Euroligue Féminine: sale temps sur l’hexagone.

by Laurent Jeannas | Posted on vendredi, décembre 2nd, 2011

En Lituanie, Galatasaray n’a jamais été réellement inquiété sur le parquet de Kaunas malgré les 17 points de Tatsiana LIKHTAROVITCH. A domicile, Ekaterinbourg était un niveau au dessus de Gdynia et ce dès la mi-temps, où les Russes menaient déjà de 23 unités (46-23). Malgré le sérieux de Géraldine ROBERT aux rebonds, les Polonaises s’inclinent avec le même écart qu’à la pause. Une fois encore, Bourges peut avoir des regrets. Méné 33-36 à la fin du deuxième quart-temps. Prague est revenu petit à petit dans la partie et s’impose finalement de 4 petits points avec 15 points de Katerina ELHOTOVA. Devant 1300 spectateurs, Valence n’a pas fait de détail contre une équipe de Györ qui a toujours été un niveau en dessous de ses adversaires.

Même à domicile, Tarbes n’arrive décidément pas à s’imposer cette saison en Euroligue. Pourtant, bien emmenées par Naura El Gargati et leur nouvelle recrue Alex Montgomery, les Tarbaises tenaient la dragée haute à Sopron (41-41, 20′). Mais en face, Olexandra KURASOVA et ses 20 points ont fait très mal aux filles de Pascal PISAN. C’est une des sensations de la soirée en Euroligue : nouvelle défaite de Salamanque. Après leur déconvenue à domicile contre Fenerbahce la semaine dernière (69-77), les Espagnoles ont remis ça contre Polkowice. Les Polonaises ont pu compter sur une Evina MALTSI insolente d’adresse et qui termine le match avec 28 points au compteur. En Russie, Orenbourg a vécu un match accroché face à Schio mais malgré un bon début de match (15-24, 10′), les Italiennes s’inclinent de 7 points en dépit des 20 points de Laura MACCHI.

A Gospic, Rivas Ecopolis se fait surprendre alors que sur le papier, les bookmakers auraient plus facilement parié sur une victoire des madrilènes. Malmenées d’entrée, elles accusaient déjà un retard de 13 points après 20 minutes de jeu (38-25). En seconde période, les Croates se sont contentées de contenir leurs adversaires qui ne sont jamais parvenues à refaire leur retard. Contre la lanterne rouge du groupe C Brno, le Spartak Moscou a passé une soirée, grâce notamment aux 25 points de Candice DUPREE mais surtout au 33 à 7 passé dans les 10 premières minutes. Si Evgenia BELYAKOVA n’avait pas raté son shoot à 3 points à 52 secondes du terme, les Moscovites auraient même pu franchir la barre des 100 points. En Slovaquie, Cracovie a dû se battre par tous les moyens pour venir à bout d’une équipe de Kosice qui voulait absolument cette victoire, qui l’aurait placé à la 3ème place du groupe C. Mais Erin Philips convertit ses 2 lancers francs à 14 secondes de la fin et permet aux siennes de repartir avec la victoire. Déjà vaincues par Challes en championnat ce week-end, Montpellier n’a pas su venir à bout de Tarente à l’extérieur. Dès le début, les Italiennes ont montré qui était le patron en menant de 10 points à la pause (33-23) et malgré un sursaut d’orgeuil et dans un dernier quart-temps qu’elles remportent 17-10 et surtout des bonnes statistiques pour Ana LELAS (21 pts, 2 interceptions) et Stephany SKRBA (16 pts, 7 rebonds), les Héraultaises s’inclinent face à l’équipe d’Elodie GODIN.

Au terme d’un match où le Hainaut a manqué cruellement d’adresse malgré l’arrivée de Radoslava BACHVAROVA pour remplacer Clémence BEIKES, les filles de Corinne BENINTENDI s’inclinent pour la première fois de leur parcours en Eurocoupe, à Vienne (Autriche). Même si les Hennuyères ont montré une bonne défense, elles achèvent la rencontre avec un triste 35% de réussite aux shoots. Malgré cette défaite, le Hainaut reste qualifié pour les 8èmes de finale avant d’affronter Gran Canaria à domicile.

Menées d’un point à la mi-temps, les joueuses de Laurent BUFFARD n’ont jamais réussi à revenir dans le match face à des Namuroises qui voulaient cette victoire à tout prix, à l’image d’Ify IBEKWE. Etant donné que Lenae WILLIAMS termine meilleure marqueuse de son équipe en compagnie de Johanne GOMIS avec 12 points chacune, le coach nantais décida de faire davantage à Sarah MICHEL dans les moments cruciaux mais la jeune ailière n’a pas réellement été à la hauteur de l’événement. Nantes est d’ores et déjà éliminé de la compétition, avant même sa rencontre à Ankara.

Dans un match très équilibré en Serbie, Basket Landes s’en sort très bien. Alors qu’elles gagnaient d’un petit point à la pause (23-24), les filles d’Olivier LAFARGUE ont tenté le tout pour le tout dans le dernier quart-temps, à l’image d’Anaïs Le GLUHER-CANO, qui termine le match avec 15 points et 7 rebonds tandis que Jennifer HUMPHREY en était à 13 points et 9 rebonds. Grâce à ce court succès, les Landaises se qualifient pour les 8èmes de finale de l’Eurocoupe pour la première fois de leur histoire.

Au Danemark, Arras a infligé une véritable leçon de basket à SISU. Dès l’entame, les Arrageoises se sont montrées un cran au dessus de leurs adversaires du soir, à qui elles infligeaient déjà un écart de 22 points à la pause (25-47). Ne voulant pa s’arrêter en si bon chemin, le groupe ce Thibaut PETIT a passé un 32-8 à des Danoises dépitées dans le 3ème quart-temps. Enfin de match, malgré les 22 points de Stephanie MADDEN, les Demoiselles se sont contentées de contenir leurs adversaires, à l’image des 14 points et 20 rebonds de Nadezda GRISHAEVA.

(Ann WAUTERS et Valence se sont largement imposées face à Gyor )

About the Author

Qu'en pensez vous ?

You must be Logged in to post comment.

Toute l'actualité  et infos Basket et NBA

Toute l'information basket-ball et NBA