Preview NBA : Oklahoma City Thunder

by Julien | Posted on mardi, octobre 26th, 2010

OKLAHOMA CITY THUNDER

– Bilan de la saison passée.
50V-32D
4ème de la Northwest Division
8ème de la Conférence Ouest
9ème bilan de la ligue avec Boston, Portland et San Antonio
14ème attaque du championnat avec 101.49ppg
11ème défense du championnat avec 98ppg
Eliminé au premier tour des Play Off par les Los Angeles Lakers (4-2)

LA STAT :
Avec 5.87 contres par match Oklahoma est l’équipe qui bloque le plus de tirs par rencontres Oklahoma, tout comme sa jeune star montante Kévin Durant, est la révélation de l’année. Plutôt la confirmation d’un talent grandissant. De 23 victoires en 2009, les Thunders ont enregistré la plus forte progression de l’année avec 50 succès en 2010. Alors à quoi doit on cette embellie ‘ Au formidable talent d’un homme : Kevin Durant. Le leader d’Oklahoma est sans aucun doute la super star de demain. Meilleur marqueur de la ligue à seulement 21 ans Kevin Durant est plus fort que Kobe Bryant au même âge et rivalise avec Lebron James sans pour autant souffrir de la hype. Ce manque relatif de popularité est certainement ce qui lui permet de progresser à vitesse grand V. Preuve en est ses très beaux championnats du monde. L’autre cause du succès des Thunder est la capacité du jeune coach Scott Brooks à tirer le maximum de ses hommes. Avec la plus jeune équipe de la ligue, Brooks réussi à faire des miracles pour sa première saison. La saison 2009-2010 est donc celle de tous les succès pour Oklahoma, reste à confirmer et à installer définitivement les Thunder parmi les favoris à l’Ouest.

– Les objectifs de la saison
L’objectif est bien entendu de faire aussi bien que la saison passée, ce qui ne sera pas facile. Atteindre le plateau des 50 succès a donné un gout de « reviens-y » aux fans. Or les Thunder se savent attendu et Brooks va devoir trouver des alternatives à Kevin Durant. Russel Westbrook, Jeff Green et James Harden doivent monter en puissance pour suppléer leur leader sinon les défenses s’adapteront. Le second objectif de Brooks et du front office des Thunder sera de trouver un point intérieur crédible. Krstic, Collison et Mullens sont loin d’être les pointures attendues. A l’avenir si les dirigeants d’Oklahoma veulent remporter des titres il leur faudra cette force intérieure que les Grizzlies, Blazers et autres Clippers (autres équipes montantes) possèdent déjà.

– L’histoire de la franchise
Palmarès :
‘ Champion NBA : 1979
‘ Finaliste NBA : 1978, 1996
‘ Champion de Conférence : 1978, 1979, 1996
‘ Champion de Division : 1979, 1994, 1996, 1997, 1998, 2005

Les Thunder ont rompu avec leur passé. En s’installant à Oklahoma la mythique franchise des Supersonics a laissé place aux Thunder. D’ailleurs on serait tenté de dire que l’histoire de cette équipe n’a que deux ans ! En effet aujourd’hui le nom « Supersonic » est une marque déposée que certains nostalgiques comme Gary Payton souhaitent ressortir du formole afin de recréer une franchise à Seattle. Tant que cette idée reste à l’état de projet, les Sonics restent les ancêtres des coéquipiers de Kévin Durant. Créée en 1967, la franchise des Seattle Supersonics met quelques années avant de sortir la tête de l’eau. Guidée par Dennis Johnson, Jack Sikma et Paul Silas, Seattle va connaître son premier titre en 1979 avant de vivre une traversée du désert qui l’amènera jusqu’aux 90’. Durant ces années Seattle va laisser progressivement le pouvoir à une jeune génération insolente de talent. Les chefs de files se nomment Shawn Kemp et Gary Payton. Ultra dominant, le tandem coaché à l’époque par Georges Karl explosera tout sur son passage (63V et 19D en 1994) sans pour autant réussir à s’imposer en Play Off. Il faut attendre 1996 pour les voir atteindre les finales contre les Bulls de Jordan, Pippen et autres Rodman. Comme tous les adversaires de Chicago à cette époque, les jeunes loups devront s’incliner non sans batailler. Quelques saisons plus tard l’équipe voit partir Kemp, qui ne s’en remettra d’ailleurs jamais, puis Payton. Ray Allen et Rashard Lewis redonneront espoir à la ville mais rapidement les deux joueurs quitteront le navire. La dernière bonne idée des dirigeants des Sonics sera de drafter un jeune joueur plein d’avenir avant de vendre la franchise et de l’envoyer à Oklahoma. Ce jeune gamin s’appelle Kevin Durant.

