NBA : Week 10

by srtb25 | Posted on dimanche, janvier 9th, 2011

RESUME DE LA SEMAINE DU 3 JANVIER AU 7 JANVIER

– L’équipe du moment : Chicago Bulls
Les hommes de Tom Thibodeau se classent 3ème de la conférence Est et enfoncent un peu plus leurs cornes dans le haut du classement. Derrière les Celtics et Heat, la bande à Rose est en embuscade devant Orlando, Atlanta et New York. Ce classement est dû en grande partie au duo Boozer-Rose qui se montre très performant. De retour de blessure, l’ex pivot des Jazz profite également de l’absence de Joachim Noah sur le flanc pour signer des statistiques impressionnantes : 19,7pts de moyenne, 53% de réussite aux shoots et 10 rebonds. A ses côtés, l’excellent meneur Derrick Rose avec lui 23 pts, un joli 40% a 3pts, 8 passes, et 1 interception par match. Cette belle complémentarité est bien encadrée par des joueurs comme Luol Deng, Kyle Korver ou Taj Gibson. Quant à Joachim Noah, il tournait avant sa blessure à 14 pts, 11 rebonds et 1 block par match.

Un tel effectif permet à la franchise mythique des Bulls de renouer avec le succès mais également d’avoir de hautes ambitions car si le classement se confirmait pour les playoffs, Chicago ne rencontrerait de grosses équipes que vers les demi-finales de Conférence.

Or malgré cette embellie, et de la même manière que les Knicks, Jazz, Blazers, Hawks, l’équipe de Derrick Rose additionnée aux équipes citées forment un cercle fermé d’équipes capables de gêner les favoris pour le titre suprême mais ne peuvent espérer réellement mieux. Grâce à un effectif compétent mais limité qualitativement au 5 majeur, un tel classement est révélateur du travail défensif de coach Thibodeau mais il apparait très difficile d’imaginer Chicago sortir Miami, Boston ou Orlando en phases finales. Ainsi le retour de Noah pourra peut être faire passer un cap à cette équipe, néanmoins seule la très peu probable arrivée de Carmelo Anthony aux Bulls leur permettront d’avoir la capacité d’accrocher une nouvelle bannière au sommet du United Center, sans quoi surfer sur une longue euphorie tout au long de la saison régulière ne fait pas gagner un titre.

– La surprise de la semaine : Memphis Grizzlies
Les Grizzlies surfent sur 3 victoires de rang mais ce sont les adversaires de Memphis qui impressionnent. Ainsi face aux Lakers, Thunders et Jazz notamment une victoire 105-85 face au champion en titre et 110-99 face aux hommes de Jerry Sloan. Ces victoires même si elles peuvent assimilées a des feux de paille mettent en relief néanmoins du bel effectif que dispose le coach Hollins. Ainsi, Rudy Gay qui sort d’un championnat du monde en Turquie réussi est bien épaulé par Zach Randolph, Marc Gasol et Mike Conley. L’addition du défenseur Tony Allen est réussie mais elle met de côté O.J Mayo qui était si bon l’année dernière fait une saison accomplie mais pas totalement réussie avec 13pts de moyenne. Ainsi l’équipe de Memphis reste une bonne surprise dans une conférence ouest relevée mais peut d’ici peu de temps tenter sa chance pour trader Mayo.

– L’Etat Américain du moment : La Floride
Les Floridiens peuvent sourire car leurs deux équipes, le Heat et le Magic sont en pleine forme :

‘ Le Magic surfe sur 8 victoires de rang face aux Spurs, Celtics, Nets, Cavaliers, Knicks, Warriors, Bucks et Rockets. Ainsi notamment de superbes victoires notamment San Antonio, Boston et New York attestent qu’Othis Smith est un bon dirigeant mais replace le Magic dans la course au titre ce qui est une nouveauté.

‘ Le Heat reste sur une autre planète, voila donc pourquoi la Floride peut sourire car les hommes d’Erick Spoelstra assurent eux aussi une 8ème victoire de suite après avoir mis de côté Suns, Lakers, Knicks, Rockets, Warriors, Bobcats et les Bucks de fois de suite. Ainsi avec 12 victoires de suite a l’extérieur le Heat vise le record des Lakers des années 70 avec 16 victoires de suite hors de leurs terres. Les Three Amigos en sont largement capables.

– Le match de la nuit : Phoenix reçoit New York
Pour synthétiser, c’est plutôt Amare Stoudemire qui revient dans la salle qui a fait de lui une superstar. Les fans n’étant pas aussi haineux et déçus que ceux de Cleveland, c’est avec nostalgie qu’ils ont ovationné le néo-Knicks. De la même manière que le retour de LeBron à Cleveland, les Suns à l’instar des Cav’s ont sombré et ont permis aux visiteurs de repartir avec une belle victoire 121-96. C’est tout ou parti de l’effectif d’Alvin Gentry qui a dérouté face à l’insolente réussite de Raymond Felton qui signe son premier triple double en carrière avec 23 pts (5/10 à 3pts), 11 pds et 10 rebonds, et les bons apports de S.T.A.T, Chandler, Fields et Williams. Ce match était aussi le retour de coach d’Antoni sur ses anciennes terres et dans un match à vocation défensive, il permet aux Knicks d’assoir un peu plus leur empreinte sur la ligue.

– L’évènement à venir : Le Slam Dunk Contest
Face à un concours de dunk chaque année un peu plus déserté par les fans et décevant au niveau du spectacle, les organisateurs ont invité le génial Blake Griffin qui sera chez lui au Staples Center et face à lui Serge Ibaka, Brandon Jennings et Javale McGee. Seul l’ailier des Clippers sera la principale attraction de l’évènement et aura l’occasion de faire étalage de toute son explosivité du sens du dunk. On peut toute fois reprocher le niveau que vont apporter les 3 autres participants. Ibaka est un pivot classique non spectaculaire et encore moins innovant, Jennings souvent blessé cette saison est explosif mais sans réel sens du spectacle quant à McGee ce dernier dunk a tout va mais sans réelle classe. Blake Griffin est donc le dernier espoir de ce concours.

Voici ci-joint le top 10 des dunks de Griffin :

Photo : Zimbio.com

About the Author

Qu'en pensez vous ?

You must be Logged in to post comment.

Toute l'actualité  et infos Basket et NBA

Toute l'information basket-ball et NBA