Dossier NBA : les chaises musicales de l’été

by Julien | Posted on mardi, juin 17th, 2008

Les non participants aux Play Off

Pour beaucoup l’objectif sera de corriger le tir de la saison 2007-08 : en gros participer au vrai championnat… celui qui débute en mai ! En particulier ceux qui avaient les armes pour en être. Dans la conférence Ouest, si Portland devrait rester tranquille étant donnée la bonne saison effectuée par ses djeunes’, il devrait en être autrement pour des écuries telles que Golden State ou les Clippers. Au premier rang des ces deux grosses écuries : Baron Davis, Elton Brand et Corey Magette. Ces trois all stars en puissance devraient retenir l’attention de pas mal d’équipes. On a déjà évoqué : le départ du meneur des Warriors vers New York où le style Run&Gun de Mike D’antoni pourrait lui convenir, le transfert de l’ancien Bulls vers Washington contre notre Agent Zéro préféré ainsi que le départ plus que probable du musculeux Magette vers Toronto. En bref, sur ces trois là, au moins un devrait revêtir une nouvelle tunique. Notons que les cas Pietrus, Ellis, Barnes et Azubuike devront aussi être réglés. Chris Mullin a, comme qui dirait, du pain sur la planche ! La conférence Est aura aussi son lot de mouvements, enfin on prédit plus qu’on assure, avec des équipes comme Milwaukee où le shooteur Michael Redd ne se sent plus chez lui. New York a fait peau neuve dans ses bureaux et c’est maintenant au tour des vestiaires de subir un bon coup de balai. Avec Walsh et D’antoni à la barre, nul doute que plusieurs indésirables vont aller pourrir d’autres vestiaires pour laisser la place à des « nice guys » plus dans la verve de leur nouveau coach. On a envie de dire : enfin ! Miami, Chicago et New Jersey sont les équipes qui opéreront, à coup sûr, des coupes franches dans leurs rosters afin de retrouver les joies des finales NBA. Marion, Hinrich, Gordon, Carter et Jefferson sont les noms qui reviennent le plus.

Les participants aux Play Off éliminés trop tôt

Facile à l’Ouest : Dallas, Denver, Houston et Phoenix ne sont que des grosses écuries et se sont toutes fait étrier au premier tour. C’est la seconde fois en deux ans pour les hommes de Mark Cuban, qui n’aime pas mais alors pas ça du tout, et ça devient carrément récurrent pour Denver et Houston. Phoenix a, pour sa part, opéré de trop gros changements de style pour pouvoir prétendre à mieux et a déjà effectué sa mue en se séparant de son emblématique coach Mike D’antoni. Welcome Terry Porter et bonne chance car la tâche est compliquée, mais avec toutes ces stars, cela reste un problème de riches ! C’est donc sur les trois premiers que l’on va concentrer notre regard car, c’est sûr, y va y avoir du sport. D’ores et déjà annoncé : Dallas, qui a aussi changé d’entraîneur, ne changera pas son tandem Nowitski/Kidd. Tout le monde a envie de les voir évoluer ensemble durant toute une saison. Par contre on se mouille moins pour les cas Jason Terry et Josh Howard qui restent des monnaies d’échanges plus que crédibles. A Denver et Houston, il pourrait y avoir de la révolution puisque T-Mac, Melo, et Iverson sont mis en balance dans plusieurs rumeurs de transferts avec comme preneurs principaux Chicago et Detroit. Personne ne sait si l’un de ces trois là changera de crèmerie mais les piètres résultats « quand ça compte » de leurs équipes ne jouent pas en leur faveur.

Côté Est, cela devrait être plus calme puisque la plupart des équipes éliminées dès le premier tour, sont des équipes en reconstruction. Les 76ers, Hawks et Raptors ne devraient apporter que de petites retouches à leurs effectifs actuels et voir si elles peuvent faire quelques coups sur le marché (Corey Magette par exemple). Les Wizards sont les seuls à devoir se creuser la tête, au programme : Quid de Gilbert Arenas et Antawn Jamison. Tout le monde a constaté que Washington jouait presque mieux sans son meneur star et il semble que le front office de la capitale est prêt à laisser les clés de la maison à Caron Butler. Jamison devrait, sans trop de surprises, resigner. Reste le cas Arenas. Lui a l’air persuadé que les Wizards feront tout pour le garder et n’a pas l’air de s’inquiéter de la mauvaise tournure que prend sa prolongation. Allez on se jette à l’eau : Arenas ne sera plus à Washington la saison prochaine et c’est, d’après mon humble avis, une grosse erreur.

