Pro B: Evreux redresse la barre.

by Laurent Jeannas | Posted on mercredi, février 22nd, 2012

Denain et Evreux avaient beaucoup de choses à se faire pardonne hier soir: les Denaisiens sortaient d’une sévère correction à Chalons – Reims (74-106), alors qu’Evreux avait coulé à pic à domicile, face à Antibes (54-82).

le début de match était plutôt à l’avantage des locaux, bien emmenés par le trio KANTE – JAMES – ROSSITER (14-11, 5éme).

Néanmoins, avec déjà une forte présence au rebond, et un duo WOOD – PONS bien en jambes, Evreux ne lâchait rien, et prenait même l’avantage à l’issue du premier quart temps (23-25, 10éme).

Bousculés sous les panneaux, mais aussi très maladroits dans les tirs extérieurs (2/14 à la pause), les Denaisiens laissaient leur adversaire prendre l’ascendant en début de second quart temps (23-31, 13éme) avant de faire front par le trio MINET – JAMES – ROSSITER, pas suffisamment, cependant, pour pouvoir revenir à la marque (38-47, 20éme).

En début de troisième quart temps, Marc SILVERT fît rentrer ZAKI et BROCHERAY, pour donner de la taille à son effectif, et regagner la bataille des airs.

Cela fonctionna bien un temps, au point que Denain revînt à une longueur (54-55, 26éme) mais, incapables de passer devant, les Denaisiens encaissèrent un 0-6 avant la fin du quart temps (de 61-64, 27éme à 61-70, 30éme) qui fît très mal.

Evreux enfonça le clou dès la reprise, par un trois points assassin, lequel déstabilisa complètement les hommes de Marc SILVERT, qui s’effondrèrent, encaissant même un 0-21 à cheval sur les troisième et quatrième quart temps (61-85, 33éme).

Lamine KANTE tenta bien de secouer tout son monde (66-85, 35éme), mais le mal était fait: Denain s’enfonça encore un peu plus, au point de compter jusqu’à vingt cinq points de retard (68-93, 39éme) et d’être sifflé par une partie de son public.

Le trois points au buzzer de Xavier GAILLOU n’y changea rien: Evreux s’impose largement à la salle Jean Degros (73-95, score final), et peut rêver à des lendemains plus heureux.

Pour Remy VALIN, coach d’Evreux: « Après le non match d’Antibes, on a travaillé dur toute la semaine. On savit que si on était agressif, si on tenait les duels, on pouvait gêner Denain, et c’est ce qui s’est passé. Dès qu’on défend, dès qu’on met de la pression, ça fait la différence, et il faudra se souvenir de ça. Maintenant, ce que j’attends des joueurs, c’est qu’ils montrent le même visage quand on est à la maison. Le premier objectif qu’on doit avoir, pour la fin de saison, c’est bien jouer à domicile afin de faire revenir le public. Après, si on arriver à faire des résultats, on verra si on peut prétendre à autre chose mais, pour l’instant, l’important est bien là: il faut reconquérir notre public. »

Pour Marc SILVERT, coach de Denain: « Toute la première mi-temps, on n’a pas été assez rigoureux sous le cercle. Après, quand on les laisse partir à -8 ou -9, on sait que l’on va devoir courir après le score, et ce n’est jamais évident. En debut de deuxième mi-temps, j’essaie de mettre de la taille pour jouer plus grand et les faire douter: ça à marcher un temps mais le fait de revenir à -1 et de ne pas passer devant, c’est le vrai tournant du match. On prend un 0-6 sur la fin de Quart temps, puis un trois points en entame de quatrième. A partir de là, les gars n’y étaient plus et la fin de match est plus anecdotique qu’autre chose. On s’est fait massacrer aux rebonds, on a encore 16 pertes de balles, ça fait trop de munitions laissées à l’adversaire. Lamine KANTE est bien sur ce match, mais est vite pénalisé par les fautes. Xavier GAILLOU n’y est pas trop en ce moment, ce qui explique mon recours à Nate ROHNERT au poste de meneur. On a besoin d’une implication totale et sérieuse de tout le monde et, en ce moment, ce n’est pas le cas.On n’a pas encore digéré la défaite face à Le Portel mais là, maintenant, il y a urgence: il faut aller gagner à Nantes vendredi soir !!! »

DENAIN – EVREUX 73-95
(23-25, 38-47, 61-70)

DENAIN: 28/59 aux shoots dont 6/13 à 3Pts, 11/15 aux LF, 14 fautes, 23 rebonds (ROHNERT, 6), 16 balles perdues, 12 passes décisives (ROHNERT, 5).
KANTE 18, JAMES 16, ROSSITER 14, MINET 7, ROHNERT 7, BROCHERAY 4, ZAKI 4, GAILLOU 3, BRUYERE 0 – DNP: TOT et MUBARAK.

EVREUX: 40/67 aux shoots dont 5/17 à 3Pts, 10/12 aux LF, 18 fautes, 37 rebonds (WOOD, 12), 11 balles perdues, 18 passes décisives(ROWLAND, 9).
WOOD 27, REED 27, ROWLAND 10, PONS 9, FLORIMONT 8, KONATE 6, DAHAK 4, CORREA 4, COSTENTIN 0 – DNP: HO YOU FAT.

(Photo: Garry FLORIMONT et Evreux ont bien redressé la barre face à Denain)

BONUS: Interview vidéo de Guillaume PONS pour Evreux et Lamine KANTE pour Denain:

About the Author

Qu'en pensez vous ?

You must be Logged in to post comment.

Toute l'actualité  et infos Basket et NBA

Toute l'information basket-ball et NBA