– Au cœur de l’actualité
L’actu des Thunder est l’explosion du talent de leur leader Kevin Durant aux yeux du monde. Meilleur marqueur de la saison passée, le jeune joueur a franchi un pas supplémentaire cet été en guidant le Team USA vers un titre de champion du monde qui échappait aux Etats Unis depuis 1994. Véritable plaque tournante de l’équipe américaine, Durant a pris, avec beaucoup de classe et de maturité, les rennes d’une équipe que beaucoup voyait perdante. Nul doute que ces rencontres de haut niveau auront fait progresser un joueur déjà très fort. A tel point que beaucoup se demande si ce n’est finalement pas lui LA nouvelle star de la NBA. Comme en plus son coéquipier Russel Westbrook a aussi montré de bien belles choses aux mondiaux, les fans d’Oklahoma City peuvent avoir le sourir.

– Head Coach
Scott Brooks 2009-2010 : Oklahoma City Thunder Bilan : 73V-91D Avec Scott Brooks, le front office d’Oklahoma a tout simplement trouvé le coach idéal pour sa jeune et prometteuse équipe. A seulement 45 ans Brooks coach la plus jeune équipe de la ligue et a semble-t-il trouvé les mots pour tirer le maximum de ses joueurs. Sacré meilleur entraineur de la ligue la saison passée, Brooks, comme son équipe, sait que le plus dur est devant lui. Aujourd’hui il est reconnu mais attendu. Saura-t-il faire progresser encore un peu plus son équipe ‘ On veut le croire tant le potentiel est là et la marge de progression énorme … pour lui comme pour ses joueurs.

– Roster

NUM PLAYER POS HT DOB FROM YRS
45, Cole Aldrich, C, 2.10m, 10/31/1988, Kansas, R
29, Tweety Carter, G, 1.80m, 10/25/1986, Baylor, R
4, Nick Collison, F-C, 2.08m, 10/26/1980, Kansas, 6
14, Daequan Cook, G, 1.95m, 04/28/1987, Ohio State, 3
35, Kevin Durant, F, 2.05m, 09/29/1988, Texas, 3
11, Jerome Dyson, G, 1.93m, 05/01/1987, Connecticut, R
22, Jeff Green, F, 2.05m, 08/28/1986, Georgetown, 3
13, James Harden, G, 1.95m, 08/26/1989, Arizona State, 1
9, Serge Ibaka, F, 2.08m, 09/18/1989, Brazzaville, Republic of Congo, 1
7, Royal Ivey, G, 1.93m, 12/20/1981, Texas, 6
12, Nenad Krstic, C, 2.13m, 07/25/1983, Kraljevo, Serbia, 6
30, Longar Longar, C, 2.10m, 01/01/1983, Oklahoma, R
6, Eric Maynor, G, 1.90m, 06/11/1987, Virginia Commonwealth, 1
8, Elijah Millsap, G, 1.98m, 08/12/1987, Alabama-Birmingham, R
23, Byron Mullens, C, 2.13m, 02/14/1989, Ohio State, 1
42, Morris Peterson, G, 2.00m, 08/26/1977, Michigan State, 10
2, Thabo Sefolosha, F-G, 2.00m, 05/02/1984, Vevey, Switzerland, 4
0, Russell Westbrook, G, 1.90m, 11/12/1988, UCLA, 2
3, D.J. White, F, 2.05m, 08/31/1986, Indiana, 2

– Arrivées/Départs
Arrivées
Cole Aldrich (Kansas)
Tweety Carter (Baylor)
Jerome Dyson (Connecticut)
Longar Longar (Oklahoma)
Elijah Millsap (Alabama-Birmingham)
Morris Peterson (New Orleans Hornets)
Royal Ivey (Philadeplhie 76ers)
Daequan Cook (Miami Heat)

Départs

Ethan Thomas (Atlanta)

– La Star
Kevin Durant Stats 2009-2010 : 30.1ppg, 7.6rpg, 2.8apg, 1.6ipg et 1bpg – La Clé de la réussite Un renfort intérieur et la montée en puissance des lieutenants de Durant. Si le recrutement d’un intérieur dominant semble inévitable à terme, il semble que le front office d’Oklahoma veuille donner sa chance à BJ Mullens. Rookie la saison passée, Mullens a passé le plus clair de son temps à l’infirmerie, cette saison il doit prendre la raquette. Quand aux Westrook, Green et Harden, s’ils progressent comme l’an dernier, le quator d’OKC pourrait rapidement devenir irrésistible.

– L’Arrivée
Pas d’arrivée majeure à Oklahoma. Malheureusement. En effet il aurait été de bon ton de recruter un poste 4 de talent du type : Stoudemire, Bosh voire Jermaine O’Neal. Mais Oklahoma reste un des plus petits marchés de la NBA et les Thunder ne font pas rêver les free agents. Un problème qui pourrait devenir majeur au moment de prolonger Kevin Durant. Si OKC veut faire du jeune prodige son emblème il faudra lui donner les garanties qu’un titre est possible.

– Notre côte Basket-ball.com –> 7/10

About the Author

Qu'en pensez vous ?

You must be Logged in to post comment.

Toute l'actualité  et infos Basket et NBA

Toute l'information basket-ball et NBA