Négociations avortées, le négociateur abandonne

by Spirit | Posted on vendredi, octobre 21st, 2011

Ce n’est même pas un retour à la case départ, on a presque l’impression que c’est un retour en arrière.

Sur le partage des revenus, les deux camps étaient sur un 53-47. Les propriétaires avaient proposé le 50-50. Les joueurs ont lâché un demi-point. Les propriétaires ont préféré ne pas insister, et leur médiateur a compris que les deux camps étaient trop éloignés et a donc été obligé de mettre fin aux discussions.

« Nous sommes conscients de décevoir des millions de supporters », a déclaré Adam Silver, le bras droit de David Stern absent pour cause de grippe.

Silver a rappelé que l’objectif numéro 1 de cette grève était d’assurer l’équité sportive dans les années à venir.

« La NBA vous (Ndlr : les journalistes) a menti. C’est aussi simple que ça. Elle ne vous donne sciemment que sa version des faits. Nous avons passé les deux derniers jours a essayé de trouver une solution et les discussions ne sont pas stoppées à cause d’un refus sur le 50-50. Vraiment, ce qu’on vient d’entendre il y a quelques minutes nous agace. A aucun moment, c’est nous qui avons décidé de mettre fin aux discussions aujourd’hui », s’est agacé Derek Ficher.

« Ce lockout était prémédité et préparé par les propriétaires. Leur but est de casser l’union des joueurs. La NBA veut adopter le même système que la NFL et la NHL, avec un hard cap et des contrats réduits et non garantis. Ils voulaient nous imposer un partage des revenus à 50-50 avant même de parler du système. Nous n’avons pas eu confiance’

Nous avons proposé un système variable avec un partage des revenus qui iraient de 50 à 53%. Ils n’ont pas voulu en entendre parler. Ils nous ont dit : « c’est à prendre ou à laisser »!

Dan Gilbert (patron des Cavs) nous a demandé de le croire, et d’accepter le 50-50, et qu’ensuite, nous pourrions parler du système. Mais nous n’avons plus confiance en eux. Tant que le système ne sera pas juste, nous ne descendrons pas sous les 53% », a déclaré Hunter qui insiste sur son envie de parler du système tout entier.

Dans un communiqué, le médiateur a annoncé qu’il quittait les négociations. C’est presque un retour en arrière. La NBA, comme son boss, est bien grippée et n’arrive pas à trouver de remède à son mal qui semble bien profond.

About the Author

Qu'en pensez vous ?

You must be Logged in to post comment.

Toute l'actualité et infos Basket et NBA

Toute l'information basket-ball et NBA