Dossier NBA: Le cas Iverson

by Guillaume | Posted on vendredi, août 14th, 2009

Un all star incontestable

Comme tout le monde le connait et le reconnait : Allen Ezail, de son prénom, est une star mondiale. En effet, ce « lutin » d’1m83 a connu depuis son arrivée dans la grande ligue américaine en 1996 une popularité monstrueuse. Qui n’a jamais eut ou n’a jamais vu un pote revêtir le n°3 des sixers ‘ En pesant seulement 74 kilos il a écrasé la NBA. Rookie de l’année en 1997, MVP de la saison en 2001, All- star chaque année depuis 2000, 4 fois meilleur marqueur de la NBA, 27,1 pts (en saison) et 29,7 pts (en play-off) en carrière … et j’en oublie tellement ! Mais après 13 saisons au Top on le considère comme une star en déclin.

Une saison 2008-2009 difficile

La saison dernière Allen Iverson, scoreur inconditionnel, se retrouve transféré à Detroit. Il réalise sa moins bonne saison NBA : 17,4 pts en moyenne pour un joueur qui n’avait jamais marqué moins de 22 pts/match sur une saison… Cette baisse de régime, associée à un caractère bien trempé et un égo incomparable effraye les GMs dans le recrutement de l’ancien prodige de Georgetown.

Mais il y a plusieurs explications à tout cela. Oui ses stats ont baissé, mais quel joueur ne verrait pas ses stats baisser s’il était en concurrence au même poste avec un autre joueur reconnu ‘ Imaginez Lebron et Carmelo dans la même équipe, ou Kobe et D-Wade ‘ Iverson lui était en concurrence avec Richard Hamilton. On rajoute à cela, Rodney Stuckey, un meneur-arrière prometteur en pleine explosion dans le même style de jeu d’Iverson !

Quelle équipe pour A.I. ‘

Les rumeurs posant la perspective de l’Europe pour Allen existent mais, entre nous, croyez vous vraiment qu’il ait le profil pour jouer dans une ligue où l’on pose le jeu ‘ Contre des défenses de zone ‘ La réponse est non, A.I. est un joueur NBA très rapide ! Plusieurs équipes s’intéressent à lui :

Los Angeles Clippers : Cela serait à mon sens une grave erreur que de recruter A.I. dans une équipe qui peut se construire autour de jeune comme Blake Griffin ou encore Eric Gordon. Gordon a montré de belles choses durant sa saison Rookie et cela le freinerai. De plus, Griffin peut assurer le rôle de leader offensif. Et, imaginez une seule seconde Iverson et Baron Davis sur le terrain en même temps… ça fait peur !

Memphis Grizzlies : Avec l’arrivée de Zach Randolph et l’explosion de O.J. Mayo, les Grizzlies n’ont pas besoin d’un scorer supplémentaire. Imaginez la tête de Rudy Gay s’il devait voir arriver à la mène Iverson…

Miami Heat : Pourquoi pas ‘ Il pourrait épauler D-Wade avec plutôt un rôle de meneur passeur et pouvoir scorer quant il le faut. Mais je pense qu’il vaut mieux pour les Heat récupérer Tinsley qui saura, je pense, plus se cantonner à son rôle d’organisateur… Quoique pour ce qui est du caractère et de ses frasques il vaut bien Iverson…

Minnesota Timberwolves : Un choix qui pourrait être intéressant pour une équipe qui va cruellement manquer de danger extérieur ! Après je n’ai entendu aucune rumeur sur la possibilité de voir Iverson chez les T’Wolves…

Charlotte Bobcats : Le meilleur choix pour la fin ! Cela serait à mon sens la meilleure perspective pour A.I. qui retrouverait coach Larry Brown et qui pourrait avoir un apport offensif non négligeable pour une équipe sans véritable leader… Cela reléguerait Raja Bell en 6° homme qui pourrait lui aussi avoir un impact intéressant avec ce rôle.

Tout cela pour dire que je ne pense pas que The Answer ait dis son dernier mot et je pense qu’il reste la réponse possible pour plusieurs équipes NBA en manque de solutions offensives. A voir par la suite s’il fera le bon choix pour redresser la barre ou au contraire se retrouver dans une situation similaire à celle qui lui a fait défaut la saison dernière… Let’s wait and see…

About the Author

Qu'en pensez vous ?

You must be Logged in to post comment.

Toute l'actualité  et infos Basket et NBA

Toute l'information basket-ball et NBA