Dossier NBA: Trade deadline – Wild Wild West

by Julien | Posted on lundi, février 25th, 2008

Conférence Est

Atlanta

Arrivées : Mike Bibby (Sacramento)
Départs : Shelden Williams, Lorenzen Wright, Anthony Johnson, Tyronn Lue (Atlanta) et un second tour de draft en 2008.

Peut-être un des trade que l’on attendait le moins ! Si tout le monde savait que Mike Bibby était sur le départ du côté de Sacramento, beaucoup le voyait s’envoler du côté de Cleveland, Los Angeles voire New York. A vrai dire avec la signature de Kidd à Dallas, les analystes misaient gros sur l’arrivée de Bibby aux côtés de James. Il n’en fut rien et l’apathie de Danny Ferry a vu l’ancienne vedette des Kings aller renforcer les rangs d’une équipe qui, petit à petit, monte un effectif assez séduisant. En se séparant d’Anthony Johnson et Tyronn Lue, les Hawks laissent partir deux de leurs meneurs mais récupèrent en la personne de Mike Bibby un joueur d’une autre trempe. Avec le jeune et prometteur Acie Law pour le suppléer, l’ancien leader de Sacramento a avec lui une brochette de jeunes joueurs tous plus talentueux les uns que les autres. Le départ de Shelden Williams, grosse déception du Draft 2006 (5ème position), et de Lorenzen Wright est peut-être plus dommageable pour les Hawks qui affaiblissent encore un peu plus leur raquette. Cependant le talent grandissant de Horford et Josh Smith peut rassurer le front Office au moins sur un point : Mike Bibby, Joe Johnson, Josh Smith, Al Horford et Zaza Pachulia … voilà un cinq qui va faire souffrir quelques équipes à l’avenir.

Pour les Kings, les regards sont désormais portés vers l’avenir et Kevin Martin va dorénavant porter sur ses épaules le futur de sa franchise. Ron Artest n’est pas parti mais nul doute qu’il le fera dès l’été prochain. Les Kings ont une jeune équipe à qui il va falloir un peu de temps pour retrouver les Play offs mais avec un futur All Star comme Martin et des joueurs sous éstimés comme John Salmons ou Fransisco Garcia le délai sera peut-être plus court.

Cleveland

Arrivées : Ben Wallace (Chicago), Joe Smith (Chicago), Wally Szczerbiak (Seattle), Delonte West (Seattle)
Départs : Larry Hughes, Drew Gooden, Cedric Simmons, Shannon Brown, Donyell Marshall, Ira Newble, un second tour de Draft 2009.

Cleveland, Cleveland, Cleveland…. Que dire des mouvements opérés par Danny Ferry lors de cette période de transfert. D’un côté , une équipe finaliste des dernières finales à la peine cette saison, un joueur (Hughes) souvent blessé et trop payé pour ses performances, de l’autre une foultitude de joueurs intéressés à l’idée de rejoindre une équipe qui a surpris tout son monde l’an passé et surtout celui que tout le monde voit comme le futur boss : Lebron James. A ce petit jeu, il y avait beaucoup de candidats. Les Nets étaient prêt à céder leur all star de meneur quitte à renforcer un concurrent direct. Raté, les Nets se refusaient de prendre l’énorme contrat de Larry Hughes surtout avec une ligne arrière déjà composée de Jefferson et Carter. Candidat suivant : Sacramento ! Encore raté, puisque Bibby est désormais sous le maillot d’Atlanta. Alors trade ou pas trade ‘ James a alors pris la parole et témoigné de toute sa déception devant l’inactivité de sa franchise. Résultat, à la dernière minute les Cavs ont bougé et lâché pas moins de 6 joueurs soit presque la moitié de leur effectif. En échange de quoi, Lebron James voit arriver dans sa ville quatre nouveaux joueurs sur qui on sent déjà la pression.

Alors je me lance : comment ces quatre joueurs vont-ils permettre aux Cavs de gagner plus de matchs ‘ En quoi le Ben Wallace (5 pts 9 rebonds et 2 passes) de cette saison est il plus efficace que Drew Gooden (11 points 8 rebonds et 1 passe). Wallace est payé plus cher, il est plus vieux et sa motivation laisse clairement à désirer depuis quelques temps. Deuxième question : malgré son contrat Larry Hughes(12 pts, 4 rbds et 2 passes mais surtout 19 points de moyenne sur le mois de février) n’est-il pas nettement meilleur que Wally Szcerbiak (13 pts 3 rbds et 1 passe) en perdition complète depuis son départ des Wolves. Alors j’ose, je pense que les Cavs viennent de faire une très grosse boulette en accueillant ces deux joueurs dans leur rang et que la réaction en chaîne sera le départ de King James à moyen terme. Bouger pour bouger n’est pas forcément la bonne stratégie et au mépris d’une cohésion que les Cavs construisaient, match après match, depuis deux saisons on peut douter des résultats de cette équipe New look !

