NM1: Orchies peut croire…en son étoile.

by Laurent Jeannas | Posted on dimanche, avril 29th, 2012

C’était l’ambiance des grands soirs, hier soir, à Orchies.

La mythique Salle Léo Lagrange, qui a connu tant et tant de grands moments, paraissait bien petite pour accueillir les quelques 1200 personnes qui y avaient pris place.

Le spectacle fut d’ailleurs à la hauteur de cet engouement, dans une rencontre prise à bras le corps par les hommes de Philippe NAMYST.

Dans le sillage d’un trio PETROVIC – BELKESSA – GOUEZ impressionnant, Orchies faisait la course en tête dès le départ (5-2, 1ére), pour ne faire qu’accentuer une avance qui se montait déjà à douze unités, après dix minutes de jeu (28-16, 10éme).

Face à des Carolos bien maladroits (35% en première période), les Orchésiens faisaient preuve, eux, d’une adresse diabolique, qui leur permît d’accroître, encore et encore, une avance qui, dans le jeu, alla jusqu’à vint et une unités (48-27, 18éme), pour finalement se fixer à vint à la pause (50-30, 20éme).

A ce moment là de la partie, rien ne semblait devoir arrêter un rouleau compresseur bien en marche.

Néanmoins, pendant la pause, Francis CHARNEUX remobilisa ses troupes, et son message fut entendu cinq sur cinq.

Bien plus présents dans le combat défensif, les Carolos retrouvaient enfin leur adresse, derrière un Tafari TONEY redevenu efficace.

Charleville revenait petit à petit (52-41, 25éme), et fît tellement douter les locaux, que l’écart revînt à moins quatre pour les visiteurs (54-50, 27éme).

Ce fut alors le vrai tournant du match: sur une faute commise sur Olivier GOUEZ, le défenseur Carolo conteste la décision et écope d’une faute technique.

S’en suit quatre lancers francs et une possession de balle, avec un trois points de Romain MALET: Orchies reprend ses distances sur une minutes de temps (64-50, 28éme).

Les Carolos accusent le coup, mais maintiennent l’écart jusqu’au terme du quart temps (66-54, 30éme).

Ils tenteront le tout pour le tout en début de dernier quart temps, mais ce fut le moment choisi par Jashsha BLUNTT pour faire son show: trois paniers à trois points successifs, et une adresse toujours présente aux lancers francs, permîrent de maintenir l’écart (72-63, 35éme).

Le trio CILLY – PETROVIC – MALET fît alors ce qu’il fallait pour parachever le succès des locaux (92-76, score final).

Avec ce succès, les Orchésiens ont plus que jamais leur destin entre leurs mains: une victoire à Sorgues, et le Final Four se fera chez eux, avant peut-être, de vivre des aventures en Pro B, même si le chemin est encore long.

Ce qui est sûr, c’est que NM1 ou Pro B, Orchies évolura dans sa nouvelle salle, la PEVELE ARENA, dès le mois d’Octobre 2012: l’annonce en a été faite hier soir, par le Maire de la Ville, Dominique BAILLY.

Orchies, future place forte du basket au Nord de Paris: pas forcément impossible !!!

ORCHIES – CHARLEVILLE 92-76
(28-16, 50-30, 66-54)

ORCHIES: 34/60 aux shoots dont 11/25 à 3Pts, 13/21 aux LF, 38 rebonds (CILLY, 10), 24 passes décisives (BARBRY et MALET, 7), 26 balles perdues, 5 interceptions, 23 fautes.
BLUNTT 22, PETROVIC 14, GOUEZ 14, BELKESSA 12, CILLY 12, BARBRY E 6, MALET 6, GACKO 4, VERBEKE 2 – DNP: BARBRY V.

CHARLEVILLE: 29/66 aux shoots, dont 4/18 à 3Pts, 14/27 aux LF, 24 rebonds (BELSER, 6), 9 passes décisives (trois joueurs à 2), 17 balles perdues, 12 interceptions, 20 fautes.
TONEY 24, BELSER 13, BOURDILLON 12, GUILLARME 10, RACON 10, PISTRE 5, BOUNDY 2, MONTABORD 0, WEBER 0 – DNP: CISSOKO.

(Photo: Jashsha BLUNTT a grandement contribué au succès de son équipe, surtout dans le dernier quart temps.)

Tags
About the Author

Qu'en pensez vous ?

You must be Logged in to post comment.

Toute l'actualité  et infos Basket et NBA

Toute l'information basket-ball et NBA