Euroleague (J4- matches de jeudi) : Moscou et Nancy en vedette

by Calouet | Posted on vendredi, novembre 11th, 2011

Anadolu Efes Istanbul ‘ Maccabi Electra : 72-79

Après leur exploit de la semaine passée face au real, les joueurs du Maccabi ont confirmé à Istanbul, grâce notamment à Jordan Farmar, une nouvelle fois magistral : 18 pts (6/10 aux shoots et des lancers cruciaux sur la fin), 5 rbds et 6 passes décisives, pour un coquet 27 d’évaluation au final. Il a parfaitement été secondé par l’ex-manceau David Blu (15 pts, 4 rbds), Tal Burstein (7 pts, 7 rbds, 3 pds), Lior Eliyahu (12 pts) et Baby Shaq Sofoklis Schortsianitis (12 pts et 5 rebonds)’ En face, l’immense (2m18) Stanko Barac a assuré (17 pts, 26 d’évaluation), et Sasha Vujacic a beaucoup shooté (21 pts, 4/13 from downtown), en vain.

Belgacom Spirou Charleroi ‘ EA Milano : 76-81

Vaillants, les Belges n’étaient pas loin d’emporter le mise face à Milan. Cela s’est joué à pas grand-chose, aux 7 balles perdues seulement par les Italiens (contre 12 à Charleroi), à leur prise de risques à trois points (9/27 en tout) ou aux quelques fautes sifflées en plus contre les joueurs du Spirou (à l’image du vétéran André Riddick)’ Globalement Milan a bien mieux géré le dernier quart-temps, emporté 28-18, avec en tête de gondole Danilo Galinari (17 pts) et Antonis Fotsis (19 pts)’ En face, Caleb Green fut combatif (12 pts et 8 rbds), tandis que Desmond Mallet a assuré le service habituel en attaque (21 pts), sans toutefois délivrer la moindre passe décisive.

SLUC Nancy ‘ Caja Laboral Vitoria : 90-85

Belle soirée à Gentilly et précieuse victoire des lorrains, face à des Espagnols jusque là invaincus. Le match fut magnifique, et la première mi-temps un véritable feu d’artifice, les Nancéiens s’appuyant à fond sur Akin Akingbala (26 pts et 7 rbds au final) et Pape Philippe Amagou (13 de ses 16 pts durant le premier acte), tandis que Vitoria s’accrochait grâce à son adresse à distance (ils finiront à 12/37 dans l’exercice, un vrai tir de barrage). En seconde période, un bon passage d’Adrien Moerman (13 pts) et surtout la prise de responsabilités de Nicolas Batum auront eu raison du talent de Mirza Teletovic (24 points, 13 rbds, mais 9/22 aux tirs)’ Batman finit le match avec une nouvelle marque énorme à l’évaluation (35) : 21 pts (4/6 à deux points, 2/3 à trois points, 7/8 lf), 9 rbds, 4 passes décisives ! Pour les Espagnols, on relevera aussi les très bons matches du Français Kévin Séraphin (12 pts, 5 rbds) et de l’ailier international Fernando San Emeterio (19 pts, 7 rbds, 6pds)… Avec ce succès, les Cougars pourront aller affronter Olympiakos avec l’esprit tranquille, ce qui ne sera pas le cas des Grecs’

Regal Barcelona ‘ Montepaschi Sienna : 92-75

Portés par un début de match explosif (19-4 d’entrée), les catalans n’ont jamais tremblé, dans un match que l’on aurait pu espérer plus disputé. Ultra dominateurs au rebond (32 à 25), et très adroits à l’intérieur (32/46 à deux points, soit 69,5% !), les Barcelonais ont su appuyer là où ça fait mal : les quatre intérieurs (Fran Vasquez, Boniface N’dong, CJ Wallace et Erazem Lorbek) ont cumulé un impensable 20/27 aux tirs (74%)’ A noter l’excellent match de l’ancien couteau suisse strasbourgeois Chuck Eidson (22 pts à 8/11, 6 rbds, 4 pds, 3 balles volées’ 34 d’évaluation !). On retiendra aussi que Pete Mickeal et David Moss ont été expulsés, après s’être empoignés suite à un duel dans la raquette’ Côté Italien, l’inarrêtable Bo Mc Calebb a fait son match en attaque (20 pts à 8/9). Les Barcelonais restent invaincus dans cette poule D.