Chicago et John Paxon ont, quant à eux, réussi à se débarrasser de deux Big Mens pour en récupérer un moins cher et tout aussi efficace. Plus de place pour Noah et Thomas et surtout moins de prise de tête avec les départs conjugués de Griffin et Wallace qui, de par leur expérience, mettaient plus ou moins une salle ambiance de Locker Room des Bulls. L’arrivée de Hughes, qui semble de retour à son véritable niveau, pourrait sonner le glas d’un autre capricieux, j’ai nommé Ben Gordon. L’avenir nous dira si Hughes peut maintenir ce niveau tout en évitant les blessures mais il est désormais clair que Chicago est de nouveau reparti vers une phase de reconstruction avec beaucoup de jeunes joueurs aux dents longues.

Conférence Ouest

Dallas

Arrivées : Jason Kidd, Malik Allen et Antoine Wright (Nets)
Départs : Devin Harris, Trenton Hassell, Maurice Ager, DeSagana Diop

Le retour de l’enfant prodigue ! Kidd est de retour dans le Texas et pas n’importe où puisqu’il rejoint les Dallas Mavericks soit les finalistes 2006. Le meneur voulait un « contender » et Mark Cuban voulait un leader pour mener son jouet vers le graal. En se séparant de quatre de ses joueurs Avery, Johnson réussit à ne pas trop affaiblir sa rotation puisqu’il récupère, en plus de Kidd, deux joueurs qui peuvent rendre de bons services et quelques bonnes minutes pour faire souffler les titulaires. Sera-ce suffisant pour s’imposer en Play-Offs ‘ Difficile à dire quand on connaît les forces en présence dans la conférence Ouest. Avec un trio Kidd-Howard-Nowitzki, les Mavs auront leur mot à dire pour la conquête du titre mais en perdant Hassel et Diop, Johnson affaiblit sa défense et tout le monde sait qu’à un moment ou un autre c’est la défense qui fait la différence. S’il fallait prendre les paris aujourd’hui, je pense que mon portefeuille aurait du mal à s’ouvrir en faveur de Dallas… A moins que le grand Dirk montre enfin qu’il est capable de tuer un match important !

Pour New Jersey une page se tourne avec le départ du joueur qui les aura montés au sommet. A Devin Harris et Marcus Williams de le faire oublier et à Richard Jefferson de s’affirmer comme un franchise player car si Vince Carter porte toujours les couleurs du clubs des Meadowlands, il semble aujourd’hui certain qu’il sera transféré l’été prochain.

Phoenix

Arrivée : Shaquille O’neal (Miami)
Départs : Shawn Marion et Marcus Banks

Phoenix, s’il voulait conserver une chance de remporter le titre, se devait de réagir devant l’arrivée de Gasol aux Lakers et celle probable de Kidd aux Mavs. Pour cela Steve Kerr a du prendre peut-être le plus gros risque de sa courte carrière de General Manager. Exit le très dévoué Marion et bienvenu le vieillissant Shaq O’neal. Tous les puristes NBA ont crié à l’erreur du siècle mais à y regarder de plus près l’arrivée d’un des meilleurs pivots de l’histoire dans l’Arizona pourrait se révéler être un coup de maître. Faire partir Marion était, en quelque sorte, inévitable tant le joueur se plaignait du manque de reconnaissance et du peu de considération en attaque que lui réservait les Suns. En concurrence permanente avec Stoudemire, « Matrix » ne trouvait plus sa place et il ne faisait guère de secrets sur ses intentions futures de tester le marché cet été. Récupérer Shaquille O’neal, plus que jamais sur la pente descendante, est donc un véritable pari pour le front office des Suns. Si le joueur a de plus en plus de problèmes de blessures il n’en reste pas moins un des tous meilleurs pivots de la ligue… même à 35 ans. O’neal a plusieurs qualités qui vont rendre de précieux services à sa nouvelle équipe : 1.Shaq défend et est un mur dans la raquette qui devrait dissuader plusieurs adversaires. 2. Shaq est plus intelligent que les experts ne voudraient le croire et il n’est pas impossible que le gros délivre un très grand nombre de passes décisives. O’neal sait qu’il n’est plus de première jeunesse et ne forcera pas ses shoots, bien au contraire. 3. Shaq va pouvoir décaler le jeune Amare sur le poste 4 et le former à devenir un intérieur dominant dans les prochaines années (ce qu’il est déjà d’ailleurs !). 4. Il est utile de rappeler, à tous ceux qui jugent que O’neal va considérablement ralentir le jeu rapide des Suns, qu’à l’époque du Showtime de Magic & Worthy, le premier maillon de la contre attaque était le plus souvent le rebond et la sortie de balle de Jabbar.

