Euroleague J7 : Sans Batum, Nancy perd pied à Bilbao

by Calouet | Posted on mercredi, novembre 30th, 2011


Zalgiris Kaunas ‘ Unicaja Malaga : 67-65

Le Lituaniens se sont fait inutilement peur, dans ce match qu’ils ont globalement bien maitrisé jusqu’à 60-50 et moins de six minutes à jouer. A partir de Là, Jorge Garbajosa (9 pts), Joel Freeland (12 pts, 9 rbds) et surtout Gerald Fitch (15 pts, 6 rbds, 4 pds) ont ramené Malaga à hauteur des locaux’ Il faudra un ultime dunk ligne de fond d’un magnifique ‘encore ‘ Sonny Weems (18 pts, 11 rbds, 2 steals), et un échec final de l’arrière Kristaps Valters (12 pts, 6 pds) pour que Kaunas rafle la mise, aux forceps’ Du côté lituanien, on notera, en plus de Weems, l’apport offensif des arrières Marko Popovic et Ty Lawson (21 pts à eux deux, et des points importants sur le final) et surtout côté espagnol le trou noir Berni Rodriguez – Tremmell Darden (-13 d’éval cumulée, sur 40 minutes de jeu !). Avec cette perf que l’on n’espérait plus, Kaunas se relance un petit peu dans le groupe B (2v-5d), tandis que Malaga, virtuellement qualifiable, reste sous la menace d’un retour de l’arrière (3v-4d) au classement.

Bizcaia Bilbao ‘ SLUC Nancy : 97-75

Alex Mumbru (7 pts d’entrée en 4 minutes, 14 pts et 4 pds au final) difficile à tenir à l’absence d’un ailier de grande taille pour Nancy, depuis le départ de qui-vous-savez, le début de match prenait une tournure inquiétante, avant que les Lorrains reviennent, atteignant la mi-temps avec un débours minimal (39-40). Dominés en centimètres, les couguars ont donné le change au courage et à l’adresse, à l’image de Jamal Shuler (19 pts, 4 rbds, 3 pds) magnifique d’enthousiasme ce soir. Hélas, le manque de rotation aura fini par avoir raison des Lorrains (57 points encaissés après la pause !), avec deux tournants majeurs : la quatrième faute (sévère) sur Akin Akingbala (9 pts, 5 rbds seulement) au troisième quart, puis la double expulsion Moussa Badiane ‘D’Or Fisher au quatrième. Grosse performance d’attaque d’Adrien Moerman (16 pts, 4/8 à trois points) qui hélas se grille sur la fin avec un dunk arrière inutile et loupé, alors que l’écart de l’aller (+14) pouvait encore être sauvé. Chez les Basques, marque hyper répartie, avec six joueurs entre 9 et 12 points. Le rebond a coûté cher au SLUC, dominé 37 à 24 dans l’exercice ! Nancy est à présent à 3v-4d, comme son tombeur du soir, mais n’a le point average sur personne dans cette poule A. il va falloir tout gagner à Gentilly, désormais’

Belgacom Spirou Charleroi ‘ Anadolu Efes Istanbul : 62-66

Pas si loin, mais derrière quand même’ C’est la rengaine habituelle pour Charelroi depuis le début de la compétition, et le funeste adage s’est encore vérifié ce soir, où malgré une pleine bourriche de lancers ratés sur la fin, Anadolu Efes est parvenu à conserver une maigre avance sur leurs hôtes, et prendre sa revanche du match aller. Pour les Turcs, c’est incontestablement Dusko Savanovic qui a tenu la barque, avec ses 16 pts et 10 rbds (22 d’évaluation), bien aidé par le costaud Stanko Barac (12 pts, 5 rbds, 3 ctrs). Pour les Belges, Desmond Mallet a livré sa partition habituelle : beaucoup de points (21 pts), mais en forçant parfois un peu trop (3/10 from dowtown). Gros match enfin pour le Spirou de l’ex-pensionnaire de Pro A André Riddick, qui a fait le maximum en un temps record (9 pts, 10 rbds, 2 ctrs en seulement 16 minutes, 20 d’évaluation). Avec cette défait, c’est certainement fini pour Spirou et le Top 16, tandis que Efes prend une sérieuse option (4v-3d) pour la suite.

Panathinaikos Athènes ‘ KK Zagreb : 94-76

Match plus compliqué qu’il n’en a l’air, puisque Zagreb (qui restait sur deux succès d’affilée dans cette poule B) a vendu chèrement sa peau, et menait encore 49-48 à la pause, grâce notamment au meneur NBA TJ Ford (12 pts, 4 rbds, 3 pds, 3 int), Damir Mulaomerovic (18 pts) et Simon Krunoslav (15 pts, 6 rbds, 4 pds)’ Mais la profondeur de banc et la puissance grecque ont fait la différence dans le second acte, sur la base de nombreux rebonds offensifs (20 prises) et d’un jeu collectif bien huilé (20 passes décisives pour seulement 8 balles perdues au Pana). Les locaux sont plusieurs à s’être mis en évidence, on peut souligner notamment les 18 pts, 9 rbds de Mike Batiste, les 13pts, 4 pds de Nick Calathes, 12 pts, 5 rbds de Romain Sato ou encore les 11 rebonds de Kostas Kaimakoglou. Désormais à 5v-2d, le Pana est qualifié, compte-tenu de l’écart avec la queue du peloton dans la poule B’

Brose Bamberg ‘ CSKA Moscou : 78-81

La sensation du jour a bien failli venir d’Allemagne, où les joueurs du Brose Baskets ont poussé le CSKA dans ses derniers retranchements, devant le public surchauffé de la Stechert Arena. Il s’en est fallu de l’unique tir à trois points réussi de Milos Teodosic (12 pts, 5 pds) au buzzer, quelques secondes après que Casey Jacobsen (9 pts) ait loupé l’estocade pour les locaux’ Dans l’ensemble ce match aura été serré de bout en bout, et le déficit Allemand à trois points (3/18 au final, contre 8/14 au CSKA) a pesé lourd. Chez les locaux, match énorme du bien connu (ex Dijon, et le Havre) Marcus Slaughter (21 pts à 9/13, 4 rbds, 2 ctrs). En face, outre Teodosic, Viktor Khryapa a été magistral (19 pts, 5/5 à trois points, 7 rbds, 5 pds, 24 d’évaluation !), Alexey Shved (14 pts) et Nenad Krstic (20 pts) solides au poste. Bamberg se retrouve à 2v-5d, comme Kaunas et Zagreb ce soir : la lutte serra chaude pour la dernière place qualificative au Top 16.

About the Author

Qu'en pensez vous ?

You must be Logged in to post comment.

Toute l'actualité  et infos Basket et NBA

Toute l'information basket-ball et NBA