Preview NBA : Golden State Warriors

by srtb25 | Posted on samedi, octobre 16th, 2010

GOLDEN STATE WARRIORS

Bilan de la saison passée :
13ème de la Conférence Ouest
4ème de la Division Pacifique
Non qualification pour les Play-offs
2ème attaque avec 108.8 points de moyenne par match
112,4 points encaissés de moyenne ce qui fait d’elle la pire équipe en défense avec un ratio de – 3,6 entre l’attaque et la défense

– La Stat :
38,4 rebonds par match en moyenne, ce qui fait des Warriors la pire équipe de la ligue (30ème) dans ce secteur et explique en partie leur classement lors de la saison 2009/2010. Les objectifs de la saison : Avec l’arrivée d’un nouveau propriétaire, d’un nouveau coach, d’un nouveau logo, les Warriors débutent également la saison avec un effectif modifié et une ambition sur le moyen terme. En effet, le départ le plus significatif a été celui de Don Nelson, actuel recordman de victoires en NBA, qui a été démis de ces fonctions sans réelles raisons si ce n’est le coup de balai monstre qui se préparait dans la baie de San Francisco. Exit donc Nelson et welcome Keith Smart qui aura pour objectif principal de créer un noyau dur autour du néo trio Curry-Ellis-Lee. Avec ce groupe néanmoins c’est le reste de l’effectif qui fait défaut, on voit mal les fans des Warriors espérer les playoffs cette saison. C’est néanmoins une phase de transition qui est en train de s’opérer.

– Histoire de la franchise :
Aucun playoffs depuis 3 ans, néanmoins la réelle satisfaction mais qui commence à dater se trouve à la saison 2007 où le Warriors sous l’impulsion de B.Davis et S.Jackson avaient éliminés les Mavs pourtant favoris avant d’être éliminés en demi finale de conférence par le Jazz. Sinon entre la saison 99 et celle de 2006 le club a vécu la traversée du désert ne se qualifiant pas une seule fois pour les phases finales. La franchise reste connue néanmoins car c’est dans ses rangs que W.Chamberlain a atteint la barre des 100 points à l’époque où l’équipe jouait à Philadelphie.

– Au cœur de l’actualité :
L’actualité du côté de San Francisco a été chargée. Néanmoins c’est sur l’effectif qu’il faut se pencher pour apercevoir les détails de cette phase de transition. D.Lee est arrivé de New York pour apporter son savoir faire sous les panneaux, réel point faible de l’équipe la saison dernière mais dans le même temps, la franchise a dû séparer de R.Turiaf, K.Azubuike et A.Randolph qui valaient ensemble dans les 25 points la saison dernière pour attirer son pivot. De plus le départ à New Jersey d’Anthony Morrow, prometteur arrière peut s’avérer être une grosse perte sur le futur car il présentait un profil de shooteur intéressant et dangereux. En plus d’une telle perte, les Warriors ont laissé filer Maggette qui tournait pourtant à 19 points de moyenne pour l’arrivée de D.Gadzuric et C.Bell en provenance de Milwaukee ce qui s’annonce être un trade douteux et sans réelle ambition. Néanmoins, le trio proposé avec Lee, Curry et Ellis peut être dangereux car il englobe 3 postes réellement importants, et les 3 joueurs peuvent être complémentaires si Ellis et Curry s’entendent. A côté de cela, l’arrivée de L.Amundson en provenance de Phoenix sera encore une amélioration du jeu intérieur lui qui sortait d’une bonne saison aux Suns. Globalement on peut donc observer une diminution du poste d’arrière au profit du renforcement à l’intérieur afin de procéder à la création d’un effectif relativement homogène avec l’arrivée de R.Carney qui jouera sur l’aile. Le départ de Nelson lui est quasi irremplaçable, et l’actuel coach aux commandes K.Smart risque de trouver la saison longue dans la baie de San Francisco et cela malgré un bon tour de draft car l’effectif souffre d’énormes lacunes et d’un banc fantomatique.

