Dossier NBA : Les mouvements à la loupe

by Julien | Posted on mardi, septembre 2nd, 2008

Les gagnants

Philadelphie 76ers
L’ancienne équipe d’Allen Iverson est en train de retrouver des couleurs. Sa bonne saison 2007-08, ponctuée par une participation méritée aux Play Off, a attiré les regards. Pas de moindres puisque les 76ers enregistrent la signature d’un des Free Agent les plus convoités de l’été : Elton Brand. A la grande surprise générale, Brand a préféré retourner à l’Est plutôt que d’évoluer aux côtés de Baron Davis. Certains y voient de l’intérêt économique … moi j’y vois plutôt un choix tactique. Je m’explique : Certes la perspective de jouer aux côtés d’un des meilleurs meneurs de la ligue est alléchante mais l’ancien Clips n’a pas oublié que toute l’année ses gros bras musclés doivent résister aux charges des Tim Duncan, Pau Gasol, Amare Stoudemire et autres Dirk Nowitzki. Le chemin aux finales est évidement compliqué à l’Est mais certainement moins qu’à l’Ouest. Mis à part les intouchables Celtics, nulle équipe n’est imbattable. De plus, Brand va retrouver à ses côtés un meneur largement sous côté mais tout aussi efficace, Andre Miller, et un ailier devenu franchise player en très peu de temps, Andre Miller. Philadelphie a d’ailleurs eu la très bonne idée de résigner son dunker ainsi que le tout bon Lou Williams. Ajoutez à cela une flopée de prospects (Williams, Young, Green) et quelques touches d’expérience dans la raquette (Ratliff, Evans et Dalembert) et vous obtenez un contender tout à fait crédible.

Houston Rockets et Cleveland Cavaliers
Quand un seul joueur peut vous faire franchir un palier … telle pourrait être la devise des Rockets et des Cavs. Alors qu’on l’attendait du côté des Lakers, des Mavs voire des Nuggets, c’est finalement à Houston que « Ron-Ron » a atterri. Fidèle à sa désastreuse réputation, Artest avait dans un premier temps clamé haut et fort son amour pour les Kings avant de se raviser et de clamer encore plus haut et fort son intention de quitter la Californie … du moins cette partie de la Californie. Bien lui en a pris puisque l’an prochain il fera partie d’un des Big Three que tout le monde a hâte de voir à l’œuvre. Artest-Mc Grady-Ming… avouez que ça a de la gueule ! D’autant que l’ancien King est attendu et pas forcément pour son jeu. Ming ayant déjà émis des doutes sur l’arrivée de sulfureux défenseur et sur son impact sur l’alchimie du groupe. Sympa l’ambiance ! Accompagné d’un vieux Brent Barry, qui fait quelques kilomètres pour quitter San Antonio et rejoindre les Rockets comme la plupart des Barry d’ailleurs, Houston a tout pour réussir … à franchir le premier tour.

Danny Ferry, quant à lui, doit avoir la tête sous l’échafaud. Depuis ses reluisants mouvements de la saison précédente, le GM est quelques peu sous les feux des projecteurs mais pas de la meilleure des manières. Delonte West est bon sans plus, Wally Szczerbiak de plus en plus décevant (35% aux shoots… pour un joueur censé amener de l’adresse c’est douteux), Wallace on en parle même pas et Joe Smith déjà transféré ! Bref, Ferry sera celui pointé du doigt si notre ami James va voir ailleurs (la bataille a déjà commencé d’ailleurs). Notre ami s’est donc décidé à bosser un peu et est allé chercher Maurice Williams à Milwaukee. Bon Williams n’est pas Chris Paul mais il est bien meilleur de West, Gibson et le vieux snow réunit. Mo c’est 17ppg et 6 apg la saison passée et ce pourrait, surtout, être un bon complément de James. Il ne manque plus à Ferry qu’à essayer de dégoter un bon shooting guard et les Cavs pourraient avoir leur mot à dire dans la prochaine campagne. Bon moi j’aurais tenté un run vers Luol Deng … mais bon ce ne sont que des mots !

Un petit mot sur les Raptors qui auront effectué un fort bel échange avec l’arrivée de Jermaine O’Neal sous les panneaux canadiens. Associés à Chris Bosh, ils forment les nouvelles « Twin Towers » de la NBA quelques années après les « Duncan-Robinson » ou « Sampson -Olajuwon ». On attendra de voir l’état de forme d’O’neal avant de classer les Raptors dans la catégorie des gagnants !