Aujourd’hui O’neal a disputé deux rencontres sous ses nouvelles couleurs, deux test grandeur nature. Les Lakers pour commencer… une défaite et quelques enseignements. Les Celtics, ensuite…. Une victoire et de nouveau des indications sur ce que pourrait donner le pivot dans la franchise de l’Arizona. Des points contre son ancienne et équipe et des rebonds contre le probable futur finaliste de la conférence Est. Shaq est motivé comme jamais et est bien décidé à faire taire tous ceux qui l’ont condamné. Le lion n’est pas mort.

Miami en accueillant Marion tourne une page et va tenter de construire autour de Wade et de l’ailier une nouvelle dynastie. Avec un bon tour de Draft cet été et le recrutement d’un ou deux free agents complémentaires devraient permettre à Pat Riley de remettre rapidement le champion 2006 sur les voix du succès. Avec Wade, les Heats ont encore un potentiel séduction important et des joueurs comme Brand ou Arenas seront free agent cet été. Si Miami veut garder son joyau elle devra l’entourer de joueurs capables de lui redonner son éclat.

Los Angeles

Arrivée : Pau Gasol
Départs : Kwame Brown, Javaris Crittenton, Aaron McKie, les droits sur Marc Gasol et un premier tour de Draft en 2008 et 2010

S’il y a bien une équipe qui a bien géré sa période de transfert s’est sûrement les Lakers de Mitch Kupchak. Memphis, en pleine période de solde, a décidé de faire des cadeaux à la cité des anges et pour cela ils ont envoyé leur meilleur joueur en Californie et récupérer les joueurs dont Phil Jackson ne savait plus quoi faire. Transfert incompréhensible pour beaucoup de monde (allo John Paxon ‘) mais salvateur pour des Lakers qui, bien avant l’arrivée de l’espagnol sur Hollywood boulevard, avaient retrouvé une nouvelle jeunesse avec l’avènement au plus haut niveau de son prospect : Andrew Bynum. La blessure du jeune pivot a accéléré les choses et l’impact de Gasol s’est déjà fait sentir puisque Los Angeles est aujourd’hui une machine à détruire, pour preuve sa récente victoire sur les Suns de Nash et Stoudemire. Les Lakers de Kobe Bryant font peur et seront pour beaucoup les principaux outsiders de cette campagne de Play-Offs version 2008. En 8 matchs avec sa nouvelle équipe, Gasol n’a concédé qu’une seule défaite. Le pivot n’en fait pas plus qu’avec Memphis mais, entouré de joueurs comme Odom ou Bryant, le joueur rayonne dans le système en triangle des Lakers. Quoi de mieux pour le zen master que d’avoir dans son équipe une jeune pivot plein de promesses et un ailier fort qui se coule dans les systèmes comme s’il avait toujours jouer pour les pourpres et or. Les Lakers sont présents et la machine est en route… jusqu’où ‘ Réponse dans quelques semaines.

San Antonio a fait aussi parler de lui mais à la manière Spurs… sans trop d’éclats mais toujours bien mesuré. En accueillant Kurt Thomas, les coéquipiers de TP se dotent d’un vrai joueur d’équipe qui sera le complément idéal de Duncan. Bien sur ce pourrait être un peu court au moment d’affronter les Suns ou les Lakers mais comme le disait si bien Rudy Tomjanovich « ne jamais sous estimer le cœur d’un champion ! ».

Nouvelle donne à l’ouest, certains se sont considérablement renforcés, affaiblissant par la même occasion d’autres équipes (Houston, Denver…), et devrait animer les prochains mois. Une chose est sûre : VIVEMENT LES PLAY OFFS !

About the Author

Qu'en pensez vous ?

You must be Logged in to post comment.

Toute l'actualité  et infos Basket et NBA

Toute l'information basket-ball et NBA