Mon oeil en playoffs

by srtb25 | Posted on dimanche, mai 1st, 2011

‘ FOCUS SUR ZACH RANDOLPH

Z-Bo est devenu en ce premier tour des playoffs le héros d’une ville, le franchise player d’une équipe : Memphis Grizzlies.
Avec des statistiques de 21,5 points par match, 9,20 rebonds, 3,3 passes en playoffs contre 20,1 points par match, 12,2 rebonds et 2,2 passes lors de la saison régulière, l’on remarque que Zach Randolph n’a pas eu à tellement hausser son niveau de jeu si ce n’est pas 1point et 1passe supplémentaire par rapport à la saison régulière.
Or, la où le n°50 fait fort, c’est sur la dynamique qu’il a su insuffler à ces Grizzlies et les paniers importants qu’il rentre en fin de match.
Equipe quel que peu instable par la blessure de leur chef de meute, en la personne de Rudy Gay, les Grizzlies ont prouvé qu’ils ont de la ressource.

Malgré une telle perte et une 8ème place qualificative en playoffs, Memphis n’a jamais douté face à ces Spurs. Equipe vieillissante qui malgré une magnifique saison régulière n’a jamais réellement su fédérer la foule derrière elle et prouver à la ligue qu’elle justifiait ce statut de favori. Ainsi, une fin de saison au ralenti, des blessures de joueurs clés et au final un 2nde place de la ligue à la fin de la saison face aux Bulls ont plombé le début des playoffs de San Antonio.

Face à cela, Memphis à su créer la surprise dans un premier temps en récupérant l’avantage du terrain et en battant les hommes en noir au AT&T Center malgré un répit offert par un shoot au buzzer à 3 points de Gary Neal. Cette équipe du Tennessee dispose d’une réelle cohésion de groupe et malgré un effectif talentueux mais limité qualitativement par rapport aux grosses écuries comme L.A, Miami ou Boston, Memphis peut dorénavant être fier de sa saison en ayant réussi un exploit qui avait déjà vu le jour en 2007, où les Warriors de Baron Davis et du Captain Jax avaient éliminés les Mav’s alors 1er de la Conférence Ouest.

Au delà de l’équipe, c’est la performance d’un joueur qui faut mettre en évidence, s’il y a bien un joueur qui a survolé la confrontation en playoffs c’est Zach Randolph qui termine ce 1er tour quasiment avec un double double de moyenne et un impact considérable en attaque. Jusqu’a lors considéré comme un joueur instable, bon attaquant mais limité et coéquipier quelque peu introverti, Z-BO est devenu un franchise player, un vrai. Se pose même la question du retour de Rudy Gay dans le vestiaire tant les ballons passent par les mains du n°50.
Justement, des mains en or qui auront eu raison de la détermination en défense des vieux briscards Duncan et McDyess.
D’ailleurs à ce titre, Antonio McDyess vient de déclarer qu’il mettait un terme à sa carrière avec des stats de 12.1 pts, 7.5 rbds de moyenne en 1 015 matches.

Ainsi, pour retenir la force de Zach Randolph, on retiendra ses 31pts et 11 rebs de cette nuit pour éliminer les Spurs.
La meute peut avoir fière allure, les Grizzlies et Randolph n’ont pas fini de sortir les griffes.

About the Author

Qu'en pensez vous ?

You must be Logged in to post comment.

Toute l'actualité  et infos Basket et NBA

Toute l'information basket-ball et NBA