Dossier NBA: L’équipe des 20 dernières années

by Julien | Posted on lundi, mai 19th, 2008

Les Celtics et Spurs représentent à eux seuls 15 titres NBA. Les verts ayant pour eux la majeure partie de ces bagues et les texans leur présence régulière au plus haut niveau lors des 10 dernières années. En s’appuyant sur notre forum élisez, parmi 4 propositions, la meilleure équipe de ces 20 dernières années.

Cliquez ici pour voter pour la meilleure équipe NBA des 20 dernières années.

Conférence Est

Les Pistons de Détroit : 5 finales (88, 89, 90, 04, 05) pour 3 titres (89, 90, 04) et 8 titres de champion de division centrale.

Avec leur style très rugueux, les Pistons ont su passer les années et se renouveler. Aux Thomas, Dumars, Lambeer, Rodman et autres Mahorn ont succédé les Billups, Hamilton, Wallace et Prince. Avec un trait d’union marqué par l’avènement manqué du duo Grant Hill-Allan Houston (trop nice guy pour Detroit ‘), les Pistons de Detroit auront connu et vaincu les plus grosses cylindrées (Lakers, Bulls, Celtics …). Sans jamais bénéficier de l’engouement populaire, Detroit est resté fidèle à sa philosophie d’un basket efficace avant d’être flashy. Constant dans les performances, la franchise du Michigan est, comme les Lakers et Los Angeles, le reflet de ses fans et de sa ville. Depuis 1988, les Pistons sont apparus à 15 reprises en Play Off sur 20 participations possibles (75%). D’ores et déjà qualifié pour les finales de conférence, Detroit attend son adversaire. Cleveland et Lebron James qui les avaient sortis de la course l’an passé ou Boston et son trident magique que tout le monde donnait vainqueur en début de saison. Toujours donné placé, jamais donné gagnant, Detroit n’a rien à perdre ! Et s’il était là notre futur champion ‘

Les Bulls de Chicago : 6 finales pour 6 titres (91,92, 93, 96, 97, 98) et 6 titres de champion de division centrale.

Inutile de présenter les Bulls de Chicago ! Beaucoup d’entre nous ont découvert le basket grâce aux exploits du maître, Michael Jordan. Les Bulls resteront, sans conteste, l’équipe des 90’ avec 6 titres sur 10 possibles. Lors de la saison 95-96, Chicago aura même la meilleure équipe de tous les temps avec un record, difficilement battable, de 72 victoires sur 82 rencontres. Les Jordan, Pippen, Grant, Rodman et Kukoc auront marqué l’histoire de leurs empreintes. Chicago… c’est 14 participations en Play Off sur 20 possibles (70%) mais c’est aussi une équipe qui se perd et qui éprouve de grosses difficultés à retrouver son lustre d’antan. N’est pas Jordan qui veut et l’on s’aperçoit aujourd’hui à quel point les joueurs en place à l’époque étaient forts. Les Bulls peinent à se trouver un leader et une équipe. Même si l’image Bulls fait toujours rêver les kids, peu de stars décident d’y migrer. Les Garnett, Gasol et autres Bryant ont préféré d’autres équipes pour chercher les titres. Alors, à quand un retour de cette équipe qui nous a tant fait aimer le basket ‘

Conférence Ouest

Les Los Angeles Lakers : 7 finales (88, 89, 91, 00, 01, 02, 04) pour 4 titres (88, 00, 01, 02) et 6 titres de champion de division Pacific

Les Lakers sont l’opposé des Pistons de Détroit. Quand les Pistons sont coriaces, les Lakers sont flashy. Quand Detroit symbolise la défense, Los Angeles érige l’attaque comme une arme redoutable. Bad Boys contre Showtime. La cigale et la fourmi en quelque sorte. Mais la cigale Lakers est rarement dépourvue puisque avec 7 finales sur 20 possibles Los Angeles est la franchise la plus constante des quatre nommées. Magic, Worthy, Jabbar, Riley pour le premier crû, O’neal, Bryant, Jackson pour le second. Si les Lakers ont connu comme les Bulls des phases de reconstruction plus ou moins longues, on doit reconnaître que la franchise Californienne n’a jamais mis longtemps à se remettre sur pied. Pour preuve, les Lakers ont pris part à 18 campagnes de Play Off sur 20 possibles (90%), autant dire que la non présence des pourpres et or, après la saison régulière, constitue généralement un petit événement. Cette saison, Los Angles semble avoir un effectif construit pour gagner. Le meilleur depuis l’époque O’neal. Bryant MVP, Gasol et Odom en lieutenants redoutables, on sent frémir quelque chose du côté d’Holywood. Avec Bynum en bébé prodige, les Lakers ont le titre en perspective. Pour cette année ‘

Les San Antonio Spurs : 4 finales pour 4 titres (99, 03, 05, 07) et 10 titres de champion de division Midwest et SouthWestern.

Si les Bulls sont l’équipe des 90’, les Spurs pourraient concurrencer les Lakers pour celles des 00’. Le président des Spurs de San Antonio doit aujourd’hui bénir sa maudite saison 1996-97 : une cascade de blessures, à commencer par David Robinson, indisponible jusqu’à la fin de la saison après seulement six matchs, coule le club qui ne remporte que 20 matchs, soit le pire bilan de l’histoire du club… seulement deux ans après avoir établi son record de victoires. Brian Hill, alors entraîneur, est viré pour être remplacé par Gregg Popovich, ancien assistant des Spurs du temps de Larry Brown. Avec le troisième plus mauvais bilan de la ligue, les Spurs remportent à la loterie le premier choix de la draft : Tim Duncan. Depuis le grand Timmy a rapporté 4 titres à sa franchise et des tonnes de récompenses individuelles. Le top c’est que Tim et son entraîneur sont des gens fidèles et qu’avec Tony Parker et Manu Ginobilli, la franchise a su construire une véritable machine à gagner dans un « small market » ! Comme les Lakers, les Spurs présentent une régularité impressionnante au plus haut niveau avec 18 participations sur 20 saisons en Play Off (90%). Souvent décriés pour leur style très peu flashy, les texans sont pourtant en course pour leur premier doublé et reste, pour le moment, le champion en titre.

Cliquez ici pour voter pour la meilleure équipe NBA des 20 dernières années.

About the Author

Qu'en pensez vous ?

You must be Logged in to post comment.

Toute l'actualité  et infos Basket et NBA

Toute l'information basket-ball et NBA