NBA : Week 20

by srtb25 | Posted on dimanche, avril 3rd, 2011

RESUME DE LA SEMAINE NBA DU 28 MARS AU 2 AVRIL

Les deux équipes aux destins liés :

‘ San Antonio Spurs

Jusqu’a lors les grands gagnants de la saison régulière, le challenger silencieux avançait lentement vers les playoffs avec un superbe bilan et un effectif peu affecté par les blessures. Ce constat de quasi perfection a pris fin lors de la défaite face aux Nuggets le 23 mars dernier, amputé de la blessure de Tim Duncan, et l’absence pour peu de matches de Ginobili, la bande à TP a totalement perdu son basket pour enchainer 6 défaites de suite, ce qui n’était pas arrivé de toute la saison pour les hommes à Pop’. La où le constat est alarmant c’est au regard du classement, possédant une avance confortable qui permettait d’envisager la première place de la Conférence Ouest et donc l’avantage du terrain lors des playoffs, les Spurs par cette série noire sont en train de creuser leur propre tombe et faciliter la tâche des Lakers qui eux surfent sur une dynamique impressionnante. Egalement, la défaite de cette nuit quant à elle est synonyme d’angoisse pour San Antonio car il faut savoir que l’équipe possédait tous ses joueurs majeurs et le trio Parker (31pts-6pds), Ginobili (23pts-7rbs-6pds) et Tim Duncan (23pts-13rbs) n’ont pas su retrouver leur basket et battre une équipe de Houston qui, même si elle se bat corps et âme pour accéder aux playoffs, est censée être beaucoup plus faible. A l’heure actuelle, les Spurs peuvent toujours prétendre à la 1ère place à l’Ouest, or ils devront se défaire des Lakers’au Staples Center.


‘ Los Angeles Lakers

Sur une dynamique diamétralement opposée à celle des Spurs, les Lakers sont totalement redevenus les vrais favoris pour le titre. La chose n’était pas gagnée, en lutte avec les Mav’s la plupart de la saison, la bande à Kobe à battu Dallas avant-hier dans la nuit dans une ambiance tendue digne des playoffs. Actuellement sur une série de 9 victoires de suite, rien ne semble résister aux Lakers qui apparaissent d’une part comme les favoris à l’Ouest pour s’octroyer la 1ère place et d’autre part sont légitimement les seuls à prétendre haut la main à leur propre succession. Après la victoire de cette nuit face aux Jazz, les hommes de Phil Jackson ont notamment 4 matches difficiles sur 7 avec des rencontres les opposant aux Nuggets, Blazers, Thunders et donc les Spurs. Il est à parier que L.A va garder son rythme d’enfer pour au final écarter les autres équipes de la 1ère place. Suivant ce raisonnement, Kobe & co rencontreraient les Grizzlies au premier tour des playoffs.

L’équipe qui repart a zéro :

‘ Utah Jazz

Assurés de ne pas disputer les playoffs et de finir avec un bilan négatif à la fin de la saison vu leur calendrier (Kings, Lakers, Blazers, Spurs, Hornets, Nuggets), les hommes de Ty Corbin -le remplaçant de l’irremplaçable Jerry Sloan- vivent une fin de saison cauchemardesque avec notamment une septième défaite de suite cette nuit face aux Lakers. Cette fin de saison digne d’un cauchemar se conçoit par le départ de Deron Williams, ancien métronome de l’équipe et qui dorénavant rêvera playoffs du côté de la banlieue de New York. Cette équipe des Jazz vit alors un mal pour un bien. En effet, la génération dorée des Okur, Kirilenko, Williams, Korver, Brewer et Boozer est belle est bien terminée. D’une part parce que les trois derniers cités font les beaux jours de Chicago, actuellement 1er à l’Est, que le contrat du russe Kirilenko (17M/an) prend fin cette année et permettra d’alléger la masse salariale et que Okur dispose d’une bonne valeur marchande pour être tradé ou pourquoi pas entourer un groupe nouveau.

