Le match !

by Spirit | Posted on dimanche, février 12th, 2012

C’est l’effervescent depuis quelques jours autour de ce match : Limoges contre Boulazac. Une sorte de finale avant l’heure puisque que Boulazac est premier de Pro B, et Limoges deuxième. Si rien ne sera joué en cas de défaite de Boulazac, une défaite de Limoges réduirait les chances du club Limousin de remonter directement en Pro A. Il lui faudra passer par le détour des playoffs.

5500 spectateurs, France 3 région qui retransmet en direct. Franchement, on a quand même vu mieux à Limoges. Sans faire injure à Boulazac « petit village » de 7000 âmes, ce club qui est depuis quelques années en Pro B, n’a gagné aucun titre et n’a formé son histoire que sur la rivalité avec le club historique voisin, Limoges. Tout comme Poitiers et Boulazac, Limoges s’est trouvé, depuis sa descente en Nationale 1, de nouveaux rivaux et de nouveaux « ennemis ». Des nouvelles rivalités à la hauteur du club qui est redevenu un petit club de province.

Elles sont loin les années 82-83 avec les titres de champion, les Coupe Korac, les années 88, avec les Coupe des Coupes, les tournois des AS, les années 93 et les titres de champion d’Europe, les années 2000, avec un nouveau triplé, Korac, coupe, championnat. A ces époques, les rivalités étaient contre Pau et Villeurbanne en France, en Pro A, première division de basket français, mais aussi contre les meilleurs formations européennes, les Split, Barcelone, Badalone, Salonique, Paok, Olympiakos, Real de Madrid, Trévise’

L’histoire du CSP s’est formée autant à l’étranger qu’en France, contre des monuments du basket Européen, des multi champions d’Europe et couronnés dans leur pays, dans des salles mythiques et peuplés de plus 6-8-10-15 milles supporteurs forcenés.

Les rivalités étaient fortes et le niveau de basket proposé était le meilleur du continent. Aujourd’hui, Limoges s’enflamme pour un match de Pro B, après s’être enflammé pour des matches contre ce même club une division plus bas. Un article par ci, un article par là, mais Sport plus n’est pas là. France 2 n’a pas été vu à Beaublanc depuis plus d’une décennie. Eurosport n’en parlons pas et les chaînes généralistes auraient bien besoin de leur GPS pour trouver le chemin de la capitale du Limousin.

Le public a toujours été fidèle, mais il ne doit pas être dupe. Restons réaliste surtout par rapport à ce qu’a vécu ce merveilleux public limougeaud. Aujourd’hui, ce n’est qu’un match contre un club de Pro B. Un match qui ne donne aucun titre national et encore moins continental ou mondial. Un petit derby du centre. Un match de championnat. Un match de basket quoi !

About the Author

Qu'en pensez vous ?

You must be Logged in to post comment.

Toute l'actualité et infos Basket et NBA

Toute l'information basket-ball et NBA