– Head Coach :
Keith Smart est un ancien joueur de NCAA et de CBA et est notamment passé par le France, joueur notamment réputé pour avoir mis le shoot de la victoire lors de la confrontation entre son équipe les Indiana Hoosiers contre Syracuse en 1987. Au niveau du coaching, il a pris la tête de l’équipe des Cavs lors de la saison 2002-2003 avec un record de 9 victoires pour 22 défaites et depuis 2003 il est assistant pour les Warriors. Après presque 8 ans de loyaux services sur le banc de l’équipe le poste de coach lui a été proposé, lui qui connaît bien la maison Golden State. De plus il a coaché l’équipe de pré-saison des Warriors en summer league pendant 3 ans entre 2007 et 2009. Il a également assisté l’équipe de Lettonie durant l’été 2009, qualifiée pour l’Euro de Basket qui se déroulait en Pologne avec A.Biedrins dans ses rangs.

– Roster :
10, RADMANOVIC Vladimir, SRB, 19/11/1980, Ailier, 2m08, 106 kg,
15, WILLIAMS Reggie, USA, 14/09/1986, Ailier, 1m96
32, WRIGHT Brandan, USA, 05/10/1987, Ailier, 2m08, 93 kg
31, HUNTER Chris, USA, 07/07/1984, Ailier-Fort, 2m11, 109 kg
5, KARL Coby, USA, 06/03/1983, Arrière, 1m96, 98 kg
42, BELL Charlie, USA, 12/03/1979, Arrière, 1m91, 91 kg
19, GEORGE Devean, USA, 29/08/1977, Arrière/Ailier, 2m03, 109 kg
15, BIEDRINS Andris, LET, 02/04/1986, Intérieur, 2m10, 109 kg
42, LEE David, USA, 29/04/1983, Intérieur, 2m06, 113 kg
10, CLAXTON Speedy, USA, 08/05/1978, Meneur, 1m80, 77 kg
23, WATSON C.J, USA, 17/04/1984, Meneur, 1m88, 80 kg
8, ELLIS Monta, USA, 26/10/1985, Meneur/Arrière, 1m91, 79 kg
30, CURRY Stephen, USA, 14/03/1988, Meneur/Arrière ,1m91, 84 kg
33, MOORE Mikki, USA, 04/11/1975, Pivot, 2m11, 102 kg
50, GADZURIC Dan, HOL, 02/02/1978, Pivot, 2m11, 109 kg

– Arrivées/Départs
Arrivées :
Ekpe Udoh (6è choix)
David Lee (New York)
Dorell Wright (Miami)
Jeremy Lin (non drafté)
Louis Amundson (Phoenix),
Rodney Carney (Philadelphie)
Dan Gadzuric (Milwaukee)
Charlie Bell (Milwaukee)

Departs:
Corey Maggette (Milwaukee)
Anthony Randolph (New York)
Ronny Turiaf (New York)
Kelenna Azubuike (New York)
CJ Watson (Chicago)
Anthony Morrow (New Jersey)
Raja Bell (Utah)
Anthony Tolliver (T’Wolves)

– La star:
Justement elle commence à briller, cette future étoile c’est S.Curry le prometteur meneur qui de la même manière qu’un C.Paul ou T.Evans porte en grande partie le groupe sur ses performances. L’année dernière il tournait à 16,3 points et 5,40 passes par match en moyenne alors qu’il n’était que rookie. Lui qui a terminé la saison dernière en 3ème position du ROY. La question que l’on se pose est de savoir pourquoi mettre en relief Curry en lieu d’Ellis ‘ La réponse est que Curry représente le futur de la franchise est s’avère être un joueur intègre alors qu’Ellis en plus d’être bouffeur de ballons, est un coéquipier renfermé au point de considérer la saison dernière, son incompatibilité de jouer avec Curry. Malgré un départ précipité du groupe US pour les championnats du monde, il demeure l’un des joueurs les plus doués de sa génération.

– L’arrivée :
David Lee ! Le pivot mangeur de rebonds par excellence pose ses bagages dans l’une des pires défenses de la ligue avec pour objectif d’apporter de la masse et de l’agressivité dans un secteur aux abonnés absents la saison dernière. En plus d’être un bon joueur, il reste très côté et devrait ravir les fans de San Francisco en recevant les passes laser de son meneur.

– La côte basket-ball.com : 4,5/10

About the Author

Qu'en pensez vous ?

You must be Logged in to post comment.

Toute l'actualité et infos Basket et NBA

Preview NBA : Golden State Warriors -