Pro B: Denain se met au chaud pour l’hiver.

by Laurent Jeannas | Posted on mercredi, décembre 28th, 2011

Devant une salle encore copieusement garnie (1800 spectateurs), les Denaisiens se devaient de l’emporter face à Antibes, un concurrent direct pour le maintien, sachant que Juwann JAMES, blessé face à Lille, était finalement aligné avec une belle genouillère protectrice sur le genou endolori vendredi dernier.

Face à l’enjeu, les deux formations débutaient timidement la partie (9-9, 5éme), avant de complètement lâcher les chevaux par ROHNERT côté Denaisien, et MASSOT côté Antibois (24-24, 10éme).

Après ce round d’observation, de quel côté allait pencher la rencontre ‘

En provoquant énormément de faute, qui amenèrent de nombreux lancers francs convertis, et en étant adroit à l’extérieur, contrairement à leur adversaire, Denain allait d’abord infliger un 9-0 à Antibes (36-37, 16éme, puis 45-37, 18éme), avant d’atteindre la pause avec un joli matelas de dix unités (49-39, 20éme).

A cet instant de la partie, tous les clignotants étaient au vert pour les Nordistes, les Antibois étant bien trop permissifs en défense pour, pensait-on, inverser la tendance.

Le souci, c’est que Julien ESPINOSA, le coach Azuréen, a dû avoir un discours musclé à la pause, de quoi faire repartir ses troupes dans le bon sens (53-49, 24éme).

Tout le camp Denaisien eut même très peur quand, comme lors du scénario de Lille, Antibes revînt à sa hauteur (57-57, 28éme).

Heureusement pour les hommes de Marc SILVERT, un dernier coup de rein de Ryan ROSSITER permît à Denain de reprendre un peu des couleurs avant le money time (62-58, 30éme).

Est-ce cette fin de quart temps en forme de queue de poisson qui a fait baisser les bras à certains Antibois ‘

Seuls eux ont la réponse, mais le fait est que Denain allait reprendre tambour battant, avec un 10-0 bien senti (72-58, 33éme), qui allait quasiment sceller le sort du match.

Juwann JAMES, l’invité de dernière minute, se mît en évidence lors de ce dernier quart temps, avec notamment un trois points venu d’on ne sait où.

Euphoriques, les Denaisiens allaient faire sans cesse grimper l’écart (84-64, 38éme), à la grande joie d’un public aux anges.

Marc SILVERT en profitait pour faire une revue d’effectif avec les entrées en jeu de Guévin TOTO, Alexis BRUYERE et Moses MUBARAK et, si Antibes en profita pour réduire un peu la marque (86-72, score final), il y avait longtemps que le match était joué, et que Denain avait la victoire en poche.

Pour Marc SILVERT, le coach de Denain: « On a fait un pari avec Juwann: il était important qu’il soit là pour le moral de l’équipe. Après, gagner de douze ou quatorze points face à Antibes, c’est bien, même si je suis convaincu que notre équipe aura une toute autre allure avec Roger ZAKI. Ce soir, on a gagné la victoire de la volonté. Notre dernier quart temps a été très intéressant et les rotations ont apporté beaucoup plus que face à Lille. On avait prévu de contenir ALLEN et ESSART, et on y est parvenu. Maintenant, il y a encore du boulot, notamment au rebond, et sur le secteur intérieur où, comme face à Lille, on laisse beaucoup trop de libertés à l’adversaire. C’est là que l’apport de Roger va se faire sentir. La reprise, c’est pour le 4 Janvier, avec cinq matches à jouer entre le 13 et le 31 Janvier: il va falloir qu’on réponde présents !! »

Pour Julien ESPINOSA, le coach d’Antibes: « Plus que de la déception, c’est de la colère que j’éprouve ce soir. Quand on met 25/37 à l’intérieur, c’est qu’il y a la place pour gagner, et ne pas le faire est une faute professionnelle. On devait gagner ici et on ne l’a pas fait. Un moment donné, il faut que les tirs extérieurs rentrent pour faire exploser une zone, et on n’a pas su le faire. On a aussi été beaucoup trop permissifs en défense pendant trois quart temps sur quatre. Dans ces conditions, c’était très compliqué de prétendre à la victoire. Les joueurs vont devoir se remettre en question car, encore une fois, pour moi, il y a eut une faute professionnelle de leur part ce soir. »

DENAIN – ANTIBES 86-72
(24-24, 49-39, 62-58)

DENAIN: 28/54 aux shoots dont 10/20 à 3Pts, 20/23 aux LF, 18 Fautes, 27 Rebonds (ROSSITER, 13), 14 balles perdues, 17 passes décisives (ROHNERT, 4).
JAMES 16, ROHNERT 15, GAILLOU 13, KANTE 13, ROSSITER 10, BROCHERAY 8, MINET 5, MUBARAK 4, BRUYERE 2, TOTO 0.

ANTIBES: 32/60 aux shoots dont 2/18 à 3Pts, 6/14 aux LF, 17 Fautes, 31 Rebonds (ALLEN 9), 17 balles perdues, 13 passes décisives (BROWN 4)
BROWN 16, MASSOT 16, ALLEN 12, PRENOM 12, BENGABER 10, ESSART 3, MONCLAR 2, COURBY 1, SIEGWARTH 0 – DNP: TONEGUZZO.

BONUS: Interview vidéo de Ryan ROSSITER pour Denain

(Photo: Ryan ROSSITER a encore fait un gros match face à Antibes: 10Pts, 13 Rebonds et 20 d’Eval).

About the Author

Qu'en pensez vous ?

You must be Logged in to post comment.

Toute l'actualité  et infos Basket et NBA

Toute l'information basket-ball et NBA