Pro B: Chalons/Reims fait parler son expérience à Denain.

by Laurent Jeannas | Posted on samedi, décembre 3rd, 2011

Battu une semaine auparavant dans sa salle par Boulazac, Denain voulait renouer avec la victoire face à des Champenois qui, eux, cherchaient à prendre position tout en haut du classement.

Le début de rencontre était parfaitement équilibré (12-12, 5éme), et si Nate ROHNERT marquait son territoire côté Nordiste, Gary CHATHUANT n’était pas en reste, côté champenois, Chalons/Reims basculant à la fin du premier quart temps avec la plus petite des avances (24-25, 10éme).

Le second quart temps allait ressembler trait pour trait au premier, les deux formations se rendant coup pour coup (39-39, 17éme) jusqu’à une petite baisse de régime des locaux, dont profitèrent pleinement les hommes de Nikola ANTIC, Kevin CORRE ayant repris le flambeau du scoring, en lieu et place de Gary CHATHUANT (41-45, 20éme).

En début de troisième quart temps, les Champenois allait enfoncer le clou là où ça fait mal, par un Bernard KING virevoltant, au point de compter jusqu’à treize points d’avance (48-61, 24éme).

Après avoir laissés passer l’orage (52-63, 26éme), les Denaisiens refaisaient un partie de leur retard par Arnaud BROCHERAY, très précieux sur ces dix minutes (58-63, 28éme).

Avec sept longueurs de retard à dix minutes du terme (63-70, 30éme), Denain jeta toutes ses forces dans la bataille, avec notamment un Xavier GAILLOU qui prenait feu à mi-distance (70-72, 32éme), au point d’enflammer la salle lorsque son équipe reprît l’avantage (79-78, 35éme).

La fin de rencontre allait être très tendue, aucune des deux équipes ne voulant céder à l’autre.

A ce petit jeu, Chris DANIELS fît parler son expérience sur le jeune Ryan ROSSITER, tandis que Kevin CORRE ne trembla pas aux lancers francs.

La balle de match était Denaisienne, mais mal exploitée par Frédéric MINET, offrant ainsi la victoire aux Champenois (83-85, score final).

Pour Nikola ANTIC, coach de Chalons/Reims: « je suis très satisfait car nous n’avions que huit joueurs avec nous, mais nous avons trouvé les solutions pour les gêner sur leus changements de défense, et on a marqué beaucoup de points, ce qui n’était pas évident. On a faiblit un moment du fait du manque de rotation, mais on a gagné, et c’est bien là l’essentiel. »

Pour Marc SILVERT, le coach de Denain: « On peut nourrir beaucoup de regrets car on ne perd que de deux points alors qu’on a encore 19 pertes de balles, et qu’on prend 25/31 à l’intérieur, ce qui est beaucoup trop. On a été trop permissif sous le cercle, et ça nous a mis dans le dur. Dans le dernier quart temps, on tente de leur imposer un défi physique et ça a failli passer: tant pis !! Ryan ROSSITER manque encore un peu d’expérience, les shooteurs attendus n’étaient pas là: Xavier GAILLOU n’était pas attendu, mais Lamine KANTE n’y était pas. Renaud BROCHERAY a fait une belle rentrée, tandis que Frederic MINET n’a pas suffisamment pesé à la mène. Notre équipe doit se solidariser, épurer son basket, et accumuler de l’expérience face à des joueurs comme Bernard KING, qui nous fait très mal. Décembre sera décisif avec Quimper, Lille et Antibes à la maison plus Vichy à l’extérieur: ces quatre matches là, il faut les gagner !!! »

DENAIN – CHALONS/REIMS 83-85
(24-25, 41-45, 63-70)

DENAIN: 30/54 aux shoots dont 7/17 à 3Pts, 16/20 aux LF, 13 Fautes, 32 Rebonds (JAMES, 11), 17 Passes (JAMES, 6).
BROCHERAY 16, ROHNERT 16, ROSSITER 16, GAILLOU 13, JAMES 11, KANTE 5, MINET 4, MUBARAK 2, NAJI 0 – DNP: TOTO, BRUYERE.

CHALONS/REIMS: 35/60 aux shoots dont 7/16 à 3Pts, 8/13 aux LF, 19 Fautes, 22 Rebonds (CORRE, 6), 11 Passes (MULLINS, 4).
CORRE 23, KING 18, CHATHUANT 17, DANIELS 11, PLATEAU 9, MULLINS 5, BEYE 2 – DNP: SOLLIMAN, MELS et JOSS

(Photo: Ryan ROSSITER a beaucoup souffert face à Chris DANIELS)

BONUS: interviewes Vidéos de Gary CHATHUANT pour Chalons/Reims et Nate ROHNERT pour Denain.

About the Author

Qu'en pensez vous ?

You must be Logged in to post comment.

Toute l'actualité  et infos Basket et NBA

Toute l'information basket-ball et NBA