots dont 10/24 à 3Pts, 11/15 aux LF, 22 fautes, 32 rebonds (DONDON, 9), 10 interceptions, 13 balles perdues, 14 passes décisives (EITO, 7).
COLEMAN 20, CRAVEN 20, EITO 12, JEFFERSON 12, AKA 9, DONDON 6, GUICHARD 5, FAYE 3 – DNP: GELIN, IKUESAN et DIAKITE.

(Photo: Daniel COLEMAN a largement contribué à la victoire de son équipe à Denain)

BONUS: Interview vidéo d’Errick CRAVEN pour Vichy et Ryan ROSSITER pour Denain

About the Author

Qu'en pensez vous ?

You must be Logged in to post comment.

Toute l'actualité et infos Basket et NBA

Toute l'information basket-ball et NBA