L’orgueil Denaisien vient à bout des Bressans.

by Laurent Jeannas | Posted on mercredi, novembre 14th, 2012

En nets progrès ces dernières semaines, le petit poucet Denaisien voulait enfin accrocher une victoire à domicile, et pouvoir l’offrir à son public.

Cette volonté se fît ressentir dès l’entame de match, démarré pieds au plancher par les locaux (8-0, 2éme).

Si les hommes de Frédéric SARRE finirent par réagir, ils ne purent que limiter la casse (15-10, 5éme), l’écart en fin de quart temps correspondant, point pour point, à l’écart créé en début de rencontre (27-19, 10éme).

Durant le second quart temps, et malgré l’absence temporaire de Lee HUMPHREY, renvoyé aux vestiaires pour se faire poser cinq points de suture, Denain n’en perdait pas pour autant le fil du match.

Xavier GAILLOU suppléait au mieux l’absence de HUMPHREY pour maintenir son équipe aux commandes (37-30, 15éme), et si MONDS permettait à Bourg de recoller (39-36, 18éme), un dernier coup de collier permettait aux locaux de rejoindre les vestiaires avec cinq longueurs d’avance.

Denain se battait avec le coeur, mais on sentait bien que les Bressans parvenaient mieux à installer leur jeu, au point de passer devant pour la première fois de la partie (43-44, 23éme).

Loin de se désunir, les Denaisiens continuaient à se battre, et maintenaient le cap par le duo FLOWERS – HUMPHREY, ce dernier étant revenu au jeu, avec ses points de suture.

Après plusieurs égalités (48-48, 26éme), Denain reprenait un peu ses distances (53-48, 27éme), avant que DELHOMME ne permette à ses troupes de revenir sur les talons des locaux (57-56, 30éme).

Denain vascillait, au point qu’un 0-8 orchestrait par le duo DELHOMME – BRAUD, ne vienne refroidir clairement l’ambiance du Complexe Sportif Jean Degros (57-64, 32éme).

A moins dix à six minutes du terme (59-69, 34éme), on se mît à craindre le pire pour les locaux, et c’est finalement au moment où on s’y attendait le moins, par pure réaction d’orgueil, que le carré d’As Denaisien (GAILLOU, HUMPHREY, FLOWERS pour les scoring, avec KITTS au rebond) allait mettre le feu à la défense Bressane.

En faisant feu de tout bois, en s’appuyant sur une zone press asphyxiant les hommes de Frédéric SARRE, Denain revenait à hauteur de Bourg, en moins d’une minute trente (71-71, 4:38 à jouer).

Poursuivant son effort, Denain prît l’avantage (76-73, 38éme), avant que les Bressans ne provoquent faute sur faute, pour tenter de revenir.

Cela a failli marcher car ce diable de DELHOMME planta cinq points assassins dans le corner (82-78, 39éme), mais les Denaisiens, John FLOWERS et Xavier GAILLOU, notamment, ne tremblèrent pas sur la ligne de lancers francs, offrant une précieuse victoire à leur équipe (85-80, score final).

Pour Frédéric SARRE, le coach de Bourg: Je suis en colère car on fait une entame de match indigne, puis on fait ce qu’il faut pour revenir, on prend dix points d’avance et, au moment de conclure, la tête de l’équipe dégoupille complètement, et on perd le match. Pourtant, on était plutôt en réussite dans les shoots, on fait des passes, on est présent à l’intérieur, mais on a un gros manque d’agressivité en défense. Finalement, on se pète le match tous seuls et, en conclusion, si on avait plus d’expérience de la Pro B que Denain, eux avaient les jambes et la jeunesse, et c’est ça qu’il fallait avoir ce soir.

Pour Marc SILVERT, le coach de Denain: On voulait enchaîner après Charleville, et on le fait, tant mieux. Tout n’est pas encore parfait, et il y a encore des séquences où on n’était pas bien. Par contre, le sursaut d’orgueil de la fin de match montre que cette équipe à du coeur, et comme nos stratégies se mettent en place, comme nos défenses sur WILLIAMS et BRAUD ont bien fonctionné, même si j’ai encore des joueurs un peu en dedans, le collectif progresse sensiblement et, quand on fait 22/25 aux lancers francs, que Marcus KITTS abat un tel travail en dessous, et que les trois ricains plus Xavier GAILLOU jouent comme ce soir, on peut abattre des montagnes. Je reste convaincu que l’on peut encore mieux faire mais, en travaillant on prend de la confiance, et avec la confiance, on aura des résultats.

DENAIN – BOURG 85-80
(27-19, 41-36, 57-56)

DENAIN: 28/59 aux shoots dont 7/24 à 3Pts, 22/25 aux LF, 12 fautes, 36 rebonds (KITTS, 14), 8 interceptions, 20 balles perdues, 10 passes décisives (HUMPHREY,3)
FLOWERS 26, HUMPHREY 20, GAILLOU 19, KITTS 11, CAVALLO 4, LIOREL 2, CAIRO 2, LOPEZ 1, ATEBA 0, KURTIC 0.

BOURG: 33/59 aux shoots dont 9/17 à 3Pts, 5/9 aux LF, 22 fautes, 24 rebonds (MONDS, 11), 11 interceptions, 19 balles perdues, 23 passes décisives (DUMAS, 9)
MONDS 22, SONKO 18, DELHOMME 14, SANCHEZ 9, DUMAS 6, BRAUD 5, WILLIAMS 4, TANGHE 2, GOMIS 0 – DNP: LAROCHE.

BONUS: Interview vidéo de Alexis TANGHE pour Bourg et Xavier GAILLOU pour Denain

(Photo: Xavier GAILLOU a été l’un des artisans du succès Denaisien, face à Bourg)

About the Author

Qu'en pensez vous ?

You must be Logged in to post comment.

Toute l'actualité  et infos Basket et NBA

Toute l'information basket-ball et NBA