En effet, c’est un nouveau groupe qu’il faut à Utah pour prétendre relever la tête et viser les sommets. Fort de jeunes talentueux et matures comme Al Jefferson, Paul Millsap, C.J Miles, Gordon Hayward, Ronny Price et des arrivées de Devin Harris et Derrick Favors, l’équipe d’Utah dispose d’un groupe intéressant entouré de vétérans comme Raja Bell ,Francisco Elson ou Earl Watson. De plus, cette 11ème place à l’Ouest leur permettrait de pouvoir accéder à une place intéressante à la draft 2011 et obtenir un bon pick. Le futur est d’ors et déjà en marche et la transition se fait certes plus dans la douleur que les Nuggets par exemple mais à l’inverse est beaucoup moins douloureuse que celle des Cav’s. Avec un effectif riche, une organisation stable, compétente et respectée et un public fidèle, le front office des Utah Jazz a le devoir de relancer cette franchise, qui, avec un tel potentiel ne doit pas sombrer dans les bas fonds du classement NBA.

Les deux équipes en forme du moment :

‘ Atlanta Hawks

C’est à la fin de la saison régulière que les Hawks décident à se réveiller. Surfant sur une série de 4 victoires de rang, notamment face aux Nets, Cav’s, Magic et Celtics, l’équipe de Géorgie retrouve sa cohésion et les performances dignes de son effectif. Avec un mois d’avril assez simple malgré des rencontres face aux Spurs et Heat, cette équipe a de quoi prétendre au delà d’une simple participation en playoffs vu son groupe. Ainsi, avec une 5ème place à l’heure actuelle dans la Conférence Est, les Hawks qui a priori ne se feraient pas rejoindre à cette place la, rencontreraient au premier tour des playoffs le Magic d’Orlando. Cette confrontation sera intéressante car elle permettra de jauger deux équipes sur une pente descendante tant on a l’impression qu’ils ont passé leur heure de gloire en attendant une éventuelle refonte partielle ou totale des deux effectifs. Il apparait qu’aux vues des forces en présence, Orlando sorte les Hawks en playoffs, ce sera alors le moment d »uvrer pour modifier le roster qui ne peut prétendre à l’heure actuelle passer au maximum le 2nd tour des playoffs, ce qui est dommage au regard de leur belle série de victoires.

‘ Memphis Grizzlies

Si il y a bien une équipe qui finit la saison de la meilleure des façons avec les Lakers, c’est bien les Grizzlies. Sur une série de 4 victoires de rang, les hommes de Lionel Hollins forment vraiment une belle équipe et vont donner du fil à retordre au 1er tour des playoffs face aux Spurs (si les Lakers ne reprennent pas la 1ère place). Malgré la blessure jusqu’a la fin de la saison NBA de Rudy Gay, on ne peut que constater que cela n’a pas suffit pour calmer les ardeurs de la bande à Zach Randolph, entouré de l’excellent défenseur et bon attaquant, Tony Allen, du meneur Mike Conley, dans la raquette de Marc Gasol et sortant du banc notamment O.J Mayo. Ajoutez à cela l’apport non négligeable de joueurs comme Sam Young, Darell Arthur ou Leon Powe et l’on obtient une équipe physique, sans réel franchise player attitré depuis la blessure de Gay. Cette équipe fait ainsi penser aux Hawks, et dans une conférence Ouest plus relevée leur 8ème place au classement est loin d’être déshonorante.

Les Actions de la semaine :

Nous allons vous proposer la cérémonie du retrait du maillot de Dennis Rodman par les Pistons de Detroit lors du match contre Chicago.
Dans l’ordre, la cérémonie, la conférence de presse où l’émotion prend le dessus, puis un best of de ses actions.

About the Author

Qu'en pensez vous ?

You must be Logged in to post comment.

Toute l'actualité  et infos Basket et NBA

Toute l'information basket-ball et NBA