Mon oeil en playoffs

by srtb25 | Posted on samedi, mai 7th, 2011

FOCUS SUR DIRK NOWITKZI

3 à 0. Si pour nous Français ce score nous replonge dans le passé d’un autre sport, pour les américains et plus particulièrement pour les fans des Mavericks de Dallas, ce score est sur toutes les lèvres. En effet, les Mav’s mènent leur série de 3 victoires à 0 contre les Lakers de Kobe Bryant et peuvent rêver d’une finale NBA.

Le plus étonnant c’est que l’on parle bien de ces Mav’s que tout le monde connait : avec un effectif éclaté chaque année fin février par le bon vouloir du propriétaire Mark Cuban, avec une mentalité de looser depuis 2006 mais également un groupe talentueux mais à vrai dire que l’on imagine jamais soulever un trophée.

Ces Mav’s la on les connait, on dira même qu’on les connait par c’ur, tellement les images de Mark Cuban avec un tee shirt de provoc’ et une bière à la main en train de crier après les arbitres nous semblent éternelles.

Néanmoins, si un facteur doit être pris en compte, c’est l’aisance avec laquelle cette équipe de Dallas jusqu’a lors peu crédible est en train de sortir le tenant du titre, l’équipe, qui après le break du All Star Week End avait assurée 17 victoires en 18 matches : les Lakers.

Si bien sur, les victoires se valent par un collectif huilé, elles n’en demeurent pas moins tributaires d’un seul homme : Dirk Nowitzki. L’allemand, impérial cette saison malgré une blessure qui l’a éloignée de la course au trophée MVP porte sur ses larges épaules son groupe.
Pour ainsi dire, Dirk est passé de 23pts-7rbs en saison régulière à 28pts-10rbs face aux Lakers, équipes réputée par sa défense et son jeu intérieur.

De plus, il est à noter que la où Dirk impressionne c’est sur sa faculté à shooter dans toutes les positions malgré la défense de Pau Gasol qui passe d’ailleurs totalement à côté de ses playoffs.
Ainsi, toujours dans la série face à L.A, Dirk shoote à 56% et notamment 70% à 3pts ! Lors du Game 3 qui à eu lieu cette nuit, le n°41 a tout simplement éc’uré les Angelinos avec ses 32pts mais également son 4/5 à 3pts, mettant plus tirs primés derrière la ligne que toute l’équipe des Lakers’

Une telle stat en plus d’être impressionnante met en relief l’idée selon laquelle personne ne peut défendre sur lui mais également celle qui explique que si l’Allemand passe à côté de son match, c’est toute l’équipe qui flanche.

Pour combler ce vide, l’apport est également alimenté par l’un des vétérans les plus appréciés de la ligue : Jason Kidd.

Car avec un % aussi régulier à 3pts, une vision de jeu aussi claire qui lui permet de tourner à 6 à 10 passes décisives par match et une telle expérience, il permet de rendre les autres joueurs également dangereux. C’est le cas notamment de Peja Stojakovic (qui retrouve des couleurs), J.J Barea, Shawn Marion, Tyson Chandler et bien sur également Jason Terry.
Au final cette confrontation en playoffs et cette quasi élimination des Lakers ‘car il faut le rappeler, aucune équipe menée 3-0 dans l’histoire de la ligue n’a su remonter et se qualifier- met en relief la force et la faiblesse de cette équipe de Dallas basée sur un seul joueur et sur ses performances.

De plus cette quasi élimination est lourde de conséquence car si elle arrivait à voir le jour, mettrait fin au règne de L.A mais également à la carrière de Phil Jackson et de plus engendrerait une refonte de l’effectif des Lakers où des joueurs plieraient boutique.

About the Author

Qu'en pensez vous ?

You must be Logged in to post comment.

Toute l'actualité  et infos Basket et NBA

Toute l'information basket-ball et NBA