Dossier ProA/NBA: Les chances françaises au Draft NBA

by François Martinet | Posted on dimanche, juin 8th, 2008

Fort de 5 éléments se présentant cette année au Draft, le Basket français a de quoi être optimiste. Mais que valent réellement les Batum, De Colo, Louvès, Beaubois et Ajinca au vue du niveau NBA ‘! Nous vous proposons de faire un cas par cas de chacun de nos représentants.

Le cas de Nicolas Batum:

Annoncé par certains entre le 10ème et la 15ème choix du Draft, le prodige manceau est de loin le français le mieux placé. Le choix de faire une saison de plus au Mans avant de se présenter au Draft semble aujourd’hui porter ses fruits. En effet, il y a un an, tout le monde connaissait le riche potentiel de Batum, mais personne n’aurait misé sur lui pour un avenir en NBA et c’est pourquoi il s’était ravisé. Résultat ‘! Une saison supplémentaire dans la Sarthe et une saison remarquable au vue de ses performances: 12pts, 5rbds et 4pds de moyenne en 29. En réalisant une telle saison et à seulement 19ans, Nicolas Batum a attiré l’œil des scouts NBA ce qui lui permet légitimement d’espérer être pris lors du premier tour de cet Draft 2008.

Lui même le sait: "J’ai acquis de la maturité. Par rapport à l’an passé, j’ai pris du volume de jeu. Désormais je me sens prêt pour ce nouveau challenge."

Outre sa taille 2,04m pour un ailier, Nicolas Batum est doué, très doué voir doté d’un talent supérieur aux jeunes américains sortis tout droit de NCAA…Avec sa taille et ses bras interminablement grands, Nicolas possède donc un avantage certain mais cela implique également qu’il prenne de la masse musculaire pour réussir à se faire une place au milieux des "Gros" de la Ligue Nord Américaine. En comparaison, notre petit prodige né en 1988 à le profil d’un certain…Tayshaun Prince (Detroit Pistons) ! Quoi ‘! On peut toujours rêver non ‘!
Il est clair aussi que Batum possède le profil du joueur complet…Sens de la passe, jeu sans ballon, rebond, défense…bref Nicolas Batum est utile dans tous les compartiments du jeu, et ce n’est pas les statistiques de son meilleur match cette saison qui vont le contredire: 25pts, 12rbds, 9pds, 5ints et 3ctrs en 40min…pour finalement 33 d’évaluation. E-P-O-U-S-T-O-U-F-L-A-N-T !

Seulement pour Nicolas, il faudra réussir à garder une certaine régularité dans la performance sous peine d’être relégué au bout du banc. La régularité est en effet son principal défaut, comme a pu le dire précédemment Vincent Collet son coach actuel: "Il est monté en puissance ces derniers mois. Il sait tout faire mais doit avoir une vraie régularité pour ce challenge".
Les voyants sont donc au vert pour Nicolas Batum, il ne tient qu’à lui et à sa motivation pour continuer son aventure aux USA. L’expérience qui lui tend les bras ne semble pas l’effrayer mais au contraire le motiver…"Qui ne tente rien n’a rien. Je vais tout faire pour que ça marche. Je veux être de ceux qui réussissent" s’est-il exprimé. Si sa motivation est de fer, son mental reste un point d’interrogation, en effet, il en faut pour partir seul, s’acclimater à la culture, changer son mode de vie…le tout à seulement 19ans. Avant cela, il faudra prendre l’avion direction New-York, acheter le costume à sa taille (!!!) et attendre l’annonce tant attendue de David Stern pour savoir quelle franchise jettera son dévolu sur le prospect français. Notons également que Batum peut devenir le français à être drafté le plus haut possible. A suivre.

Monsieur MVP 2008:

Que dire de Nando De Colo ‘! Triple MVP en cette saison 2008 (All-Star Game, Semaine des As et Championnat), le jeune protégé de Laurent Sciarra a porté du haut de ses 20ans le Cholet Basket tout au long de la saison…Une victoire à la semaine des As et une finale en Coupe de France sont autant de réussites collectives du CB à associer aux performances du jeune prodige. Si sa vision du jeu, son sens du dribble et sa précocité plaident en faveur d’un draft possible, tout le monde s’accorde à dire que De Colo ne correspond pas à la NBA. Mais quant est-il vraiment ‘!