Les « ça a beaucoup bougé mais pour quels effets ‘ »

Golden State Warriors et Los Angeles Clippers
Bon alors là, à priori, on en avait marre de la tapisserie à jonquilles alors on l’a remplacé par du papier peint à marguerites ! Baron Davis et Corey Magette se croisent sur le chemin des transferts alors qu’ils auraient très bien pu former un très beau duo … Qu’il soit à Los Angeles ou à San Francisco. Il n’en sera rien ! Le petit barbu spectaculaire, qui au passage à quand même tout perdu l’an passé (all star game, Play Off, sélection dans la Redeem Team), rejoint sa Californie natale et l’ailier musculeux trouve enfin une place de Franchise Player avec le salaire qui va avec (vénal Magette ‘ Naaaannn). Chacun des deux retrouvera à ses côtés des All Stars en puissance : Camby et Kaman pour le meneur, Ellis et Jackson pour le néo Warrior. L’un et l’autre pourront s’appuyer sur de jeunes pousses prometteuses : Thornton et Gordon pour Davis et Randolph et Azubuike pour Magette. Les deux joueurs auront leurs lots de « casse bonbon » qui gagnent trop d’argent vu leur rendement : Ricky Davis et Jason Williams pour le meneur des Clips et Harrington pour l’ex magic d’Orlando. Bref beaucoup de bruit pour rien si ce n’est que les deux franchises n’ont qu’un but retrouver les Play Off et à ce petit jeu, je miserais plus sur les Clippers qui ont obtenu pour rien le très bon Camby qui fera le ménage sous la raquette. Un petit mot sur notre Frenchie, Ronny Turiaf, qui comme ses deux compères, Pietrus et Diawara va découvrir se deuxième franchise NBA. Et bien Turiaf a choisi l’argent et la durée plutôt que la possible chance d’un sacre avec les Lakers. J’ai envie de dire Well done Ronny, il y aura certainement plus de temps de jeu à Golden State qu’a L.A et le but en NBA est surtout de tenir sur la durée … Bon courage mon grand, cette chance tu la mérites !

Les « je ruine mon équipe en espérant le miracle »

New Jersey Nets et Milwaukee Bucks
La palme du grand n’importe quoi de cet été revient donc à nos amis des Nets et des Bucks dans une moindre mesure. Ce n’est un secret pour personne que la grande mode NBA n’est plus à la construction pièce par pièce d’une grande dynastie mais plutôt à la manière plus radicale, et tellement américaine, du « je ruine et je rachète à grands coup de millions de dollars ». Avant, les GM attendaient un début de saison poussif pour procéder à leurs plans machiavéliques. Cette saison, on passe un niveau au dessus avec la destruction dès l’été ! New Jersey a en quelques semaines complètement rasé son effectif et, de fait, ses ambitions 2008-09 … sympa pour les supporters ! Le but recruter Lebron James pour 2010 ! Sous le prétexte fallacieux que Brooklyn, prochain port d’attache des Nets, est la ville préférée de James et que Jay-Z, co-propoietaire des Nets, est son meilleur pote, le GM semble sûr de son coup ! Je reste TRES septique sur ce genre de stratégie. Exit : Nachabar, Kidd, Kristic et Jefferson soit 4 des 5 membres du cinq. Nul doute que Vince Carter ne sert qu’à vendre les billets et les abonnements et, qu’une fois ceux-ci partis en nombre, son sort sera réglé comme les autres ! Et si James choisissait New York…. Un ange passe.

Milwaukee, semble là aussi parti dans un délire de je change tout du sol au plafond ! Par contre là on ne voit toujours pas pourquoi ‘ Exit : Yi, prospect voulu et défendu l’an passé, Simmons, Mason et Mo Williams… Bonjour Richard Jefferson qui cache vraiment bien sa joie d’arriver dans ce superbe patlin de Milwaukee, Damon Jones, Fransisco Elson, Adrian Griffin, respectivement 33, 33 et 34 ans. Donc là à priori on mise sur l’expérience et les déambulateurs ! Que vont faire Redd, qui ne devrait pas tarder à perdre patience, et Jefferson avec cette équipe … Réponse : perdre ! Cool le programme !

La période des transferts n’est pas terminée mais tous les gros poissons sont passés. Les Deng, Arenas, Ellis, Josh Smith et Iguodala qui auraient pu rythmer le marché ont tous sagement resigné dans leurs clubs respectifs …. Pour de belles sommes. A noter que nos trois frenchies qui auront changé d’équipe ont plutôt bien choisit. Pietrus à Orlando, Diawara à Miami et Turiaf à Golden State intègrent tous des équipes plutôt jeunes qui se construisent. Des projets plutôt excitants pour chacun d’entre eux qui auront tous une carte à jouer.

About the Author

Qu'en pensez vous ?

You must be Logged in to post comment.

Toute l'actualité  et infos Basket et NBA

Toute l'information basket-ball et NBA