Les participants aux Play Off repartis avec les honneurs

Dans les quatre : Hornets, Jazz, Magic et Cavs seuls les derniers vont devoir plancher à d’autres solutions. La raison ‘ Lebron James ! On ne le répétera jamais assez : si Cleveland ne propose pas rapidement une équipe compétitive à sa star alors celui-ci ne devrait pas faire de vieux os dans l’Ohio (ça rime). D’antoni et New York ont déjà commencé le gringue au choosen one et on imagine que Jay-Z, ami et accessoirement propriétaire des futurs Brooklyn Nets, ne soit pas en reste lors de leurs petites sorties entre potes. En bref, si cet été Danny ferry ne ramène pas un joueur de poids aux côtés de James, et pas un Ben Wallace ou un Wally Szczerbiak, non un vrai joueur capable d’aller chercher les titres, et bien je suis prêt à parier mon maillot Mitch Richmond époque Kings (un collector !) que la star ira faire le bonheur d’une autre franchise…. Au fait c’est une blague pour le maillot, je ne vais pas vous le donner comme ça !

Les Demi-finalistes

Si vous avez lu le très bon papier de Matthieu « Pistons et Spurs : Reconstruire pour rebondir ‘ » du 02 mai dernier, vous avez compris que, pour deux des plus grandes équipes que la NBA n’ait jamais compté dans ses rangs, de gros remaniements sont conseillés. A ce constat, deux stratégies différentes : celles des Spurs et du « Wait and see » ou celle des Pistons et du « on change tout du sol au plafond ». Les Texans, fidèles à leurs habitudes attendent et ne devraient pas toucher à leur Big Three. Ont-ils raison ‘ Sûrement ! Les trois joueurs se connaissent parfaitement et sont merveilleusement bien intégrés dans les schémas tactiques de Pop’. Le problème de taille est que, mis à part ces trois là et le fidèle Bruce Bowen, tout peut être changé. Seul Hic, les Finley, Horry, Thomas et autres Barry ne valent plus un copec sur le marché ! En gros, va falloir être malin pour ré-équilibrer la maison Spurs ! Dumars, lui, a décidé de changer sa manière de faire et de la jouer tactique. Dès l’élimination des Pistons par les Celtics, le génial General Manager de Motor City a crié à qui voulait l’entendre que tous ses joueurs, mis à part Rodney Stuckey, étaient disponibles. Quand on connaît la qualité de l’effectif des Pistons, on peut se dire que Dumars est capable de revoir complètement son équipe. Pensez donc : Billups, Hamilton, Prince, Wallace et Mc Dyess ont largement une place dans le 5 de n’importe quelle franchise NBA. Pour une fois les projecteurs vont peut-être se braquer sur Detroit !

Les Finalistes

Globalement, les deux finalistes ne vont que très peu toucher à leurs équipes. Normal, attention je vais enfoncer une porte ouverte, ils sont finalistes ! A Boston, ce sont surtout des joueurs du banc qui devraient faire poser leurs valises. A Los Angeles, par contre, on va sûrement se pencher sur le poste 3. Avec le retour de Bynum, Jackson va sûrement réfléchir au positionnement d’Odom et au bien fondé de garder des joueurs comme Radmanovic et Walton dans son effectif. Les deux joueurs sont passés à côté de leurs finales… ce qui signifie, 9 fois sur 10, un transfert dans l’été. En compagnie de Chris Mihm, ils devraient constituer la monnaie d’échange du futur ailier des Lakers.

Baron Davis, Elton Brand, Corey Magette, Michael Redd, Marion, Hinrich, Gordon, Carter, Jefferson, Jason Terry, Josh Howard, T-Mac, Melo, Iverson, Arenas, Billups, Hamilton, Prince, Wallace…. Du très lourd donc! Si la montagne accouche généralement d’une souris, les amateurs de transfert devraient quand même se faire plaisir cet été.

About the Author

Qu'en pensez vous ?

You must be Logged in to post comment.

Toute l'actualité  et infos Basket et NBA

Toute l'information basket-ball et NBA