Zalgiris Kaunas ‘ Brose Bamberg : 81-70

Important succès des Lituaniens, qui se relancent dans l’optique du Top 16, face à des Allemands qui n’auront pas su tenir le rebond (29 prises, contre 38 à Kaunas). Désormais à égalité dans ce groupe, (1v-3d), les deux équipes gardent encore un espoir de qualification. Du côté des vainqueurs, on retiendra particulièrement les statistiques ronflantes de l’ailier Sonny Weems (22 pts et 6 rbds), et la maîtrise de Jaka Lakovic (13 pts, 3 rbds, 3 pds) à la mène’ Côté Bamberg,le vénérable (34 ans) Pedrag Suput (19 pts) et Marcus Slaughter (11 pts, 8 rbds) ont surnagé.

Partizan Belgrade ‘ Real Madrid : 80-79

Magnifique victoire des Serbes, qui créent la surprise et infligent leur seconde défaite de rang aux stars Madrilènes !!! Plutôt malmenés jusque là, les joueurs du Partizan, emmenés par un énorme tandem intérieur Milan Macvan (16 pts, 12 rbds) ‘ Nikola Pekovic (20 pts), sont revenus sur leur adversaire dans le dernier quart (23-18) pour l’emporter par la plus petite des marges. Le rebond (36 à 31) et l’adresse aux lancers francs (28 réussis sur 32 tentés) auront été des facteurs déterminants dans la victoire serbe. Jaycee Carrol (21 pts) et Sergio Lull (13 pts, 4 rbds, 5 pds) ont été exemplaires dans la défaite. Voilà le Partizan qui revient dans ce groupe C à hauteur de son prestigieux adversaire, avec 2 victoire pour 2 défaites’

Panathinaikos Athènes ‘ CSKA Moscou : 76-78 (AP)

Le match phare de la journée, une finale avant la lettre, valait son pesant de drachmes, comme on pouvait l’espérer. Au bout du suspense, et d’une prolongation, les Russes arrachent leur quatrième succès de rang, et prennent une option évidente sur la première place de ce groupe. Avec un tel niveau de jeu, les Grecs seront bien entendu de la partie pour le Top 16. Légèrement à la traîne durant l’essentiel du match, Moscou s’est réveillé au troisième quart, à l’image d’Andrei Kirilenko (au final 9 pts, 10 rbds et 5 contres pour AK47)’ Globalement plus grands, bénéficiant d’une meilleure profondeur de banc, les Russes ont dominé physiquement la fin de match, dans une salle chauffée à blanc. En fin de temps réglementaire puis lors de la prolongation, les Grecs ont eu des balles pour l’emporter, par Mike Batiste, puis Nick Calathes. Chez les vainqueurs, si Milos Teodosic est passé au travers (3 pts, 3 rbds, 2 pds), il faut souligner le match plein de Nenad Krstic (13 pts, 11 rbds), Ramundas Siskauskas (14 pts) et Viktor Khryapa (11 pts, 4 rbds)’ Côté Pana, Kostas Kaimakoglou a été comme souvent très précieux dans son rôle d’ailier fort fuyant : 13 pts (3/4 à trois points), 5 rbds. De même, bon match de Nick Calathes (11 pts, 6 rbds, 3 pds).

Photo by Herve Bellenger/EB via Getty Images

About the Author

Qu'en pensez vous ?

You must be Logged in to post comment.

Toute l'actualité  et infos Basket et NBA

Toute l'information basket-ball et NBA