Son style de meneur de jeu-perforateur-passeur est à un tel stade qu’il en devient presque exceptionnel: 15pts, 3rbds et 4pds de moyenne en 29min. Sa régularité est elle aussi exceptionnelle à son âge, de plus elle est ponctuée par des coups d’éclats sans précédents, à l’image de son triple titre de MVP en 2008. Son meilleur match de la saison témoigne également d’un certain leadership du jeune prodige des Mauges: 29pts, 16rbds et 10pds en 39min. Son profil ressemble de plus en plus à celui de Juan Carlos Navarro (Memphis Grizzlies) ou encore de Jose Calderon (Toronto Raptors)…Longtemps considérés comme les meilleurs meneurs d’Europe (avec Jasikevicius, Papaloukas et Diamantidis), personne ne donner cher de leur peau en NBA…Résultat ‘! Une saison ultra satisfaisante avec 10pts, 3pds et 2rbds de moyenne pour le premier nommé et un parcours remarqué aux côtés de Chris Bosh pour le second ! Bon il est clair que Nando De Colo n’a pas encore le même niveau qu’eux mais le profil similaire qu’il expose peut lui permettre d’envisager l’avenir en NBA sereinement, quitte à être acheté par une franchise tout en continuant à se développé en Europe (Comme Ian Mahinmi avec les San Antonio Spurs ou Marc Gasol avec les Los Angeles Lakers). D’ailleurs l’optique d’une saison supplémentaire en France semble ne pas déplaire à Nando De Colo: "C’est encore loin (la NBA). Je suis pour l’heure concentré sur la saison actuelle et sur Cholet. Ensuite, il va y avoir différents stages, toute une préparation, et ce sera sans doute plus clair à ce moment-là. Bien sûr, la NBA est attrayante, comme un gros club européen peut l’être du reste. Mais je vis au jour le jour et j’ai encore des choses à faire ici avant de songer à un départ".

Tout comme Batum la saison dernière, la décision de prolonger d’un an son séjour en France semble un choix judicieux même si sa saison est resplendissante et n’a pas due laisser insensible les scoots NBA. Premier élément de réponse le 26 juin au Madison Square Garden.

Des interrogations pour Ajinca, Beaubois et Louvès:

Batum ne sera pas le seul Français accroché au verdict du Draft le 28 juin prochain. Après une apparition correcte la saison passée (9 points et 4 rebonds), Alexis Ajinca s’est à son tour illustré lors du dernier Hoop Summit de Portland il y a un mois avec 13 points, 9 rebonds et 3 contres. De quoi marquer les esprits du haut de ses intimidants 214 centimètres. Tim Brown, journaliste du Oregon Live, a notamment lâché sur son blog : «Si je devais choisir un joueur de ce Hoop Summit pour bâtir une équipe, ce serait de loin Alexis Ajinca». Mais si ce géant de 20 ans a explosé l’été dernier avec l’équipe de France juniors, 3e des Championnats du monde en Serbie, il s’est quand même peu montré cette saison avec Hyères Toulon. 5 points et 4 rebonds en 12 minutes de moyenne dans l’ombre de Vincent Masingue, associé à une silhouette filiforme, cela n’est pas sans rappeler Ian Mahinmi (4,2 points et 3,2 rebonds à Pau en 2005-06 avant de rejoindre les Spurs… puis la NBDL). L’intérieur varois a réussi sa prestation la plus enthousiasmante de la saison lors de la Semaine des As face à Nancy (8 points, 14 rebonds et 7 contres !)… devant des dizaines de scouts NBA ! Un site se projetant sur la prochaine Draft le voit ainsi sélectionné en 30e position par Boston.

Une autre interrogation se pose sur les cas de Rodrigue Beaubois (Cholet) et Luc Louvès (Entente Orléanaise)…En effet, on a appris que ces deux joueurs se présentaient au draft NBA 2008, mais comment pourraient-ils être retenus alors qu’ils n’ont pas tenu une place prépondérante dans leur club respectif ! Si Rodrigue Beaubois affiche une ligne de stats timide (6pts, 2rbds, 1pds en 15min) quant est-il pour Luc Louvès qui n’a réalisé qu’un match correct en fin de saison (5pts, 6rbds, 3pds et 1ctr pour 10 d’évaluation) ‘! La réponse ‘! Si les scouts NBA recherchent de jeunes joueurs avec du potentiel et une bonne marge de progression, alors ils ont une petite chance…Mais sinon on voit mal deux jeunes joueurs qui ont peine à s’imposer dans leur club de ProA, se métamorphoser et devenir apte à jouer en NBA en moins de trois mois…Réponse finale le 26 Juin !

On espère que le 26 Juin, parmi les 30 franchises NBA, cinq d’entre elles trouvent chaussures à leurs pieds avec nos 5 bleus !

Qui sait un Futur TP se cache peut-être ‘!!!

About the Author

Qu'en pensez vous ?

You must be Logged in to post comment.

Toute l'actualité  et infos Basket et NBA

Toute l'information basket-ball et NBA