Dossier NBA: La machine Bulls est en panne

by Yoann Delatre | Posted on vendredi, janvier 25th, 2008

Une saison pitoyable…

Au début d’année, beaucoup de fans voyaient les Bulls au même niveau que la saison dernière. Ils imaginaient cette équipe accéder facilement aux play-offs voire même être un candidat pour les finales de Conférence. N’ayant pas connu de changement majeur, Chicago devait donc poursuivre sur sa lancée. On pouvait même espérer qu’avec un collectif bien rôdé, avec des joueurs ayant des automatismes et se connaissant sur le bout des doigts, Windy City apparaitrait comme une équipe redoutée par toute la ligue. Mais de toutes ces prévisions, il n’en est rien car les pensionnaires du United Center sont bels et bien minables ! N’ayant à leur actif que la moitié des succès des Celtics, les Bulls se situent à l’avant dernière place de la modique Division Centrale et, de ce fait, ne figurent pas, à mi-saison, dans les équipes qualifiées pour les play-offs. Selon toute vraisemblance, cette équipe n’enverra pas de représentant au All Star Game, si ce n’est peut être la présence de Joakim Noah au Rookie Challenge. Alors comment expliquer une telle régression ‘

La plus faible paire d’intérieurs de la Ligue !

Comme vous avez pu le lire sur le site de basket-ball.com, ces derniers jours, nombreuses sont les rumeurs de transfert concernant l’équipe de Chicago. En effet, il semblerait que l’ex-équipe de Luc Longley (!) soit à la recherche d’un intérieur…et on ne peut qu’approuver ce projet. A la moitié du championnat, sur un point de vue statistique, Chicago disposait de la pire raquette de la ligue !! Ben Wallace et Joe Smith, deux ancêtres de la NBA, ne compilaient qu’à eux deux : 15 pts et 14 rbs en 54 minutes par match ! Alors outre ce faible apport au niveau du scoring on pourrait être amené à penser que ces joueurs se mettent au service de leur équipe en ressortant des ballons pour les artificiers que sont Ben Gordon, Kirk Hinrich ou encore Luol Deng, mais là encore c’est une fausse prédiction (seulement 3 passes décisives par match pour ces deux joueurs).Alors pourquoi le staff des Bulls s’entêtent ils à laisser ses joueurs sur le terrain sachant que le meilleur de leur carrière est sans doute derrière eux ‘

Cette question est d’autant plus intéressante que les Bulls disposent sur leur banc de deux jeunes talents : Tyrus Thomas et Joakim Noah. On avait pu apercevoir le potentiel et la verticalité de ce premier il ya quelques mois dans de nombreux Top Ten, Scott Skiles affirmant même « Tyrus thomas est l’avenir de cette franchise ! ». Seulement voilà, quatre mois plus tard, il n’y a plus de Scott Skiles sur le banc mais il y a Tyrus Thomas à côté de son compère « Jooks ». Une autre question subsiste alors : pourquoi avoir drafté ces deux intérieurs pour les laisser regarder l’inefficacité des deux titulaires ‘ Peut être les dirigeants voyaient ils en eux l’avenir de la franchise. Donc une fois de plus, pourquoi le coach n’offre-t-il pas plus de temps de jeu à ces deux jeunes loups ‘ Probablement que Joakim n’a pas le talent défensif suffisant (encore que …) pour rester sur le terrain mais il a sans doute une meilleure compréhension du jeu, un meilleur jeu de passe et surtout une plus grande rage de vaincre que le numéro 3 des Bulls.

Les Bulls : une franchise commerciale !

Cependant il ne faudrait oublier que l’équipe des Bulls est avant tout une véritable machine commerciale (3ème équipe de la ligue pour les ventes de produits dérivés derrière les Knicks et les Lakers). De ce fait, on comprend que Chicago tente de rentabiliser le salaire mirobolant de sa paire d’intérieurs en espérant que leurs stats et, donc la vente de leurs maillots, décollent un peu.
Si ce n’est pour des raisons marketing, on a donc du mal à comprendre les choix de Chicago. Le plus incroyable est pourtant peut être à venir. Alors que les Bulls s’obstinent à laisser Ben Gordon sur le banc, Chicago se dit à l’heure actuelle très intéressé pour récupérer OJ Mayo lors de la prochaine draft, soit en d’autres mots le sosie du numéro 7 de l’équipe. Ayant le même profil que Ben Gordon, en peut être plus imprévisible encore, on ne voit pas vraiment l’intérêt sportif d’une telle recrue. Là encore ce choix semble dépasser les limites du terrain. La draft d’un joueur tel qu’O.J. Mayo serait réellement un coup marketing pour l franchise tellement la « hype » sur ce joueur est énorme. Joueur reconnu comme « futur star » depuis ces 14 ans, il séduit beaucoup de jeunes par ces highlights…et ces débordements !! On se rappelle de dernier dunk en lycée : OJ Mayo, après avoir martyrisé le cercle avait boxé la balle dans les tribunes ce qui lui avait valu un retour direct sur le banc.

Bref, bien que l’équipe des Bulls dispose d’arguments pour accrocher une place en play-offs à la fin de la saison, il va donc falloir qu’elle remanie un peu son effectif. Après le coach se sont donc quelques joueurs qui risquent d’être remerciés. Et cela ne peut être que de bonne augure pour relancer la formidable machine commerciale que Jordan avait réussi à construire…avec ses succès !!

About the Author

Qu'en pensez vous ?

You must be Logged in to post comment.

Toute l'actualité  et infos Basket et NBA

Toute l'information basket-ball et NBA